En route vers la propreté avec Huggies Pull Ups

27
1622

Lorsque l’on découvre la maternité avec son premier enfant, beaucoup de choses nous inquiètent.

Et ça ne s’arrête pas lorsqu’ils grandissent. Au contraire…

Miraculeusement, ça s’estompe avec le deuxième enfant !

Attention ! Je ne dis pas qu’on ne s’inquiète plus. Mais, sur certains points, on prend les choses avec plus de détachement.

Ca a clairement été le cas pour moi avec Ouistitwo. Pour la diversification, les premières dents, l’acquisition de la marche, les premiers mots…

Ca marche aussi pour la propreté.

Pour Ouistiti, nous avions commencé à le sensibiliser aux vacances de printemps. Il n’en a eu que faire, malgré nos diverses tentatives et astuces.

Je n’ai jamais été dans l’insistance. Je lui proposais le pot. Il refusait, je n’insistais pas.

Mais je ne pouvais pas m’empêcher de penser à l’échéance de sa rentrée en petite section. Plus les semaines passaient, et plus je me demandais si on arriverait à lui ôter sa couche en septembre.

Une discussion avec son auxiliaire de puériculture, à la garderie, m’a rassurée juste avant les grandes vacances. Elle m’avait assuré qu’il serait propre en entrant à l’école, et qu’il ne fallait pas que je m’inquiète.

Elle avait raison. J’ai suivi son conseil de lui proposer de ne pas lui remettre de couche, lorsqu’il se levait le matin. Un samedi, il a accepté et n’en a plus remis en journée. Il y a eu quelques accidents mais, à partir du jeudi suivant, il était propre le jour.

Pour la nuit, c’est la veille de la rentrée qu’il n’a pas voulu mettre sa couche. Là aussi, il y a eu quelques accidents les premières nuits. Mais la semaine suivante, il n’y avait plus de couche à la maison.

Chaque enfant est différent. Et c’est forcément le cas pour la propreté.

Je n’ai pas la prétention de penser que ce sera le même scénario avec Ouistitwo. Mais je suis beaucoup plus sereine qu’il y a trois ans.

Il ne faut pas oublier que mes garçons sont nés en fin d’année. Ouistitwo sera encore plus jeune pour sa rentrée que l’était son frère. Il est de mi-décembre, alors que Ouistiti est de fin novembre.

C’est impérativement à prendre en compte puisque la propreté est, avant tout, une question de physiologie.

Cette fois-ci, je n’ai pas abordé la question aux vacances de printemps. Ce n’est même pas moi qui ait lancé les opérations.

Depuis quelques temps, le pot est à disposition. Juste comme ça, pour qu’il s’intègre au décor et, qu’un jour, Ouistitwo ait envie de s’en servir.

Et puis, un matin, Ouistiti lui a demandé si il voulait faire pipi sur le pot.

La réponse a été oui !

Ni une, ni deux, il s’est installé et hop, quelques secondes plus tard, l’affaire était faite.

Depuis, tous les matins, il enlève sa couche en se levant et s’assoit sur le pot.

Vous verriez la fierté dans ses yeux (et celle de Ouistiti, d’avoir appris cette étape si importante à son petit frère) !

Ce n’est pas parce que c’est la deuxième fois que je vis ce moment, et de façon plus sereine, que je n’ai pas besoin de petites piqures de rappel sur certaines choses.

De même, si c’est votre aîné qui s’apprête à le vivre, vous avez peut-être besoin de petits repères.

L’auxiliaire de puériculture de Ouistiti m’avait énoncé plusieurs signes qui m’indiqueraient quand il serait prêt à aller sur le pot.

J’en avais retenu plusieurs. Monter et descendre les escaliers sans aide. Rester au sec pendant sa sieste. Prévenir lorsque la couche est sale…

Huggies Pull-Ups, dans son site dédié à la propreté, liste l’ensemble de huit indices qui vous indiqueront que l’objectif « sans couche » est en marche.

Si votre zouzou en réunit au moins trois, c’est bon, vous pouvez vous lancer !

Les voici en images :

propreté - couches culottes - Huggies Pull Ups

  • Rester au sec pendant au moins 2h d’affilée dans la journée (ou une couche propre au réveil de la sieste)
  • Gêne de porter une couche souillée et demande à être changé
  • Souhait d’utiliser le pot
  • Couches souillées au même moment de la journée 
  • Refus du body en faveur de sous-vêtements (idem pour la couche en faveur d’une couche culotte)
  • Se comporter de manière à faire comprendre qu’il est sur le point de salir sa couche
  • Baisser et remonter son sous-vêtement seul
  • Monter et descendre les escaliers sans aide

En 3 ans, j’en avais oublié plusieurs :p

Ouistitwo en ayant plus de trois à son actif, je suis sereine quand au démarrage, au bon moment, de ce grand changement !

En même temps que le nouveau rituel du pot le matin, nous avons changé un autre accessoire. Mon petit garçon porte désormais des culottes d’apprentissage.

propreté - couches culottes - Huggies Pull Ups
Dessiner en culotte et en bottes, la base !

Conçues pour accompagner nos bout choux vers la propreté, elles réunissent plusieurs petites astuces pour les aider à avoir confiance en eux.

Grâce à une technologie absorbante adaptée, Ouistitwo sent désormais une légère sensation d’humidité lorsqu’il mouille sa culotte d’apprentissage. Il me prévient d’ailleurs systématiquement quand il fait pipi.

Si il avait eu besoin de comprendre cette nouvelle sensation, il aurait pu se fier au dessin qui s’efface à l’avant de la culotte lorsqu’elle est mouillée.

Pour son plus grand plaisir, il peut enfin l’enlever tout seul grâce à la ceinture extensible, qui donne l’impression de porter un sous-vêtement de grand.

Ajoutez à tout ça le décor Flash Mc Queen qui l’accompagne désormais, et vous avez un petit garçon trop content de vivre ce premier grand palier vers l’autonomie.

propreté - couches culottes - Huggies Pull Ups

propreté - couches culottes - Huggies Pull Upspropreté - couches culottes - Huggies Pull Ups

 

Mon tout petit grandit, et ça met des papillons dans mon ventre de maman ♥

propreté - couches culottes - Huggies Pull Ups

 

***

Vous aussi, l’objectif propreté est en vue ?

Comment s’était passée cette étape si elle est déjà franchie ?

 

propreté - couches culottes - Huggies Pull Ups

27 Commentaires

  1. Le parent propose, l’enfant dispose… c’est encore plus vrai pour la propreté! Comme pour toi, les choses se faites naturellement et presque toutes seules! Malgré cela, j’avoue que j’aurais bien aimé connaître le site: cela m’aurait rassuré sur le fait que c’est le bon moment! Pour les culottes d’apprentissage, je pensais les utiliser: plus d’autonomie, prendre le réflexe de baisser sa culotte… finalement, on en a pas eu besoin…

  2. Oh la la la que cette étape a été compliquée pour moi avec BébéChat !!
    Avec les enfants que j’ai élevé ça été toujours relativement simple à mettre en place et souvent un succès.
    Du coup pas d’inquiétude particulière avec BébéChat … sauf que la pression n’est pas la même … bref il a été « propre » jour et nuit la veille de la rentrée ….

  3. Ici aussi on est en plein dedans, ptit loulou de début Novembre, rentrée en septembre aussi, et on a opté pour des culottes d’apprentissage lavables (bambino mio, elles sont tops !!). Et on attend les vacances, avec un rythme plus cool, pour se mettre à fond dessus.

  4. Hello
    Je pense que c’est une période qui peut très bien se passer si l’enfant se sent prêt. Le soucis est que notre société leur impose bien trop souvent le moment, alors que la maturité ne sera pas forcément la même pour tous.
    On a de la chance car cela s’est fait sans difficulté , chose qui n’était pourtant pas si évident car ce sont des enfants de fin d’année et donc tout jeune pour leur première année de maternelle. En tout cas, je trouve que les culotte de propreté sont très pratique car elle offre plus d’autonomie à l’enfant
    Bises

  5. Raoul est entré à l’école pas du tout continent. Il avait 2 ans et demi. Et au bout de quelques semaines (et de multiples changes à l’école!) il a fini par l’être. Pour le coup, je ne m’étais pas du tout pris la tête avec ça, bien moins qu’avec sa soeur!

  6. Au début du mois je vais en acheter pour ma seconde, on commence la propreté des ce week-end nous avons déjà tester deux fois le port elle y va mais rien pour le moment. Ma première a était propre pour la rentrée PS on croise les doigts pour la deuxième. Ce qui est bien on a une classe des 2 ans classe passerelle pour les habituer à l’école et tout ils ont commencer aussi de leurs côtés à lui proposer. On lâche pas l’affaire ensuite on a une troisième qui suit.

  7. Ce sont vraiment des couches culottes au top et hyper facile d’utilisation pour nos petites têtes. Ton article est très complet.
    Ici pour mon lutin ce fut en une matinée en compagnie de papy il a suffit d’un pipi dehors et debout. Etant maman solo à ce moment là j’ai eu énormément de chance d’avoir la présence de mes parents pour ces étapes importantes <3
    Pour Mlle se fut bien plus compliquée et à 3 ans la propreté est acquise seulement pour la journée. La nuit et la sieste sont plus compliquée

  8. Coucou! L’objectif propreté concerne mon petit cousin, il a tout juillet et août pour être propre à la rentrée, j’espère qu’il va y arriver mais je n’en doute pas. Après c’est vrai que chaque enfant est différent, et réagit différent il faut savoir s’adapter ce qui n’est pas toujours facile 🙂

  9. coucou

    nous ils nous ont demandé donc ça a été simple.
    On a un peu stressé car numéro deux a été propre juste avant son entrée en maternelle mais au final ça a été et les deux ont tout fait d’un coup : jour et nuit ouf !

  10. Coucou,
    C’est vrai que chaque enfant est différent, parfois on a tendance à comparer alors que chacun son rythme au final. C’est pratique c’est culotte Huggies pour apprendre la propreté, je trouve ça très bien 🙂
    Des bisous !

  11. Coucou
    ça s’est fait très simplement avec Miniplume, elle détestait avoir sa couche sale et elle restait longtemps sans pipi dans la couche alors on a commencé à lui proposer le pot et à lui laisser accessible + les couches de propreté comme ça elle gérait seule et ça a été l’affaire de qqs jours (tout comme la nuit)

  12. Cc les pull ops c’est le top , je les ai utilisés avec la petite que je gardais et elle rtait propre vite , qu elle détestait le pot , j’inventais toute sorte de jeux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.