Week-end au camping Sandaya de Maisons Laffitte

31
1468

Si vous avez suivi nos aventures sur Instagram, il y a deux semaines, vous savez sans doute que nous avons passé quelques jours dans un camping Sandaya.

Pendant tout notre séjour, je me suis félicitée d’avoir choisi ce week-end, qui nous a permis de passer les premiers jours de canicule à la fraîche.

Lorsque Sandaya m’a proposé de repartir dans l’un de leurs campings, je n’ai pas eu le même souhait de dépaysement que lorsque nous étions allés en Normandie l’année dernière.

Cette fois-ci, je voulais juste offrir une bulle d’oxygène à ma petite famille. Sans pour autant faire un long voyage en peu de jours.

Je n’y suis pas allée au hasard. Je savais déjà quel camping me permettrait de réaliser ce souhait.

En découvrant Sandaya l’année dernière, j’avais repéré que l’un de leurs campings se situait en région parisienne.

Oui, oui, vous avez bien lu, un camping à quelques kilomètres de Paris.

Nous avons même poussé le folklore à vivre l’expérience à fond, en profitant qu’il soit accessible en transports pour ne pas prendre notre voiture.

Deux gros avantages à cela pour nous : les enfants n’ont été ni malades, ni fatigués par un long trajet.

Au lieu d’avaler des kilomètres, nous avons pris le RER A, accessible facilement depuis chez nous, direction le camping Sandaya de Maisons Laffitte dans les Yvelines.

sandaya - camping - maisons laffitte

Huit gares plus loin (autant dire rien pour mes petits parisiens), nous étions arrivés à destination.

Il ne nous restait plus qu’à marcher une dizaine de minutes pour rejoindre le camping «Sandaya Paris/Maisons-Laffitte»

sandaya - camping - maisons laffitte

Nous venions de quitter Paris, qui suffoquait déjà sous la chaleur. Autant vous dire que nous n’avons pas boudé notre plaisir de ressentir la fraicheur, à mesure que nous nous rapprochions des bords de Seine.

A l’arrivée, petit passage à la réception pour récupérer nos clés et en route vers notre bungalow.

Ça n’a été que l’histoire de quelques minutes, toujours à pied.

Même constat qu’au camping de Normandie : c’est propre et calme.

Les allées sont spacieuses. Elles permettent à chaque bungalow d’avoir son petit espace tranquille. Il n’y a pas de séparation, pour autant leur disposition fait qu’il n’y a aucun vis a vis.

sandaya - camping - maisons laffitte

sandaya - camping - maisons laffitte

Nous avons séjourné dans un Cottage 4 personnes. Climatisé, et situé en bord de Seine.

Quand on a l’habitude de ne voir que du béton dès que l’on regarde par la fenêtre de chez soi, c’est juste le paradis de voir tout ce vert et d’être à quelques mètres des cygnes.

sandaya - camping - maisons laffitte

 

Nous avons retrouvé tout le confort que nous avions connu en Normandie.

L’espace du bungalow est ultra optimisé, avec de nombreux rangements un peu partout.

L’entrée se faisait par une baie vitrée qui donnait directement accès au coin salle à manger/cuisine.

sandaya - camping - maisons laffitte

Niveau équipement, nous n’avons manqué de rien. Vaisselle, couverts, poêle, casseroles et plats en tout genre nous a permis de cuisiner exactement comme à la maison.

Un grand frigo, une plaque de cuisson, une banquette et une grande table. Nous avons rarement mangé à l’intérieur, mais nous y étions bien !

sandaya - camping - maisons laffitte

Au niveau des chambres, là aussi, du rangement avec des meubles à étagères dans la chambre des enfants. Et une armoire en plus dans la notre.

sandaya - camping - maisons laffitte

sandaya - camping - maisons laffitte

 

Une salle de bain avec un joli lavabo, sèche-cheveux, et douche à l’italienne qui a fait kiffer tout le monde. Bizarrement, personne ne se faisait prier pour aller se laver, matin et soir ^^

sandaya - camping - maisons laffitte

Draps, couettes, linge de toilette, tout était fourni.

A l’extérieur, nous avions une terrasse en bois, avec deux bains de soleil. Nous avons regretté qu’il n’y ait pas de salon de jardin. Mais, les garçons ont eu vite fait de prendre possession des transats.

sandaya - camping - maisons laffitte

sandaya - camping - maisons laffitte

Et, j’avoue que j’ai savouré autant qu’eux d’y prendre mon petit déj’, les deux matins suivants.

sandaya - camping - maisons laffitte

 

Une fois la valise posée, nous sommes allés déjeuner au restaurant du camping.

De délicieux hamburgers sous les arbres, avec vue sur la Seine… On aurait difficilement pu faire mieux comme coup d’envoi pour notre mise au vert.

A noter (nous l’avons su plus tard) : les garçons avaient pris des menus enfants. Mais, ils ont eu des steaks hachés prévus pour les autres burgers de la carte. Plus généreux, plus moelleux, plus goûteux.

Si vous prenez ces menus à vos enfants, vous aurez sûrement des burgers plus petits. Mais là, il n’y avait plus de steaks portions. Ils ont donc pu manger quasiment les mêmes burgers que nous.

sandaya - camping - maisons laffitte

Le calme de la terrasse, juste en face de la Seine, nous a direct mis dans l’ambiance détente de ces trois jours en famille.

sandaya - camping - maisons laffitte

sandaya - camping - maisons laffitte

 

Car, oui, l’objectif de ce week-end était la détente.

Nous n’avions aucun projet de visite. Nous habitons à Paris, et nous voulions quitter son rythme effréné. Oublier le speed, qui est notre quotidien.

Mais si vous venez à la Capitale dans un objectif touristique, ce camping est la parfaite alternative aux hôtels, souvent aussi couteux que peu confortables.

Avec un point de chute à 30 minutes du centre de Paris, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vos visites. Musée du Louvre, Sacré Coeur, Montmartre, Tour Eiffel…

Vous pourrez également vous rendre à Disneyland par le même RER A, puisque c’est aussi lui qui dessert la gare de Marne la Vallée.

De notre côté, nous voulions nous la couler douce. Le seul dilemme de ces trois jours a donc été de choisir entre l’aire de jeux et la piscine.

Mais pourquoi choisir, quand les deux sont juste à quelques mètres l’un de l’autre ?

Situé à côté du restaurant du camping, les garçons ont tout de suite repéré le château gonflable.

Ils se sont empressés de le rejoindre, une fois leurs burgers avalés. Je n’ai pas compté le nombre de fois où ils y sont allés, pendant notre séjour.

Les éclats de rire étaient aussi nombreux que les cascades. Et Ouistitwo nous a montré une témérité qui a fait vaciller mon coeur de maman, à quelques reprises.

sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte

 

Le château gonflable se situait dans une petite aire de jeux, à l’image des squares parisiens que nous avons l’habitude de fréquenter. Mais en beaucoup plus propre !

Tobogan, cabane en bois, tourniquet, et même des tables de ping-pong pour lesquelles il était possible d’emprunter des raquettes et des balles à la réception du camping.

sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte

 

Une fois que tout ce petit monde s’était bien dépensé, personne ne se faisait prier pour aller se rafraichir à la piscine.

Surtout qu’entre le bassin et les jets d’eau de l’aquafun, il y avait de quoi bien s’amuser.

sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte

Petit bémol pour nous : la piscine n’est pas équipée de pataugeoire. Avec deux enfants de 5 et 2 ans qui ne savent pas nager, c’était un peu sportif en tant que parents. Pour qu’ils puissent se baigner, il a fallu qu’ils soient toujours dans nos bras…

Pour un camping familial, je trouve dommage qu’on ne permette pas aux plus petits de profiter d’un bassin dans lequel ils aient pieds. Tout comme les parasols, moins nombreux que les transats et qui étaient vite assaillis quand il y avait du monde.

On faisait donc des pauses sur l’escalier permettant d’accéder à la piscine.

sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte

 

sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte

 

L’absence de pataugeoire s’explique, peut-être, par la présence de l’aquafun qui permettait de se rafraichir, sans avoir besoin de se baigner.

Gros succès pour mes zouzous qui n’hésitaient pas à passer intégralement sous les jets d’eau, têtes comprises !

Je me suis laissée entrainer dans leurs courses folles, sans aucune difficulté (en leur rappelant de ne pas trop courir quand même ^^).

Ouistiti a même voulu faire le parcours style accrobranche, qui se situait en haut de la structure. Il m’a demandé de l’accompagner, car il a le vertige comme moi.

Il s’est épaté lui-même de franchir les différents obstacles sans trop de peur, tant que je lui tenais la main. Sa petite victoire du week-end, dont il parle encore avec fierté ♥

sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte

sandaya - camping - maisons laffitte

 

Après tout ça, le petit coin de verdure autour de notre mobile-home était plus qu’apprécié pour s’inventer des petites histoires au calme.

sandaya - camping - maisons laffitte sandaya - camping - maisons laffitte

 

Lors de notre arrivée en Normandie l’année dernière, nous avions reçu le planning des animations pour la semaine. Je ne sais pas si c’est parce que nous n’étions pas encore en pleine saison mais, cette fois-ci, nous ne l’avons pas eu. De même pour le club enfants qui figurait sur le site, mais dont on ne nous a pas parlé.

Je ne suis pas sûre que Ouistiti aurait voulu y aller. Et nous ne sommes pas restés assez longtemps, pour qu’il ait envie de faire d’autres activités que l’aire de jeux et la piscine.

Mais si c’est un élément décisionnaire pour vous dans le choix de votre camping, je vous conseille de vous renseigner au préalable.

Pendant ces trois jours, les garçons ne se sont pas ménagés. Même si les couchers étaient plus tardifs, Morphée ne tardait pas à venir, une fois qu’ils étaient couchés.

sandaya - camping - maisons laffitte

 

***

En choisissant le camping Sandaya de Maisons Laffitte, je voulais pouvoir passer un week-end en famille, au calme, avec deux des activités de plein-air que mes enfants adorent.

C’est exactement ce que nous y avons trouvé.

Nous étions assez proches de chez nous, pour ne pas avoir à leur faire faire des centaines de kilomètres. Tout en étant dans un cadre à l’opposé du bitume que nous côtoyons au quotidien.

Pour nous qui avons l’habitude des transports en commun, le fait de pouvoir nous y rendre en RER était ultra confortable. Ouistiti a même pu faire une pause dans son week-end champêtre, pour retourner à Paris avec son papa et se rendre à l’anniversaire de sa meilleure copine.

Si vous avez l’habitude d’aller au camping pour y rester pendant tout votre séjour à profiter uniquement des infrastructures et des animations, il est possible que vous ne le trouviez pas à votre goût. Mais encore une fois, les animations sont peut-être proposées en haute saison. Renseignez-vous auprès de Sandaya.

Par contre, c’est le lieu idéal pour décompresser après des journées intenses de visites, si vous venez à Paris pour vos vacances.

Un petit plouf à la piscine sera bien plus agréable après avoir crapahuté dans les rues de la Capitale, que de vous enfermer dans une chambre d’hôtel.

Je vous ai mis notre séjour en story à la une «Maisons Laffitte», sur Instagram. Vous y retrouverez un home-tour de notre bungalow. Et des petits moments de vie que j’ai partagés tout au long du week-end.

Cet avant-goût de vacances nous a fait le plus grand bien. Nous savons désormais où aller quand nous aurons envie de changer d’air, sans partir trop loin de chez nous !

sandaya - camping - maisons laffitte

 

 

Vous aimeriez partir au camping en restant près de chez vous ?

 

 

 

Séjour offert par Sandaya que je remercie chaleureusement 

 

31 Commentaires

  1. coucou

    oui on aimerait bien mais en pleine saison en Loire Atlantique ou en Vendée les tarifs sont juste fous surtout que nous aimons le confort !
    Faudrait que l on regarde pour des week end hors saison car il fait beau et en plus il y a moins de monde !
    bises

  2. Coucou! Ça semblait effectivement super propre, moderne et très calme! Moi aussi j’aime bien aller pas trop loin maintenant. Mais avec l’océan pas loin on est vite dépaysé aussi! Ils ont l’air sympas en tout cas leurs camping! Je n’ai jamais testé encore!

  3. Je regardais tes photos et lisais ton article en ayant le sourire jusqu’aux oreilles.
    Sincèrement, c’est une super belle découverte. Mais ce partage est juste merveilleux. Tu as réussi à transmettre des émotions, c’est comme si j’y étais ! Mon enfance me manque soudainement haha !
    Par contre, je n’ai jamais fait de camping, peut-être bientôt, qui sait ? 😀

    Bisous

    Lydi

  4. Hello
    C’est une excellente idée lorsqu’on veut monter sur Paris : ça permet finalement de tout avoir puisque le lieu est tellement dépaysant, rafraîchissant ( ça c’est important) tout en pouvant bénéficier des sorties que propose Paris ! Et puis c’est aussi une excellente idée lorsqu’on est de Paris mais qu’on désire d’évader un peu sans pour autant passer trop de temps dans les transports.
    Superbe découverte
    Bises

  5. oui surtout que peut importe l’endroit où se trouve le camping, c’est toujours dépaysant avec toutes les activités qu’il y a. J’avais été aussi dans un camping près de chez moi, j’avais été invité aussi pour le découvrir et franchement on avait adoré. A refaire

  6. Jusqu’à il y a quelques années quand MonsieurChéri me parlait de camping je plissais le nez. Et puis j’ai découvert les bungalows tout confort et parfois plus spacieux que les locations d’été classiques et j’ai revu mon jugement. Ce week-end nous étions en camping (moins classe que le Sandaya) et on a vraiment eu l’impression d’être en vacances…

  7. J’adore le Mobil home mes parents en ont un dans un grand camping avec un beau terrain.
    Il a l’air top le tien mais les Mobil home ont l’air d’être les uns collés aux autres non mais apparemment vous avez eu un bel emplacement.
    En tout cas c’est génial juste à côté de Paris dépaysement garanti

    • Les bungalow sont à la suite les uns des autres mais il y a de l’espace entre chaque qui permet de profiter d’un petit coin de jardin. Et comme l’avant de chaque bungalow est orienté vers l’arrière du bungalow voisin, on n’est absolument pas gêné par les autres résidents

  8. Coucou on l’a fait l’année dernière et cela nous a fait un bien fou, là avec mes soucis de santé c’est compliqué mais clairement ont le refera cela nous a fait beaucoup de bien de ne pas partir loin et de décompresser je pense que du moment que tu quittes ta routine… là ce camping est génial pour les enfants, tout comme les parents !!!

  9. Oh mais ce camping à l’air super. De beaux souvenirs pour tes deux petits garçons <3.
    Ici on aime bien partir tout prés,visiter les alentours et connaître vraiment notre patrimoine avant de partir vers d'autres contrées 🙂

  10. C’est génial ce genre de moment pour se ressourcer. Surtout quand on habite Paris, un peu de détente pas très loin fait du bien. J’avoue que j’ai très peu fait de camping dans ma vie et du coup la réflexion qui suit est surement extrêmement débile… Mais je ne savais pas qu’on pouvait avoir la clim en camping ! C’est super ça !
    En tout cas cette échappée a du vous faire bcp de bien.

  11. Coucou,
    Oh mais c’est sympa comme endroit et ça a l’air propre et fonctionnel, c’est le top car c’est tout ce qu’on demande 🙂 Puis pouvoir sortir un peu de bitume ça fait un bien fou, ça permet de s’aérer l’esprit ! Et il y a visiblement de quoi s’amuser pour les enfants, c’est chouette 🙂 Ravie de voir que vous avez passé un super moment !
    Des bisous !

  12. C’est fou comme, on peux faire une heure de transport de chez nous et se retrouver dans un autre monde. Nous aussi, on est déjà allé décompressé non loin de chez nous. C’est facile, pas d’horaires, pas d’obligations et dans un cadre aussi tranquille, c’est vraiment agréable.. un très belle adresse

  13. Avec huit enfants je n’ai pas encore tenté l’expérience du camping
    Mais je doit avouer que hormis le bengalow Je ne me verrai pas du tout en tente avec eux
    Mais peut-être qu’un Jour je tenterais l’expérience

  14. Mais j’aimerais tellement partir quelques jours, même un petit week-end, de temps en temps, pour décompresser !! Et c’est encore plus appréciable s’il y a peu de route (ou de transports) ! Quelle chance !
    Tes photos sont magnifiques et ça donne vraiment envie d’y aller par ce beau temps !

  15. Coucou , vraiment très sympa ce camping que ce soit pour les petits ou les grands ! Ici sa ne me dérangerais pas de partir dans un camping pas loin de chez nous ? Sa change quand même de la routine s’il fait soleil quand même lol

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.