Vous le savez : je suis accroc au portage !

J’ai commencé à m’y intéresser lorsque j’étais enceinte de Ouistiti, au départ pour des raisons purement pratiques : si vous avez déjà pris les transports en commun avec une poussette, vous saurez de quoi je parle…

Au cours de mes recherches, j’ai découvert qu’il y avait deux sortes de portage : le physiologique et le non physiologique.

Étant moi-même née avec une luxation congénitale de la hanche, il était hors de question que je choisisse un portage qui ne respecte pas le corps de mon bébé.

Je me suis donc dirigée vers le portage physiologique. A l’époque, les nœuds m’impressionnaient et j’ai commencé à porter Ouistiti en sling.

Sauf que de fortes douleurs au dos, après mon accouchement, m’ont vite fait réserver l’utilisation du sling (qui est un portage en asymétrie) aux câlins à la maison, et pas aux promenades à l’extérieur.

Mes débuts de porteuse auraient été tellement différents si, à l’époque, j’avais connu le TShirt « Cami et bandeau » Vija Design.

Read More →

Je vous en ai déjà parlé sur la page Facebook du blog : depuis lundi, c’est la Semaine Internationale du Portage (#SIP).

Vous le savez, je suis une Maman porteuse. Je m’y suis intéressée pendant ma grossesse.

A Paris, avec un tout petit, dans les transports en communs, c’était une évidence : entre avoir mon bébé contre moi à portée de bisous et galérer à porter un cosy sur un châssis de poussette à chaque escalier dans le métro, j’avais vite fait mon choix.

Et puis, à force de me renseigner, j’ai appris qu’il existait un portage physiologique et un autre non physiologique.

Ça a particulièrement raisonné en moi, puisque je suis née avec une luxation congénitale de la hanche. Il était donc hors de question que je choisisse un mode de portage qui ne respecte pas le corps de mon enfant.

Read More →

photo 1(2)

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je vous parle de portage. Ce n’est pas un scoop, j’adore ça ! Alors quand on a m’a proposé de tester le nouveau porte-bébé Mucibi de la marque Pink or Blue, j’ai bien sûr était ravie.

Vous allez me dire « T’es gentille, Maman De Ouistiti, mais c’est quoi Pink or Blue ? ». Je vous l’accorde, ce n’est pas Pink or Blue qui ressort quand on parle de porte-bébé.

Pour vous parler de cette marque, je dois vous parler de Rose ou Bleu qui est le site français d’une grande boutique de puériculture en Allemagne. Rose ou Bleu propose un catalogue de plus de 20 000 références (sièges-auto, poussettes, jouets, mobilier, couches).

Ce site propose également de nombreux bons plans grâce à des bons de réductions ou des ventes flash, ainsi que des guides d’achat pour aider les parents à trouver les produits qui correspondent à leurs besoins.

En plus des marques qu’il distribue, Rose ou Bleu possède aussi sa propre marque : Pink or Blue, une marque allemande qui propose des produits allant de la layette à la chambre d’enfant en passant par les sacs à langer, les chancelière et les portes-bébés.

Ayant déjà passé commande sur ce site pour un anneau de dentition, je connaissais son sérieux mais pas sa propre marque. J’ai donc saisi cette occasion en acceptant ce test car j’étais curieuse de découvrir ce que pouvait offrir un porte-bébé dont l’un des avantages mis en avant est son prix mini (49€) par rapport aux marques que je connais bien.

Lorsque j’ai reçu le Mucibi, il m’a tout de suite fait penser aux portes-bébés que j’utilise : des bretelles matelassées reliées par une sangle, une large ceinture à clipper à la taille.

Il peut accueillir Bébé dès 3,5 kgs grâce à un insert (même si moi je préfère l’écharpe pour les nouveaux-nés) et pourra être utilisé jusqu’à ses 18 kgs.

Au départ, j’ai eu un a priori sur les bretelles et la ceinture que je trouvais larges. J’ai une carrure assez frêle et j’avais peur que les bretelles soient trop épaisses pour mes épaules et que la ceinture ne me prenne tout le ventre. J’ai été agréablement surprise à la première installation de Ouistiti car ni les bretelles, ni la ceinture ne me gênent. Au contraire, le portage est confortable.

J’ai particulièrement apprécié les petits « accessoires » : la grande poche sur le tablier fermée par une fermeture éclair qui offre largement la place pour le téléphone, un porte monnaie fin et les tickets de métro. Plus la peine de se prendre la tête avec un sac, vous avez tout à portée de main.

J’aime aussi beaucoup les protège-bretelles : Ouistiti, comme la plupart des bébés portés, mâchouille les bretelles. Sans protection, pour nettoyer les bavouillis, il faut passer le porte-bébé à la machine avec l’inconvénient de devoir attendre qu’il sèche. Pink or Blue les propose directement avec son porte-bébé, alors qu’habituellement il faut les acheter en plus.

Pratique aussi, la capuche amovible cachée dans une petite pochette en haut du tablier et qui tient en place grâce à un scratch.

Je regrette néanmoins qu’il faille régler les sangles avant d’y installer Ouistiti car contrairement à ce que j’ai l’habitude de faire, là il n’est pas possible de fignoler l’installation de la ceinture une fois Bébé en place. Mais une fois les réglages trouvés, on n’a plus à s’en soucier, même si il faudra faire attention au fur et à mesure que Ouistiti grandit.

J’ai aussi remarqué une certaine raideur du tablier qui s’explique par le fait que le tissu est en coton « simple » et non en coton bio ou en chanvre et coton. Cela n’empêche pas Ouistiti d’être installé en position physiologique et en prenant soin de tirer le tablier pour le lisser sur son dos, je ne le sens pas mal installé comme je le craignais. De plus, les textiles du Mucibi sont certifiés Oeko-Tex garantissant l’absence de substances nocives, gage de qualité et de sécurité.

Pour 49€, je trouve qu’il est logique de ne pas retrouver les mêmes matériaux ou la même facilité d’installation qu’avec les portes-bébés que je connais. Il faut reconnaître que ce genre d’achat représente un certain investissement et le Mucibi permet d’y pallier tout en offrant des balades confortables à Bébé et à ses parents.

Et maintenant, place au concours !

J’ai en effet la chance de pouvoir offrir à l’une d’entre vous un Mucibi de la couleur de votre choix.

Pour cela rien de plus simple, Il vous suffit de me laisser un petit commentaire avec le lien de l’article qui vous plait sur le site Rose ou Bleu.

Vous pouvez aussi liker la page du blog et celle de Rose ou Bleu en me laissant votre pseudo Facebook dans un deuxième commentaire (+1 chance)

Vous pouvez aussi partager ce concours sur les réseaux en me laissant votre lien Facebook ou Twitter dans un troisième commentaire (+1 chance)

Et si ça vous dit de vous inscrire à la newsletter du blog ou que vous la recevez déjà, laissez moi le début de votre mail dans un quatrième commentaire (+1 chance)

Attention, contrairement aux concours sur l’ancien blog, à partir de maintenant j’utilise un petit logiciel qui attribuera les chances en fonction des commentaires donc si vous ne postez qu’un seul commentaire avec vos quatre chances de particpations au lieu d’un commentaire par chance, vous n’obtiendrez qu’une participation.

Le concours prendra fin le 17 octobre à minuit et j’annoncerai le nom de la gagnante le lendemain à en édit de ce billet (une participation par foyer, concours valable en France métropolitaine). Le lot sera envoyé par Rose ou Bleu, MamanDeOuistiti n’en est en rien responsable.

Produit offert par la marque

Edit du 18 octobre

Nous avons une gagnante 🙂 Félicitations Stéphanie !!!!

Cela fait maintenant plusieurs semaines que j’ai la chance de tester le nouvel Ergobaby Performance Ventus.

Souvenez vous, je vous en ai déjà parlé ici.

Bien évidemment, il nous a accompagné pendant nos vacances et je l’ai utilisé dans grands nombres de nos balades.

Je ne vais rien vous apprendre si je vous dis que nous n’avons pas eu des vacances caniculaires, le ciel étan plus souvent couvert que resplendissant de soleil et les températures allant de paire. Je n’ai pas donc pas connu d’effet sauna lorsque je portais Ouistiti, mais grâce à l’Ergobaby j’ai pu profiter de balades « légères » car tous les points positifs dont je vous parlais dans mon premier billet n’ont fait que se confirmer : confort du portage grâce aux bretelles et à la ceinture plus fines, légèreté de l’Ergobaby en lui-même, un tablier bien enveloppant et aéré (le point fort de ce modèle).

Et si jusque-là, je l’avais utilisé sur des périodes relativement courtes (balades parisiennes, courses…), pendant ces vacances où les après-midis à la plage ne se sont pas bousculées au portillon, nous nous sommes consolés en faisant de grandes balades en famille dont une que nous avions eu la mauvaise idée de faire en poussette lors de notre séjour en mai : des zones en travaux pour cause de démolition à cause des dernières grosses tempêtes, chose que nous ne savions pas. Cette fois, nous ne nous sommes pas faits avoir et nous avons troqué la poussette pour l’Ergobaby et même si le terrain était moins escarpé que la dernière fois, je peux vous assurer que nous avons savourer cette longue promenade sans aucune contrainte de matériel pour nous et à l’affût de tout ce qui l’entourait pour Ouistiti.

Nous sommes partis pratiquement deux heures durant laquelle j’ai toujours eu Ouistiti en portage : je n’ai jamais ressenti ses 8kgs700, aucune gêne pendant la balade et aucune douleur après alors que c’était ma première sortie rando-portage. Et pour Ouistiti, une sortie tout en confort sans aucune plainte ni envie d’être détaché, bien au contraire puisqu‘il s’est endormi sur la deuxième partie de notre périple jusqu’à notre retour chez nous.

Les vacances sont maintenant terminées, mais nos aventures « Ergobaby-esques » ne sont pas prêtes de s’arrêter.  Et qui sait, Septembre pourrait peut-être nous réserver la surprise de quelques belles journées ensoleillées: le côté aéré du Ventus nous serait donc à nouveau très utile !

Je ne vous dévoile donc pas un scoop si je vous dis que l’Ergobaby Performance Ventus est testé et plus qu’approuvé par la Ouistiti Family !

Produit offert par la marque

On a quand même profité un peu de la plage !

On a quand même profité un peu de la plage !

Il fait chaud, on met les petits cuissots à l'air !

Il fait chaud, on met les petits cuissots à l’air !

Cela fait maintenant deux semaines que j'ai la chance de tester le nouvel Ergobaby Performance Ventus. Si vous me suivez sur les réseaux, vous avez déjà dû apercevoir quelques photos de cette petite merveille.

Notre nouveau copain va nous accompagner en vacances mais avant de vous raconter tout ça, je me suis dit que vous aimeriez avoir un petit billet comparatif entre l'Ergobaby Performance Ventus et l'Ergobaby Original.

Oui, ok alors c'est parti !

Ce comparatif, je peux le faire puisque j'avais acheté l'Original avant même la naissance de Ouistiti. Vous allez me dire : "mais alors pourquoi, depuis le temps que tu nous parles de portage, tu ne nous en a jamais rien dit". La réponse est simple, je vais être honnête, je préfère le préformé dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises à l'Ergobaby Original et c'est PapaDeOuistiti qui l'utilise car, lui, il préfère l'Ergobaby à mon autre préformé. Comme quoi les goûts et les couleurs, il en faut pour tout le monde !!!!

Oui mais voilà, je vous ai aussi dit qu'avec les températures actuelles, mon préformé, je l'ai laissé au placard car me transformer en nana qui fait un concours de TShirt mouillé, ça n'est pas franchement ma tasse de thé !

Je l'avais donc troqué pour une écharpe mais comme je vous l'ai aussi dit, mon dos me rappelle très vite à l'ordre si j'utilise l'écharpe pour du portage long,

Et c'est là que j'ai rencontré mon nouveau meilleur ami : l'Ergobaby Performance Ventus !

Pour moi ce nouveau modèle répond à toutes les petites critiques que je pouvais faire à l'Original :

Ses bretelles sont plus fines et donc adaptées à ma carrure plus fine que celle de PapaDeOuistiti. Avec le classique, je passais mon temps à les repositionner sur les épaules comme si je portais un sac. Là une fois installées, je n'y touche plus de toute la balade.

la ceinture est également plus fine : elle tient sur mon bassin sans dépasser plus bas et donc sans me gêner au niveau des hanches quand je marche. C'est bien simple quand Ouistiti est installé dedans, on ne voit pas la ceinture qui est cachée par ses petites fesses.

– en parlant de Ouistiti, il est encore plus "englobé" par le tablier que dans le modèle classique. Il a vraiment une culotte qui le maintient de l'avant à l'arrière, lui offrant une position encore plus physiologique (je ne remets pas en cause la physiologie de l'Ergobaby Performance classique. Mais parfois lorsque j'installais Ouistiti dedans, si quelque chose l'intéressait et qu'il tirait pour regarder, son dos n'était pas immédiatement arrondi alors que là il peut scruter ce qui l'entoure avec insistance, essayer de se redresser, son dos reste arrondi dès que je le mets dedans).

Enfin la principale qualité de cet Ergobaby et qui fait tout sa nouveauté, c'est la maille ajourée du tablier. Grâce à elle, l'air circule entre Ouistiti et moi, et nous ne connaissons plus l'effet sauna du portage quand les températures dépassent les 25 degrés ! Ce n'est pas une clim, il y a toujours la chaleur du fait que nous sommes l'un contre l'autre mais on ne cuit plus, et le portage en promenade longue redevient un plaisir.

Nous ne sommes pas encore en vacances donc nos balades restent celles que nous faisons habituellement : le marché, aller au parc, les courses au supermarché, le métroJ'en suis ravie et je n'ai qu'une hâte c'est de le tester en vraie balade rando au bord de la mer.

Alors ce nouvel Ergobaby, il vous tente ?

En balade, on se cache du soleil mais on n'a pas chaud !!!

En balade, on se cache du soleil mais on n’a pas chaud !!!

Je ne vous dévoile pas de scoop si je vous dis que j’adore le portage. Ouistiti a mis 4 mois avant d’accepter l’écharpe mais, depuis, c’est quasi tous les jours et bien souvent ça me sauve surtout, comme ces dernières semaines, où il s’est mis en mode petit pot de glue à quoi s’est ajoutée la percée de la première dent. Si je veux avoir l’usage de mes mains mieux vaut « être écharpée » (oui j’invente des expressions parfois, j’aime bien !).

Si vous vous souvenez bien, je vous ai parlé du superbe Manduca que j’ai trouvé dans un vide-grenier il y a quelque temps. J’en suis toujours aussi fan mais à la maison ou pour les petites courses du style aller chercher le pain, je préfère mon écharpe, moins encombrante car plus fine. Son seul problème avec les températures estivales que nous avons connues en juin et qui reviennent maintenant c’est qu’avoir bébé contre soi avec 30 degrés affichés au thermomètre ça nous donne chaud à moi, comme à lui. Ça ne devenait plus agréable du tout et j’ai dû troquer mon écharpe contre mes bras. Bien malheureuse je fus !

Quelques jours plus tard, j’ai eu la chance de recevoir l’écharpe Fil’up que j’avais vue à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et autant vous dire que j’étais plus que ravie : j’allais pouvoir remettre Ouistiti en écharpe, récupérer l’usage de mes bras et surtout ne plus avoir chaud, le combo gagnant !

filup1

Car la particularité de cette écharpe, comme son nom l’indique, c’est qu’elle est faite à partir d’une maille-filet en coton (quand je l’ai montrée à PapaDeOuistiti, il m’a dit « on dirait un filet de pêche », et bien ça vous donne une parfaite représentation de cette écharpe). Contrairement aux écharpes classiques faites dans du tissu, la Fil’up est complètement aérée grâce aux trous du filet.

L’air circule donc facilement et adieu l’aspect sauna, la petite goutte d’eau qui dégouline dans le dos et l’empreinte de Ouistiti sur mon TShirt !

Petit plus non négligeable, cette écharpe est de fabrication française et je trouve que c’est important de le mettre en avant et de soutenir ces initiatives.

Si vous êtes adeptes des écharpes, vous ne serez pas perdues pour l’installer car il suffit d’un nœud classique pour y installer bébé. Et si vous ne connaissez pas ce nœud, une notice est fournie avec l’écharpe et vous trouverez même une vidéo sur YouTube.

 

Pour ma part, je ne l’utilise pas pour des sorties longues car mon dos n’est pas vraiment d’accord, mais c’est déjà le cas avec mon écharpe classique et c’est pour ça que j’utilise mon manduca (beaucoup moins quand il fait très chaud car bien qu’il soit en chanvre, on transpire quand même).

Par contre, j’ai hâte de la sortir à la plage, car nous partons prochainement au bord de la mer et même si j’avais envie que Ouistiti goûte aux joies de faire trempette, le porter en peau à peau mouillée sans rien pour m’assurer qu’il ne glisse pas, me freinait un peu. Mais grâce à la Fil’up j’ai la solution toute trouvée puisque sa maille aérée ne mettra pas trois jours à sécher et elle ne sera pas hyper lourde comme une écharpe classique gorgée d’eau.

Nous avons donc encore plein de jolis moments ensoleillés à passer la Fil’up, Ouistiti et moi.

Et vous, le portage en été vous avez vos astuces ou vous attendez qu’il fasse moins chaud ?

Vous pouvez suivre l’actu de l’écharpe sur la page Facebook de la marque.

Produit offert

Ce billet « Ouistiti Testeur : L’écharpe Fil’Up » est apparu en premier sur MamanDeOuistiti

Read More →