Et voilà, nous sommes le 10 du mois, c'est le jour du rendez-vous "Entre 10 Blogs".

Comme toujours, vous pouvez retrouver ici le rappel de ce qu'est ce rendez-vous, ainsi que mes deux premiers billets ici et ici.

Pour ce troisième rendez-vous, nous avons eu comme sujet de dissert (oui, j'aime bien parler comme si j'étais toujours au lycée !!!) :

Les 10 phrases que je répète tous les jours !

Ouistiti ayant 6 mois depuis bientôt 15 jours (Hein ? Quoi ? Mais ça veut dire qu'il va avoir 6 mois et demi !!!!), je ne suis pas encore dans les phrases répétées toute la journée pour qu'il fasse quelque chose ou pour qu'il arrête de faire autre chose (non, je ne vous nargue pas, je sais que ça va aussi m'arriver…bientôt…). Non, pour l'instant, mes 10 phrases se sont plutôt des petites phrases "rituels" que je répète car elles le font rire essentiellement, et moi aussi par la même occasion du coup !

Allez c'est parti, je vous dévoile mon top 10.

1/ Bonjour, bonjour ! Bonjour bonjour mon Amour : c'est avec cette phrase que commencent nos journées depuis pratiquement sa naissance et il me répond toujours avec un sourire lumineux depuis qu'il "sait" sourire.

2/ Mon Bébé Chou, mon Choubidou : je ne me rappelle plus exactement à partir de quand j'ai commencé à lui dire cette petite ritournelle, car je la lui dis toujours un peu en chantonnant, mais c'est devenu une petite routine que je lui dis je ne sais pas combien de fois par jour. En fait si, à chaque fois avant de lui faire des bisous et/ou des câlins, donc autant dire très très souvent !!!

3/ On va changer cette petite couche ? : Bon là, pas besoin de vous faire un dessin. Les couches, c'est plusieurs fois par jour alors pour éviter les agacements ou juste pour rigoler, je lui dis cette petite phrase sur un ton complètement gnan-gnan et en général, je ne sais pas si c'est grâce à ma bille de clown qui va avec, mais ça fonctionne bien !

4/ Salut, je suis Gribouille le Tigre à Chatouille : Depuis que ma copine Lauriane lui a offert cette Tut-Tut Animo, c'est devenu son meilleur ami. Il joue avec tous les jours, le regarde avec de grands yeux émerveillés quand je le lui donne et comme cette petite bestiole pousse des chansonnettes, depuis un peu plus d'un mois qu'il fait partie de la Ouistiti Family, je finis par les connaître par coeur et donc cette phrase en particulier que je trouve plutot rigolote, je la dis à chaque fois que je lui donne Gribouille.

5/Lâche les cheveux de Maman : Là non plus, pas besoin de dessin, j'ai les cheveux très longs et Ouistiti attrape tout ce qui passe. Je vous laisse imaginer le tableau, et pourtant je me les attache (bah oui pas folle la guêpe !), mais ses petites mains agiles arrivent quand même à les agripper… Et aïe ouille ouille ouille !!!

6/ Il est où Doudou ? : Alor là, j'avoue cette phrase est dûe au fait que le Syndrôme du Neurone Unique de la femme enceinte ne m'a toujours pas lâchée, et donc je suis en permanence en train de chercher des choses et Doudou en fait partie, la plupart du temps quand on s'apprête à sortir faire une balade. Et je vous assure que je m'auto-agace plusieurs fois par jour à cause de ça !

7/Tout va bien : Cette phrase, je la dis un peu trop souvent à mon goût car c'est la phrase que je répète à chaque fois que Ouistiti a une crise douloureuse pour le rassurer et l'apaiser. J'espère vraiment que le rendez-vous chez le gastro-entérologue dans 9 jours va enfin nous permettre de solutionner tout ca !

8/Qui c'est qui va manger une p'tite purée de [fin de la phrase en fonction du légume du jour] : Depuis 15 jours, nous avons commencé la diversification. Je fais donc de ce moment un jeu et donc là encore, je sors mon ton gnan-gnan et ma bille de clown et comme Ouistiti est bon public et très gourmand, ça marche vraiment bien !

9/Huuuuuuuum c'est bon dans le bidon ! : cette phrase, c'est la copine jumelle de ma phrase n° 8 puisque je la dis à chaque cuillère de purée que je donne à Ouistiti.

10/Qu'est-ce tu fais Bébé ? : Oui, je sais, cette phrase est mal construite, ne vous fachez pas, je pense que j'arriverai à ne pas le traumatiser grammaticalement parlant au moment de l'apprentissage du langage. Toujours est-il que mon petit Ouistiti est un bébé qui gigotte beaucoup et maintenant qu'il se retourne, je le pose à un endroit et souvent je le retrouve dans un angle de 180° plus loin. Alors pour le faire marrer et surtout pour l'encourager à continuer, je lui dis cette petite phrase qui l'amuse toujours beaucoup !

 

Voilà, vous savez tout sur les 10 phrases que je dis le plus chaque jour. Et vous, dîtes moi tout,  quelles sont ces phrases que vous dites le plus souvent ?

Je vous laisse, à présent, faire un tour chez les 9 autres membres de la Team pour découvrir qu'elles sont celles qu'ils disent le plus et je vous donne rendez-vous le 10 juillet pour notre 4ème rendez-vous.

La Mère Instit Imparfaite

Juliette Conboudu

Maman Dragonne et son Mini Dragon

Pap à la Maison

Une Femme à l'Ouest

Zébulon Mummy

Egali Mère

Rock'n'Lolita

Fanny Fans

 

Ce billet Entre10Blogs #3 : Les 10 phrases que je répète tous les jours est apparu en premier sur MamanDeOuistiti

Entre10Blogs #3 : Les 10 phrases que je répète tous les jours

6 mois, cela fait maintenant 6 mois que Ouistiti souffre sans que personne n'arrive à le soulager.

6 mois qu'on a l'impression que le corps médical ne nous écoute pas.

Entre une pédiatre qui nous dit que ce sont des coliques, que jusqu'à 3 mois, un bébé ça se forme… Une autre qui nous envoie voir un pédo-psy en me faisant comprendre que ça vient de ma grossesse et que Ouistiti doit apprendre a se consoler tout seul (facile quand on a mal, hein ? Sûrement pauvre cloche !). Un troisième qui, lui, nous écoute, essaye des traitements mais qui ne marchent pas et qui nous oriente vers un gastro-pédiatre dont le premier rendez-vous n'est possible que le 11 septembre prochain (je vous rassure, j'ai trouvé entre temps une solution de rechange pour le 19 juin)

6 mois que les nuits sont compliquées, qu'elles le sont encore plus ces dernières semaines avec au minimum 4 réveils.

5 mois (car le premier mois, Ouistiti était un nourrisson qui dormait la journée), 5 mois donc qu'il ne dort pas l'après-midi à moins que je ne le sorte en poussette

6 mois qu'il n'est pas bien et moi aujourd'hui je flanche. Je flanche car j'ai mal de le voir souffrir. Je flanche car je suis fatiguée par ces journées où je ne me pose pas un seul instant et par ces nuits qui ne me permettent pas de récupérer.

Alors depuis ce matin, les larmes s'installent dans mes yeux car je ne trouve rien pour le soulager et parce que l'espace d'un instant, j'ai pensé à la quiétude de ma grossesse et j'ai regretté cette période douce et sans vague où Ouistiti était dans mon ventre et où il ne souffrait pas. Et depuis, je culpabilise d'avoir eu cette pensée alors que j'ai la chance infinie de l'avoir auprès de moi, à pouvoir lui faire des câlins, à le voir me sourire quand il ne souffre pas.

Mais depuis hier soir où même la tétée d'avant dodo ne l'a pas apaisé, où la nuit a été ponctuée de pleurs et de douleurs, alors que j'ai bêtement pensé que le cododo pourrait adoucir la situation, où sa fatigue est venue se greffer à ce qu'il avait déjà subi les heures précédentes, où cet après-midi, j'ai encore échoué pour l'aider à trouver le sommeil dont il a tant besoin (après plus d'une heure de tentative, il est allongé sur mes genoux et il vient de tomber de fatigue, c'est d'ailleurs uniquement pour ça que je peux écrire en pleine après-midi); depuis hier soir donc je me sens impuissante et inutile alors que je suis sa Maman.

Je mets tous mes derniers espoirs dans ce rendez-vous du 19, mais si cette fois-ci encore c'était un échec, comment faire face ? Comment arriverais-je à gérer cette nouvelle claque ? Et surtout comment réussirais-je à le soulager alors que là je n'y arrive pas ?

Ce rendez-vous, je l'attends donc avec autant d'impatience que d'appréhension…

Je n'avais pas prévu d'écrire un billet bad mood en cette veille de week-end ensoleillé, et je m'en excuse mais sous les conseils de plusieurs copines sur twitter et facebook (merci les filles <3), je me suis lâchée et j'ai ouvert les vannes.

Ca et le fait que Ouistiti dorme, même si ce n'est pas dans son lit (au moins ce n'est pas en poussette et heureusement vu la chaleur), je sens que la journée va mieux se terminer qu'elle n'a commencé.

Vous croisez les doigts pour nous ?

Ce sentiment d'impuissance

ob_dedc60_image

La semaine dernière alors que je m’apprêtais à fêter mes 6 mois d’allaitement puisque Ouistiti a fêté ses 6 mois vendredi dernier, je me suis réveillée un matin avec un sein digne de ma montée de lait à la maternité. Il était tellement gonflé qu’on voyait mes veines et les « boules de lait » qui donnaient l’impression d’être prêtes à exploser.

Quelques jours avant, Ouistiti a eu mal au ventre pendant une tétée, il s’est tortillé et m’a pincée. J’ai sursauté et serré les dents, et juste après je me suis pommadée de lanoline car cette sensation, je l’avais déjà eue au début de mon allaitement quand une crevasse avait tenté une installation sauvage. Mais c’était sans compter les bons conseils de ma sage-femme !

Le lendemain, j’ai cru reconnaître la rougeur que j’avais eue au moment de ma crevasse. J’ai donc continué de pommader mais ça restait toujours sensible et surtout mon sein commençait à devenir plus gros que l’autre. Mais comme c’est celui qui « produit plus », bêtement je me suis dit que j’étais « en montée » et c’est là que j’ai fait une grosse erreur…

Le surlendemain, je me suis réveillée avec une pastèque hyper tendue à la place du sein qui était bouillant. Et là j’ai su…trop tard… Mais j’ai su… J’ai donc immédiatement appelé mon médecin qui n’a fait que confirmer ce que je savais déjà : ce n’était pas une crevasse mais une saloperie d’engorgement. Il a même parlé de mastite à un moment donné. 

Ma grande chance dans tout ça, c’est que je n’ai pas eu de fièvre. Mon sein était lourd, douloureux, j’étais encore plus fatiguée que d’habitude mais pas fiévreuse. Malgré tout comme il y avait un point blanc sur le téton, il n’a pas voulu prendre de risque et m’a mise sous antibio avec la recommandation que je connaissais déjà : mettre Ouistiti au sein +++ (et accessoirement serrer les dents parce que là tout de suite, j’avais hyper mal et « l’accrochage » à chaque tétée avec parfois plusieurs décrochages à cause du sein tendu me faisait presque tourner de l’œil…)

Avant de mettre Ouistiti au sein en rentrant de mon rendez-vous, j’ai voulu faciliter la première tétée en tirant mon lait car je savais que le réflexe d’éjection serait tellement fort que ça lui ferait mal, et avec les soucis qu’il a déjà, je ne voulais pas en rajouter… Et après avoir lamentablement échoué dans la reconnaissance d’un début d’engorgement deux jours avant, j’ai enfin pris une bonne décision. Déjà parce que ça m’a tout de suite soulagée (125 ml en 10 minutes, y a de quoi me direz vous !) et ensuite parce que je pense que Ouistiti, pendant toute cette semaine compliquée et en plein pic de croissance (youhou !) n’a pas eu l’air d’être gêné par ce trop-plein de lait. 

Je termine mon sixième jour de traitement sur sept mais je ne suis pas sûre que tout ça ne soit qu’un mauvais souvenir. Mon sein est toujours plus lourd et « rebondi » que l’autre même si il n’est plus chaud. Avant hier il a même regonflé. Le téton est toujours sensible à chaque tétée : je ressens un pincement désagréable à chaque fois que Ouistiti s’y accroche, alors que je n’ai pas mal de l’autre côté, ce n’est donc pas lui qui prend mal.

Par sécurité, je vais rappeler mon médecin car je ne veux prendre aucun risque qui pourrait mettre à mal mon allaitement. Cela fait 6 mois que tout se passe bien, je ne me suis jamais mise aucune date de fin en tête car je suis toujours partie dans cette aventure avec l’idée que ce serait Ouistiti qui déciderait de quand cela s’arrêterait.

Alors il est hors de question que cette fichue mastite vienne tout gâcher ! 

Et vous les engorgements, les mastites, vous connaissez ? Ça s’est soigné facilement ? Cette sensation que, malgré le traitement, ce n’était pas réglé, vous connaissez ? Des conseils, des astuces pour que tout ça soit définitivement derrière moi ?

Ce billet « Un grain de sable… » est apparu en premier sur MamanDeOuistiti

Encore une semaine qui vient de s'écouler et que je n'ai pas vu passer. Comme d'habitude, elle a été remplie de choses trop choupies et d'autres beaucoup moins.

Voici donc le récapitulatif de tout ça :

J'aime :

recevoir un swap qui déchire de ma blog-copine Une Souris Bleue. Nous n'avons pas que notre prénom en commun. Merci pour ta gentillesse et ta générosité,

– quand je pose Ouistiti dans le lit a côté de moi pour notre câlin du matin et, depuis qu'il se retourne, qu'il se mette sur le côté pour se mettre contre moi en m'attrapant la joue,

fêter les 6 mois de Ouistiti et le voir rigoler en déchirant le papier de son paquet cadeau (bon, par contre, les 4 Tut-Tut'Animo d'un coup, j'aurais dû y réfléchir à deux fois !)

J'aime pas :

faire une mastite et me retrouver comme à la maternite en pleine montée de lait,

assister à la montée du FN le soir des élections européennes,

voir Ouistiti encore souffrir et qu'il soit fatigué à cause de ses nuits à 4 réveils. J'espère que ce rendez-vous avec le gastro-pédiatre va enfin nous apporter des solutions.
 

Et vous, votre semaine ? Remplie de J'aime ? de J'aime pas ? Dites moi tout !

 

 

Avec ce billet, je participe aux J'aime/J'aime pas de Milie

Cet article Mes J'aime/J'aime Pas (Semaine #22) est apparu en premier sur MamanDeOuistiti

Mes J'aime/J'aime pas (Semaine #22)

 ob_c2e0ec_image

Aujourd’hui, tu as 6 mois !!!!

– 6 mois de câlins et de bisous,

– 6 mois d’allaitement dont je suis tellement fière, que ça me fait drôle cette diversification ! Mais je ne compte pas m’arrêter là, non ça c’est toi qui décideras,

– 6 mois de changement de couches même si ça devient de plus en plus sportif avec tes gambettes qui gigotent dans tous les sens et tes petites mains qui attrapent tout ce qui dépasse (et là je repense à Lauriane qui m’avait prévenue quand tu avais 3 semaines « tu vois tout ce qu’il y a autour de ta table à langer, bientôt tu l’enleveras ! » Ca y est c’est fait !)

– 6 mois de réveils où voir ta frimousse illumine ma journée même si la nuit a été difficile,

– 6 mois aussi de nuits à 2, 3, ou 4 réveils et les cernes qui vont avec,

– 6 mois passés à essayer de trouver ce qui te fait mal (quand je pense que tu avais 1 semaine quand tu as eu ta première crise….)

– 6 mois à te voir grandir, évoluer, t’éveiller à la vitesse de la lumière,

– 6 mois que je repense, chaque samedi, au 30 novembre à 17h37 avec toujours autant d’émotion,

– bref 6 mois que tu as fait de moi une Maman, le plus beau rôle de toute ma vie, je t’aime mon Ouistiti !!!

ob_42c779_10312401-634946256574582-8657234735344

Vous allez me dire, oui t’es bien gentille mais moi aussi, je vais marcher le 15 juin 2014. Et là je vous réponds, oui mais moi je participe à la marche des bébés au Parc Montsouris organisée par la Fondation PremUp.

Alors même que j’ai passé une grossesse idyllique, j’ai toujours eu en ligne de mire le fameux cap des 37 semaines d’aménorrhée. Je n’étais pas pressée que ma grossesse se termine car j’y étais très bien mais j’attendais cette échéance, signe que mon bébé pouvait naître en bonne santé. J’ai eu une petite alerte à 35 SA, un dimanche matin où je n’avais pas senti Ouistiti depuis 24h et quand, aux urgences de ma maternité, la sage-femme m’a dit que mon col s’était modifié et qu’il fallait que je lève le pied, je vous laisse imaginer mon angoisse. Heureusement, le repos a porté ses fruits et Ouistiti est né à J-15 ! Oui quand même, il était pressé !

J’ai connu la fondation PremUp pendant ma grossesse grâce a ma copine Lauriane du blog Running et Talons Hauts qui a connu la prématurité lorsque sa Louloute a pointé sa jolie frimousse un peu en avance. Elle participait déjà à la marche des bébés l’année dernière, c’est donc tout naturellement que je l’avais soutenue en donnant quelques euros à sa collecte.

Mais cette année, j’ai voulu faire plus qu’un simple don, j’ai voulu m’investir dans cet événement. Alors quand Lauriane m’a proposé de former une team avec elle pour organiser une collecte en préambule de la marche des bébés 2014, je lui ai tout de suite dit oui.

Nous avons donc formé, avec notre copine Maeline, la Team des Mamans à l’Ouest.

Notre mission est donc de récolter des fonds pour soutenir la fondation PremUp dans leur grand projet sur le Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) pour que tous les bébés naissent en bonne santé.

Ma grande fierté serait d’arriver à récolter 150€, et si j’arrive à les dépasser je vous fais une danse de la joie filmée en direct de la marche des bébés que je posterai en édit sur ce billet le soir même (avouez, ça donne envie !). Alors si ça vous dit de me soutenir, je vous invite a vous rendre sur ma page de collecte et comme dit Lauriane : « il n’y a pas de petit don, il n’y a que la volonté d’aider » [Quoi ? Chamallow ? Oui on assume chez les Mamans à l’Ouest !]. Et si vous souhaitez aussi soutenir les collectes de Lauriane, c’est ici, et Maeline c’est ici.

Merci pour tous ces petits bébés que vous aiderez !!!!

Après plusieurs semaines à lire différents billets chez Milie C'est quoi ce bruit, je me décide enfin à me lancer dans l'aventure des J'aime/J'aime Pas. Voici donc ma contribution avec une semaine chargée de J'aime mais aussi de quelques J'aime Pas. 

J'aime :

– aller à mon premier vide-grenier petite enfance, et faire une méga affaire en dénichant un manduca à 30€ : j'espère que c'était vraiment le prix que la Femme du Monsieur qui me l'a vendu avait fixé parce que sinon il a dû se faire remonter les bretelles quand elle est revenue avec leur déjeuner,

me balader autour du lac près de chez nous et voir une coccinelle se poser sur le cosy pendant que Ouistiti dort : oui c'est un signe que tout va vite aller mieux ! Moi j'y crois !!!

participer à la marche des bébés avec mes copines Lauriane et Maeline. Nous avons monté la Team des Mamans à l'Ouest pour que tous les bébés naissent en bonne santé. Le 15 juin, nous serons au Parc Montsouris en soutien à la fondation PremUp et leur grand projet sur le Retard de Croissance Intra-Utérin. Si ça vous dit de me soutenir, n'hésitez pas à me rendre visite sur ma page de collecte,

recevoir mes Tshirts Maman Cool et Maman Poule d'Emoi Émoi : impossible de choisir l'un ou l'autre vu que je suis les deux, et puis j'ai le droit c'est mon auto-cadeau pour la fête des mères,

fêter ma première fête des Mamans avec Ouistiti qui surkiffe sa première purée maison, et m'offre avec son Papa deux cadeaux trop choupis (une coque personnalisée de photos de nous deux et un kit pour faire de jolies empreintes de sa petite main et son petit pied),

– et surtout, surtout, entendre Ouistiti dire Maman (plusieurs fois !) le week-end dernier et le voir passer à plat ventre le surlendemain.  Pas de doute mon bébé grandit !

J'aime pas :

me faire prendre de haut par une pédiatre aux urgences avec un "mais Madame NOUS on sait reconnaître les signes quand ça va pas neurologiquement, et puis en fait non, pas besoin de faire une écho, organiquement aussi tout va bien". Alors et d'une, on vient parce qu'il a mal au ventre donc ton "neurologiquement" voilà, voilà et de deux ton rôle c'est aussi d'expliquer comment tu décides qu'organiquement tout va bien et pas que j'ai à appeler mon pédiatre le lendemain pour que LUI m'explique ce que TOI tu as fait…

devoir attendre plusieurs jours des résultats d'analyses de Ouistiti et angoisser que ce soit les mêmes que la dernière fois,

Avoir ces résultats et ne pas avoir plus de réponse, mais le plus important c'est qu'ils soient bons. 

 

Une semaine chargée en émotions et remplie de progrès de Ouistiti que je vois évouler de jour en jour; et ça je surkiffe !!!!

 

Avec ce billet, je participe aux J'aime/J'aime pas de Milie

 

Cet article Mes J'aime/J'aime Pas (Semaine #21) est apparu en premier sur MamanDeOuistiti

Mes J'aime/J'aime Pas (Semaine #21)

ob_244cd9_imag20861

Enceinte, je me suis très vite intéressée au portage physiologique. J’ai toujours aimé cette possibilité qu’offraient les écharpes d’avoir bébé près de soi dans une position qui respecte son petit corps.

Les nœuds m’impressionnant, je me suis tout d’abord tournée vers la Petite Écharpe Sans Nœud de chez Je Porte Mon Bébé mais finalement je n’étais pas à l’aise, et Ouistiti non plus.

Après quelques recherches et conseils auprès de mes amies « porteuses », je me suis tournée vers un Mei-Tai version mysol. C’est un bon compromis entre l’écharpe classique et le préformé. Je me suis tout de suite sentie à l’aise et Ouistiti s’y est endormi dès le 1er essai, et ça c’est révélateur !!!

Alors quand Tinéo m’a proposé de tester leur écharpe de portage qui fonctionne sur le même principe que le Mei-Tai, j’ai immédiatement été séduite !

Comme elle s’attache comme mon Mei-Tai, j’ai tout de suite été très à l’aise. Je l’ai reçue alors que Ouistiti venait d’avoir 4 mois, mais il est possible de l’utiliser dès que votre bébé pèse 3,6 kgs, autant dire très tôt, grâce à un placement spécifique des lanières et un cale-tête.

En fonction de l’âge de bébé, cette écharpe permet 3 différentes positions de portage. Le plus simple est que je vous les montre en images ici.

Pour ma part, je l’utilise en position ventrale – deuxième âge (positionnement 2), c’est à dire que je n’utilise pas le cale-tête car Ouistiti tient sa tête tout seul.

La première chose que j’ai appréciée c’est la longueur des lanières car quelle que soit la stature du porteur, l’écharpe s’adapte parfaitement.Ainsi PapaDeOuistiti peut aussi bien porter bébé que moi, la seule différence c’est que je fais plus de tours de lanières autour de la taille que lui.

Une fois les lanières bien ajustées (bien prendre soin de mettre les jambes de bébé en M et ses genoux au-dessus de ses petites fesses), nous voilà fin prêts pour partir en balade. Ouistiti s’y est tout de suite senti très bien puisque dès notre première balade, il s’y est endormi très vite, et ça, vous l’aurez compris, c’est hyper important pour moi car c’est le signe que Ouistiti est tellement bien installé qu’il s’abandonne et dort profondément. Et je vous assure qu’en ce moment, c’est ce sont des moments précieux !

La seule réserve que je peux faire sur cette écharpe c’est que les lanières ne soient pas rembourrées comme mon Mysol, et comme j’ai l’habitude de porter Ouistiti pendant de longues périodes sur une journée, elles finissent par être saillantes, mais c’est une appréciation purement subjective car je connais des mamans qui justement n’aiment pas les lanières rembourrées du Mysol.

En revanche ce qui est également très appréciable c’est la finesse du tissu de l’écharpe. Bien moins épaisse que mon mysol, elle tient moins chaud quand le soleil décide enfin de pointer son nez comme ce week-end !

Je dirais donc que, pour Ouistiti et moi, cette écharpe est parfaite pour les petites sorties comme pour aller faire quelques courses ou à la maison quand il a besoin d’être blotti quand moi j’ai à m’occuper des tâches ménagères par exemple, de plus elle est très confortable quand les températures commencent à monter.

Pour fêter les 6 mois de Ouistiti qui arrivent à la fin du mois (déjà… Vous la voyez la petite larme qui se prépare à couler…), Tinéo a la gentillesse de me permettre de vous faire découvrir cette écharpe en l’offrant à l’une (ou l’un) d’entre vous.

Pour cela, il vous suffit de me laisser un commentaire pour me dire que vous participez et d’aller sur le site de Tinéo afin de me dire quel est votre article préféré (1 chance)

Vous pouvez aussi obtenir des chances supplémentaires en :

– likant la page Facebook du blog (si ce n’est déjà fait) ainsi que celle de Tineo en indiquant en commentaire le nom sous lequel vous avez aimé les deux pages (+1)

– partageant ce concours sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, hellocoton) et en indiquant les liens de partage en commentaire (+1 peu importe le nombre de partage)

– vous inscrivant à la newsletter du blog, en m’indiquant le début de votre mail en commentaire (+1)

Le concours prendra fin le 29 mai à minuit et j’annoncerai les résultats le 30 mai à 20h pour fêter les 6 mois de Ouistiti (une participation par foyer, concours valable en France métropolitaine). L’écharpe sera envoyée par Tinéo, MamanDeOuistiti n’en est en rien responsable.

Écharpe offerte par Tinéo que je remercie encore chaleureusement

Cet article Découverte de l’écharpe Tinéo [Concours Inside] est apparu en premier sur MamanDeOuistiti

EDIT : Random vient de désigner l’heureuse gagnante

#151 Bribrinès

Félicitations !!!!

Merci de me contacter par mail : mamandeouistiti@gmail.com

Découverte de l'écharpe de portage Tinéo [Concours Inside]Découverte de l'écharpe de portage Tinéo [Concours Inside]
Découverte de l'écharpe de portage Tinéo [Concours Inside]
Souvenez vous, il y a quelques semaines, je vous parlais d'un mystérieux colis que j'avais reçu un samedi matin et des défis qui nous avaient été lancés par #MaFeelLife. Pour la piqure de rappel, c'est par ici que ça se passe.
 

Nous avons été plusieurs chanceuses à pouvoir participer à ces défis mystérieux et je suis depuis devenue Ambassadrice #MaFeelBox. Il est donc temps maintenant pour moi de partager avec vous ce qui se cache derrière cette petite Fée.

Pour tout savoir sur le secret si bien gardé pendant deux mois, il vous suffit de regarder cette petite vidéo.

Ma Feel Box, c'est donc, chaque mois :

  – une nouvelle box surprise dans laquelle vous retrouverez une réalisation à créer (accessoires de mode, de décoration…) grâce à du matériel varié (5 à 15 produits pour 1 a 3 réalisations par box)

 –  un magazine qui vous aidera a réaliser votre accessoire et vous fera découvrir des astuces DIY

  – des produits partenaires

Ma Feel Box n'oublie pas les enfants puisque vous avez également la possibilité de prendre une option comprenant une réalisation à confectionner avec votre bout'chou en fonction de son âge.

Et si vous n'êtes pas une pro du fil et de l'aiguile, et bien j'ai envie de vous dire que c'est justement l'occasion de se lancer, l'important pour Ma Feel Box n'étant pas le résultat mais le fait de prendre un peu de temps pour soi.

Alors si comme moi, vous voulez participer à l'aventure Ma Feel Life, je vous donne rendez-vous sur MaFeelLife pour vous abonner avant le 23 mai prochain et recevoir ainsi la Box de juin.

Vous pouvez aussi retrouver Ma Feel Box sur Facebook, Twitter et Instagram.

Cet article Ma Feel Box, le secret enfin révélé ! est apparu en premier sur MamanDeOuistiti

Ma Feel Box, le secret enfin révélé !