photo(20)

Mon Ouistiti, tu grandis, je le vois chaque jour !

Ce mois-ci, tu as enchainé tellement de progrès que je vois déjà doucement mon Bébé devenir un petit Garçon et le fait que ça arrive au moment où ton âge a désormais deux chiffres et que dans deux mois, nous ne parlerons plus en mois mais en année, m’apporte autant de joie que de nostalgie.

Si au mois de juillet, j’avais eu une remarque du pédiatre comme quoi tu devrais mieux te tenir assis et que ce manque d’équilibre était dû au fait que je t’avais trop sur moi, cette fois-ci on va lui fermer son clapet car, à 10 mois :

  • Tu as maintenant 6 dents (et là déjà, on dégomme les normes puisque le nombre de dents est censé être [l’âge du bébé – 6] donc tu ne devrais en avoir que 4),
  • Tu t’assois TOUT seul (et là aussi, tu fais un pied de nez à la règle puisque la plupart du temps, tu passes de la position allongée sur le ventre à la position assise en te relevant à reculons avec tes bras, au lieu de prendre appui sur ton côté)
  • Tu tentes des échappées à quatre pattes même si je sens que tu n’es pas encore très rassuré (mon coeur de Maman a déjà frémi deux fois quand ta tête a « rencontré » le sol)
  • Tu nous régales avec des Papas et des Mamans tous les jours,
  • Tu fais de grands bravos en tapant avec tes mains,
  • Tu fais aussi de grands coucous pour dire bonjour, au revoir ou juste pour t’amuser,
  • Tu fais des siestes de plus en plus longues, même si il y a toujours un réveil au milieu,
  • Tu cherches le chat pour jouer avec (et vu le phénomène, ça, par contre, ça ne me rassure pas même si il n’a jamais mal réagi avec toi),
  • Tu sais parfaitement nous faire comprendre quand quelque chose ne te plait pas,
  • Tu nous fais de grands discours dans lesquels tu nous racontes plein de choses,
  • Tu me fais des câlins en m’attrapant par le cou avec ton petit bras et en posant ta tête sur mon épaule,
  • Et, comme toujours, tu nous inondes de tes grands sourires charmeurs.

Bien sûr, il ne nous reste encore à te débarrasser de ces douleurs pour que tu puisses enfin passer des nuits sereines et que tout soit parfait, mais quand je te vois éclater de rire et t’intéresser à tout, je ressens une fierté et un bonheur immenses.

Joyeux 10 Mois, Ouistiti. Ta Maman qui t’aime à l’infini !

photo(19)

Vous le savez, le sommeil pour Ouistiti a toujours été compliqué.

Il va sur ses 10 mois et il se réveille encore entre trois et quatre fois par nuit. Je suis une digne représentante de la #TeamHibou sur Twitter et ma tête de papier mâché en témoigne un peu plus chaque jour.

On pourrait se dire que, du coup, il rattrape son sommeil la journée mais même pas. A partir du moment où ses soucis ont commencé, en février et jusqu’en juin, il ne dormait qu’en poussette l’après-midi.

A moi donc les sorties quotidiennes de 1h30-2h en fonction du moment où il s’endormait. Moi qui ne connaissais pas plus que ça mon quartier, je le parcours maintenant quasi les yeux fermés avec plusieurs itinéraires, histoire de faire varier les plaisirs.

Certes, ça m’a permis de retrouver une activité physique car autant vous dire que je n’ai toujours pas retrouvé le chemin de ma salle de sport (et avec mon genou, ça n’est pas prêt d’arriver), mais marcher pour marcher au bout d’un moment, j’étais à bout de fatigue et mon corps me le faisait sentir.

Les balades en poussette n’étaient pas systématiques, j’essayais régulièrement les dodos chez nous mais rien n’y faisait. Et ne me parlez pas de la méthode 5/10/15, chez Ouistiti ça ne marche pas !

Et puis lors d’un énième essai au mois de juin, Ouistiti s’est endormi après la tétée ce qu’il ne faisait plus la journée depuis plusieurs mois. J’ai donc voulu faire comme le soir : le coucher après mais malheureusement il s’est réveillé aussitôt. A ce moment là, je me serais bouffée toute crue.

Le lendemain, nouvelle tentative et nouveau réveil. Heureusement, j’ai réussi à le rendormir en le berçant. Cette fois-ci, je n’ai pas tenté le diable, je l’ai gardé sur moi et il a dormi 2 heures.

Deux heures ! Je ne sais pas si vous imaginez mais ça n’était plus arrivé depuis ses 2 mois. Du coup, j’ai savouré et me suis endormie avec lui.

A partir de ce moment là, les siestes à la maison étaient de retour mais à la condition que Ouistiti dorme sur moi.

Alors oui, bien sûr ce ne sont pas des conditions classiques pour qu’un bébé fasse la sieste, mais je crois que vous commencez à le savoir, le classique et moi ça fait deux à partir du moment où j’arrive à obtenir un mieux !

Et autant vous dire que rester tranquillement à glander sur mon lit, mon bébé apaisé sur moi alors que jusque là je devais m’enchainer des kilomètres à pied chaque jour, c’était juste un miracle dont j’avais besoin.

Les premiers temps, je ne cherchais rien d’autre que le repos pour nous deux et puis petit à petit je faisais des tentatives : de allongé sur moi, je suis passée à allongé près de moi, étant moi aussi allongée auprès de lui. Puis allongé près de moi et moi assise à côté.

Tous mes billets de cette époque ont d’ailleurs été écrits, pour la plupart, au moment des siestes avec mon pouce sur mon téléphone, un peu fou quand j’y repense mais hyper pratique, mine de rien !

Quand nous sommes partis en vacances, nous avions franchi le cap de la sieste allongé près de moi. Je suis restée quelques jours sans chercher de progrès car j’avais peur que le changement de décor ne le perturbe. Et puis, il faut aussi avouer que j’étais complètement crevée alors dormir me convenait tout à fait.

Au bout d’une semaine, voyant qu’il dormait vraiment profondément avec une respiration apaisée, au lieu de l’allonger près de moi, je me suis levée pour le déposer dans son lit.

Et là, la magie opéra : il ne s’est pas réveillé, au contraire il a soupiré et s’est collé à son doudou. Je suis donc sortie de la chambre pour aller déjeuner. Quand je suis arrivée dans la cuisine, PapaDeOuistiti, MamieDeOuistiti et TatieDeOuistiti m’ont regardée avec un grand sourire de joie et de surprise (je n’avais pas prévenu que je comptais, à un moment des vacances, tenter le dodo dans son lit).

Déjà à ce moment, pour moi, c’était un grand mieux même si il s’est réveillé au bout d’une heure et que j’ai dû aller le consoler pour qu’il se rendorme.

J’ai recommencé tous les jours, et tous les jours depuis il fait ses siestes dans son lit : cela va bientôt faire deux mois !

Alors bien sûr, il y a des siestes plus faciles que d’autres. Certains jours, j’ai plus de mal à l’endormir car bizarrement il s’endort de moins en moins à la tétée et on fait un câlin pendant lequel je lui chante notre chanson. Il finit par s’endormir sur mon épaule et je le dépose dans son lit.

Encore maintenant, au bout de deux mois, chaque sieste est différente : il lui est arrivé de se réveiller au bout d’une demie heure sans qu’il ne se rendorme après, de dormir une heure avant de se réveiller et se rendormir pour quasi deux heures. Il peut aussi dormir deux heures d’affilée, mais la plupart du temps ce sont des siestes de deux heures entrecoupées d’un réveil au bout d’une heure.

Mais pour moi, peu importe comment se déroule la sieste, ni comment je l’y mets. tout ce qui compte à mes yeux, c’est qu’il arrive à dormir un minimum pour récupérer le déficit de sommeil accumulé au bout de 10 mois de nuits toujours incomplètes. Et pour moi, je ne vous le cache pas, la possibilité de me poser un peu et de souffler.

Peut-être allez-vous me dire que c’est lui donner de mauvaises habitudes, que je le regretterai dans quelques mois mais pour l’instant pour moi, cette façon de le mettre à la sieste est juste un énorme progrès : il n’a plus besoin de la poussette et il s’endort la plupart du temps relativement facilement.

Et quand tout ça sera parfaitement installé, que je sentirai que c’est le moment (comme je l’ai senti la première fois où je l’ai déposé dans son lit cet été), je franchirai un nouveau cap et comme pour cette victoire-ci, ce jour là nous progresserons à nouveau et je viendrai vous raconter ma nouvelle réussite !

 

La Triocity nous a accompagnés même à la plage !

La Triocity nous a accompagnés même à la plage !

  Depuis le mois de Juillet, j’ai la chance de faire partie des blogueuses choisies par le magazine Parole de Mamans pour tester l’ensemble Triocity de Vertbaudet.

Après deux mois à utiliser la Triocity au quotidien, je vous propose de vous faire part de mes impressions, la plupart très positives mais avec quelques points que j’améliorerais pour qu’elle soit parfaite.

Read More →