Bambin fatigué ? Et, Hop’la, en écharpe !

43
815

Comme son grand frère, Ouistitwo connaît le cocon douillet du portage depuis sa naissance.

La petite fantaisie de sa dysplasie m’a amenée à écouter encore plus son ressenti.

Je n’ai donc pas utilisé les mêmes moyens de portage qu’avec Ouistiti.

Aucun souci pour moi, bien au contraire ! Le portage, c’est, avant tout, suivre les besoins et la physiologie de son tout-petit.

Ce que j’ai retrouvé chez mes deux enfants, c’est leur façon, sans équivoque, de me faire comprendre lorsqu’ils avaient envie que je les porte.

Nourrissons, l’initiative venait logiquement de moi. Ça ne vous étonnera sûrement pas si je vous dis que c’était une habitude au quotidien.

Il y a une multitude de bonnes raisons de porter son bébé : assurer la transition entre le monde intra-utérin et le monde extérieur. Favoriser la montée de lait. Maintenir une bonne température corporelle. Soulager coliques et/ou reflux. Récupérer bras et mains pour faire quelques petites taches ménagères. Sortir et s’aérer, tout en protégeant des agressions extérieures (lumière, bruit, pollution, mamies trop curieuses…)

Je pourrais vous dérouler une liste interminable de tous les bienfaits que représente le portage à mes yeux.

L’inconscient collectif (alias, pour moi, ceux qui devraient se mêler un peu plus de leur popotin, au lieu d’enquiquiner les jeunes mamans) a tendance à croire que le portage, c’est comme l’allaitement, c’est réservé aux mini-rikikis.

Je me souviens d’un homme, dans un supermarché, me demandant l’âge de Ouistiti, alors qu’il était en train de dormir dans son porte-bébé tout contre moi.

A ma réponse (9 mois), il m’a envoyé une pique en me disant : «9 mois à l’intérieur, 9 mois à l’extérieur. Vous ne voulez pas le laisser vous échapper…»

Je vous épargnerai ma réponse pas très bienveillante. Mais de quoi se mêlait-il en fait ?!

Bref, tout ça pour dire que, non, les besoins d’un bébé porté ne s’arrêtent pas quand il commence à montrer un intérêt pour la motricité.

Cela peut être le cas pour certains enfants, c’est vrai. Mais pas les miens. Alors pourquoi les en priver ?

Ouistitwo a fait ses premiers pas début avril, à 15 mois (comme son frère). Il a très vite pris en assurance. Il aime clairement marcher. Mon boutchou est en demande constante de balades à pied.

Oui, mais voilà, du haut de ses bientôt 21 mois (OMG, Déjà !), il a beau mettre toute sa bonne volonté à explorer le monde sur ses petites jambes, il est encore petit. Logiquement, il fatigue vite. Ou, parfois, la vue ne lui plait pas et il préfère gagner en hauteur tout en profitant des câlins de sa Maman (qui ne se fait clairement pas prier !).

J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, mais le portage, chez nous, c’est exclusivement physiologique. Encore plus intensément vu les problèmes que Ouistitwo a eus à la hanche.

Mes moyens de portage s’adaptent donc à la morphologie et suivent la croissance de mes enfants.

Tshirt de portage et/ou sling, lorsqu’ils étaient nourrissons. Écharpe classique et/ou porte-bébé, quand ils ont commencé à peser plus lourd (et attraper leurs pieds pour le porte-bébé). Écharpe d’appoint quand il a fallu commencer à suivre leurs envies de découvertes de petits bipèdes. Mais qu’il fallait aussi pouvoir soulager leur fatigue, sans être trop encombrée.

L’année dernière, sur le compte Instagram de My Wonderful Kids, j’ai flashé sur une écharpe d’appoint un peu spéciale : l’Aquabulle de Néobulle, dont la particularité est de permettre de porter bébé dans l’eau.

Sa matière « maillot de bain » est ultra soutenante, et sèche très vite.

Je n’avais pas résisté à me la commander en version rose fluo. (Le fameux inconscient collectif s’étonnait alors, lorsqu’il me disait que j’avais une jolie petite fille, de m’entendre répondre que c’était un garçon… « Mais pourquoi votre truc est rose, alors ? »… *soupir*).

Comme toute écharpe d’appoint, il faut que bébé sache s’assoir tout seul et s’agripper pour pouvoir l’utiliser. C’était le cas pour Ouistitwo, l’été dernier, et nous nous sommes régalés !

Néobulle - aquabulle - écharpe - portage

Je ne me suis d’ailleurs pas bridée à ne l’utiliser que dans l’eau. Elle m’a servie cette année, à Paris, à l’arrivée du printemps.

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’opportunité de recevoir sa petite sœur : l’écharpe d’appoint Hop’la.

Néobulle - hop'la - écharpe - portage

Là où l’Aquabulle a une identité aquatique, la Hop’la est vraiment dédiée au portage « classique ».

Les critères sont les mêmes que l’Aquabulle : de 6 mois (si bébé s’assoit et s’agrippe) à trois ans (15kgs). Elle permet de porter bébé sur le côté (comme ce que l’on fait spontanément avec un bambin que l’on porte à bras).

Aucun réglage, l’installation se fait en deux temps, trois mouvements ! Tout en respectant la position physiologique, avec les genoux placés plus haut que les fesses.

Néobulle - hop'la - écharpe - portage

Sa maille, en coton bio, est ultra douce et souple. On dirait celle d’un pull doudou dans lequel on aime cocooner.

Néobulle - hop'la - écharpe - portage

 

À côté de ça, c’est une écharpe parfaitement aérée. J’ai savouré de l’avoir cet été, en pleine canicule !

Pour la taille, je m’étais basée sur mon Aquabulle. J’avais également pris une taille S.

Mais c’était beaucoup trop petit. Pourtant, le tableau de concordance me donnait bien cette taille à choisir, selon mes mensurations. Peut-être y a-t-il eu un petit souci de gabarit sur celle que j’ai reçue.

Je vous conseillerai, malgré tout, de suivre ce tableau pour choisir la vôtre et de vous assurer qu’un échange est possible. Directement sur le site de Néobulle, vous n’auriez aucun souci si la situation se présentait.

J’ai donc troqué le S pour un M. Par rapport à mes habitudes de portage, ma Hop’la est peu large. Mais il faut préciser que, du haut de ses bientôt 21 mois, Ouistitwo vient peut-être tout juste de dépasser les 10kgs (le mystère sera révélé cette semaine chez le pédiatre. Si il ne les a pas atteints avec tout ce qu’il a mangé pendant les vacances  je ne sais plus quoi faire :p).

Il est grand et fin, et ne remplit pas l’écharpe comme son frère l’aurait fait à son âge (même si il n’était pas gros, lui non plus. Mais Ouistitwo est vraiment mince).

L’avantage, c’est que je vais pouvoir m’en servir confortablement cet hiver avec nos gros pulls et nos manteaux !

Depuis que j’ai reçu cette écharpe, elle ne quitte plus mon sac.

Je la sors en cas de petit coup de mou en balade. En cas de ras le bol de la poussette, sans pour autant avoir envie de marcher. Et bien sûr, juste en intention première de sortie portée !

Néobulle - hop'la - écharpe - portage

Néobulle - hop'la - écharpe - portage

Elle ne prend pas plus de place qu’un petit pull de Ouistitwo. Et, surtout, elle m’assure que nos sorties commencent et finissent toujours bien !

Avec la rentrée, elle va me servir à chaque trajet pour aller à l’école. Vu ses envies d’exploration à la fin de l’année dernière, je ne doute pas qu’il voudra crapahuter dans sa future école. Mais le matin, c’est bien trop agité… Il sera mieux dans mes bras pour en sortir ensuite, si il veut gambader sur le chemin du retour.

Néobulle - hop'la - écharpe - portage

Confortable, absolument pas encombrante et adaptée tant à sa physiologie qu’à ses souhaits pouvant être satisfaits rapidement, cette petite beauté, flashy comme il faut pour contrer la grisaille des prochains mois, est devenue ma nouvelle meilleure amie.

Je ne doute pas un instant que nous allons partager de doux moments, tous les trois, au cours de la nouvelle année qui se profile !

Néobulle - hop'la - écharpe - portage

 

*Echarpe Hop’la offerte

43 Commentaires

    • C’est clairement un gros avantage. Je fais en sorte de sortir « légère », surtout si il faut que je sois au taquet quand il gambade. Et là, c’est ultra confortable. Je la glisse et la retire de mon sac comme si c’était une écharpe que je mettrais autour du cou en hiver

    • J’adore porter en kangourou. On câline pendant les balades et c’est chouette. Je le fais d’ailleurs encore lors de sorties plus longues (en asymétrie et en appoint, comme avec cette écharpe ci, c’est vraiment pour de petites sorties courses/école). Ceci dit, en sortie longue, quand il veut descendre du porte bébé, je suis un peu encombrée avec mon porte bébé attachée à la taille. Mais bon, j’ai l’habitude et puis en général, ce sont des balades cocooning pendant lesquelles il s’endort donc la situation ne se produit pas souvent

  1. Ah les gens … Ils auront toujours quelque chose à dire de toute façon. Ton écharpe en rose est très jolie, même pour un garçon (c’est quoi ce truc du rose pour les filles et bleu pour les garçons ? jamais compris ..).
    J’aime beaucoup le dernier modèle que tu as reçu également en rouge. Je n’ai jamais portée mon aînée car je ne me sentais pas à l’aise de le faire (je ne sais pas pourquoi d’ailleurs), mais pour ma deuxième je l’ai fait vers ses 6 mois et je le fais encore de temps en temps du haut de ses 22 mois (et pas la barre des 10 kg atteinte non plus lol). Pour les petites sorties, c’est beaucoup plus pratique que la poussette. Même s’il elle marche très bien, comme toi, je n’aime pas la laisser gambader lorsqu’il y a foule.
    Belle rentrée à ton ouistiti !
    Elsa

    • Non clairement, les gens ne font pas assez attention pour qu’on les laisse crapahuter au milieu d’une foule. D’ailleurs, il n’insiste pas quand je lui dis qu’il y a trop de monde, il comprend tout de suite

  2. Hello, j’ai lu ton article avec beaucoup d’attention je dois l’avouer! Je vais te parler en tant que personne extérieure, n’ayant pas d’enfant et ne connaissant que très peu le portage. En première intention, j’aurais pensé comme ce Monsieur eu supermarché, bien que jamais j’aurais osé faire une telle réflexion à une personne que je ne connais pas. En me disant que finalement, c’est plus pour le confort de la maman qui veut son bébé contre elle que pour le bébé. Puis en te lisant, je réalise que j’ai jugé trop vite et surtout sans savoir, ton bébé à l’air d’aimer autant que toi cela. Mais ma question, serait, maintenant qu’il commence à être grand et peut-être un peu plus lourd, n’as-tu pas de soucis de dos à le porter aussi souvent ? J’avoue que je ne pensais pas que l’on pouvait porter les enfants par ce système jusqu’à 3 ans.

    En tout cas, tu m’as fais réfléchir à ce sujet et même si je ne suis pas maman, tu m’as donné envie d’en savoir plus, tes deux écharpes sont d’ailleurs très chouettes

    • Il y a évident un côté confort dans le portage. Habitant à Paris, je m’arracherai les cheveux si je n’avais qu’une poussette pour me déplacer. Le métro, au secours…
      Il y a aussi un côté émotionnel. Je suis très mère poule (et j’ai même un ascendant louve :p) donc tant qu’ils sont en demande, je ne me prive pas d’y répondre mais quand je suis leurs souhaits. Quand ils veulent descendre, ils descendent.
      Côté santé, le fait de choisir de moyens de portage physiologique est aussi bon pour le bébé que pour le porteur. En tout honnêteté, quand je les porte, je ne les sens pas. Leur poids est parfaitement rétabli par le porte bébé ou l’écharpe.
      Je n’ai jamais mal au dos. Par contre, j’ai un souci à la hanche et donc je ne porte plus mon fils car, même si je n’ai pas mal pendant que je le porte, son poids est là et ma hanche me le fait sentir après.
      Mais jusqu’à la fin de l’année dernière, je le portais sur le dos sans aucune difficulté.
      Son frère étant est un poids plume, pour l’instant, je peux le porter sans souci. Bien évidemment, si j’ai mal à la hanche, là je m’abstiens

  3. Je ne connais pas grand chose au monde du portage, mais ça me semble tellement naturel et bon pour l’enfant. En tout cas, celle que tu nous montres, je la trouve top ! Bébé porté sur le côté c’est plus d’ouverture au monde, plus d’espace pour chacun et toujours plus de câlins et moments partagés. C’est génial.

    • Quand ils sont petits, on le porte contre nous car le monde extérieur est trop stimulant. Mais à l’âge de Ouistiti qui est en pleine découverte de tout, le portage sur la hanche est un vrai régal !

    • Je te rassure, je n’en parlerais pas si ça ne l’était. Il est en position assise naturelle, il s’agrippe à moi et bien entendu, je le soutiens et le sécurise toujours avec, au minimum une main sous ses fesses

  4. Si j’avais eu plus d’infos à l’époque, j’aurai sans nul doute « porté » plus Miniplume… Mauvais équipement, grosses chaleurs ont eu vite fait de me faire renoncer… 🙁
    Cette écharpe semble vraiment agréable aussi bien pour la maman que pour l’enfant !
    Merci pour ton avis éclairé

    • Le choix est vaste. Les moyens de portage varient entre l’âge de bébé, les préférences de la maman. A toutes les futures mamans qui me demandent des conseils pour se lancer, je réponds toujours de suivre un cours de portage car on peut ainsi en tester plusieurs et s’adapter à toutes les circonstances du moment. IL faudrait que les monitrices de portage soient plus mises en avant dans les maternités au moment de la préparation à la naissance…

    • J’ai commencé à porter à la naissance de Ouistiti, il y a bientôt cinq ans, et c’est vrai que ça s’est beaucoup démocratisé ces dernières années. Cela existait avant, mais j’ai l’impression que l’on en parlait moins. C’est pour ça que je « milite » pour le portage

  5. Je suis fan de portage aussi. Cododo, allaitement long et portage ont encore un peu mauvaise presse mais petit à petit les mentalités évoluent 🙂 et c’est grâce à des articles comme le tien. Bravo!

  6. Hello je trouve les écharpes de portage, vraiment géniales, c est rassurant pour lui,comme pour toi, j aurais bien aimé en avoir quand je gardais les petits , l écharpe de portage tu peux l ‘utiliser jusqu’à quel âge ou est ce en rapport avec le poids de l ‘enfant

    • Il y a toujours une indication d’âge avec un maximum de poids. Par exemple, celle-ci, c’est trois ans ou maximum 15kgs. Avec sa poids plume, je porterai Ouistitwo bien plus que ses trois ans car ça m’étonnerait qu’il prenne 5kgs en 1 an 1/2 :p

    • Oh oui, le portage nous a rendu bien des services entre sa température corporelle qu’il avait du mal à réguler, sa hanche, son reflux… Ca le rassure, c’est certain !

  7. Bonjour,
    Il me parait très chouette et pratique ce porte bébé, mais je ne vois pas très bien la différence avec le Wacotto. Moi qui était quasiment décidée pour celui-là, je me mets à hésiter!
    Alors quelles sont les différences entre les deux? Confort? Installation? Chaleur? Soutien? Lequel devrais-je privilégier?
    Merci merci merci!

  8. Coucou, elle est vraiment bien cette écharpe et facile à utiliser.
    Mes enfants sont trop grands maintenant. Dommage car je la trouve vraiment top !!!
    Merci pour la découverte.
    Bonne journée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.