Comète Paris, le complice fraicheur des nuits d’été

11
740

Les nuits complètes, ce truc dont je rêve depuis plus de quatre ans et demi.

Chez nous, le sommeil est plus que perturbé. Alors imaginez quand il commence à faire chaud.

Notre appartement est un four. Dès que les températures montent, la chaleur s’infiltre dans les murs pour ne plus en repartir.

Je vous laisse visualer l’impact sur l’endormissement et le sommeil des garçons.

En fait, c’est simple, depuis la première vague de chaleur, Ouistiti dort en caleçon. Je lui laisse un drap qu’il met ou enlève en fonction de ses envies. J’ai largement l’occasion de vérifier si il en a besoin au cours de la nuit, lorsque son frère se réveille :p

Pour Ouistitwo, par contre, c’est plus compliqué. Il ne supporte plus les gigoteuses depuis qu’il a eu son harnais. Et il régule encore très mal sa température.

Quasiment tous les soirs, il s’endort la tête mouillée. Pourtant, je ne le fais dormir qu’en bodie depuis des semaines.

J’en ai mis certains de côté. Même si ils sont à manches courtes, le coton est trop épais et il transpire. Le matin, je le retrouvais même avec le dos humide…

J’ai donc pris le parti de ne lui mettre que des bodies débardeurs, en prenant soin de les choisir fins.

Le problème, c’est qu’il bouge beaucoup. Les bodies sont, logiquement, près du corps. Si ça ne pose pas de problème en journée, il a déjà eu des marques de frottement au réveil… Pas cool quand on a déjà la peau fragile.

Il y a quelques temps, Jeanine m’a proposé de découvrir sa marque de vêtements de nuit : Comète Paris.

Je connaissais déjà ses pyjamas ultra malin pour les avoir vu sur les réseaux sociaux, cet hiver. A fermeture éclair, ils sont hyper facile à enfiler. Et donc d’une aide précieuse quand Bébé commence à faire de la résistance pour le change.

Jeanine a aussi pensé aux bébés qui ont envie d’escapades, mais qui glissent avec des grenouillères classiques. Ses pyjamas ont des pieds amovibles qui  se remontent sur les chevilles, pour laisser bébé crapahuter. Ils s’enfilent, au moment du coucher, pour ne pas qu’il ait froid.

Vu la petite bouillotte qu’est Ouistitwo, j’ai préféré choisir sa toute dernière création : le combicourt.

comète paris - combicourt cactus

J’ai fondu sur les motifs cactus : discrets tout en étant colorés, ils donnent un petit look choupinou en évitant le gnangnan que je déteste dans les vêtements pour enfants.

comète paris - combicourt cactus

Le coton est aussi doux qu’il est léger. Je l’ai validé dès le coucher, quand j’ai vu qu’il ne transpirait pas de la tête. Cela s’est confirmé au cours de la nuit et le matin, quand j’ai constaté qu’il n’était pas mouillé dans le dos.

Pour la taille, vous le savez, j’ai quelques difficultés avec ma crevette. Sous les conseils de Jeanine, j’ai choisi le 12/18 mois. J’avais un peu peur qu’il soit grand mais, en fait, il est parfait.

comète paris - combicourt cactus

C’est un short, donc pas de souci de longueur. Ouistitwo est fin, mais il ne flotte pas dedans. Il a juste l’amplitude suffisante pour que le tissu soit assez lâche, quand il est couché. Comme ça, aucun frottement !

comète paris - combicourt cactus

On retrouve le système malin des pyjamas Comète Paris : sa fermeture éclair.

Je l’habille en dix secondes, top chrono ! La fermeture éclair enclenchée au bas de son combicourt, je lui enfile par les pieds. Je passe ensuite ses bras dans les «bretelles». Il ne me reste plus qu’à remonter la fermeture éclair et, zou, terminé !

Protégée par une doublure à l’intérieur du combicourt, la fermeture n’est jamais en contact avec la peau.

comète paris - combicourt cactus

comète paris - combicourt cactus

Qualité et confort sont clairement au rendez-vous !

Il ne lui manque que de la poudre de sommeil intégrée, pour que Ouistitwo fasse ses nuits :p

comète paris - combicourt cactus

comète paris - combicourt cactus

En attendant, et comme les modèles vont jusqu’au 3 ans (5 ans pour les pyjamas deux pièces), je sais d’ores et déjà qu’une petite collection va remplir la commode de mon boutchou.

 

Mistral, Palmiers ou Cactus : quel est votre préféré ?

 

 

*produit offert par Comète Paris

11 Commentaires

  1. J’étais loin d’imaginer les problèmes qu’on pouvait rencontrer avec des frottements à cet âge, pauvre petit coeur. ET bien entendu, le harnais, c’est pas un cadeau…
    Je trouve que ce pyjama short Cactus est adorable et qu’il est parfait sur ce joli petit bout de chou ! En plus ça se voit qu’il est pratique.
    Fichue chaleur hein quand nos logements ne sont pas « conçus » pour la combattre…

  2. Coucou ma belle 🙂
    Moi je ne suis pas encore à ce stade. Mais j’en sais des trucs par rapport à la chaleur je dois avouer que c’est vraiment la galère quand il fait chaud.
    J’aime beaucoup ce pyjama short Cactus il est beau et super mignon.
    Bisous

  3. Très joli modèle! j’aurais choisi Cactus moi aussi . Personnellement, j’ai vécu le cauchemar des nuits beaucoup trop courtes. Là ça commence à aller mieux mais pas à 100 pour cent. Bon courgae à toi!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.