Carryboo, pour des petites fesses au sec et en sécurité

10
393

La maternité, ce truc complètement fou qui te remplit d’amour pour un petit être que tu portes et que tu ne connais pas encore.

Bien évidemment, Bébé apporte mignonnerie et choupitude avec son petit bout nez, ses petites mains, ses petits pieds…

Mais il arrive également avec des trucs moins cools que l’on va devoir faire et répéter plusieurs fois par jour, pendant les premières années de sa vie.

Le premier auquel je pense étant, bien évidemment, les couches !

Pour peu que vous allaitiez votre Bout’chou, vous pouvez vous préparer à faire la manip une bonne dizaine, voire douzaine, de fois par jour !

Les couches sont un vaste sujet lorsque l’on devient parent. La question de leur composition revient régulièrement dans l’actualité. J’ai moi-même déjà abordé le sujet, en vous faisant un comparatif de celles que j’avais utilisées et qui avaient passé le crash-test avec succès.

Récemment, j’ai pu découvrir une autre marque de couches. J’aurais pu faire une mise à jour de mon billet précédent et l’y inclure.

Mais ce test a tellement été convainquant et les valeurs de cette marque tellement en accord avec ce que je recherche, que j’ai préféré la mettre en lumière seule.

Cette marque, c’est Carryboo.

carryboo - couches jetables écologiques

C’est son identité française et naturelle qui m’a donné envie d’en découvrir davantage.

Le made in France, en plus de permettre un contrôle drastique des matières premières utilisées et de leur traçabilité, diminue l’empreinte carbone de façon non négligeable.

Carryboo s’engage également à n’utiliser aucune substance nocive pour la fabrication de ses couches.

Petrolatum, chlore, parfum, OGM, latex sont exclus. Un laboratoire indépendant effectue des tests réguliers sur les allergènes et les pesticides.

Hypoallergeniques et non irritantes, les couches Carryboo contiennent un matelas absorbant fabriqué à partir de cellulose naturelle FSC, non blanchie au chlore.

Vous serez peut-être surprises de son épaisseur, si vous avez l’habitude des couches ultra-dry d’autres marques. La raison est toute simple et saine : pour éviter que l’agent absorbant ne soit en contact avec la peau de bébé, il faut une certaine épaisseur de cellulose.

Entre nous, je préfère largement que mon bébé ait un popotin un peu rebondi et en sécurité, qu’une couche qui le mette en contact direct avec quelque chose de dangereux pour sa santé.

Je partais donc confiante à l’idée de les utiliser, mais j’attendais bien sûr de voir le résultat en pratique.

Ouistitwo a la peau fragile. Une grosse poussée d’eczéma, cet hiver, m’a rendue encore plus vigilante qu’avant. Une seule petite marque ou rougeur me font mettre directement le produit en cause à la poubelle.

J’ai donc commencé à les utiliser en journée, pour pouvoir contrôler d’éventuelles réactions à chacun de ses changes. Il n’y en a eu aucune.

J’avais remarqué que l’intérieur de la couche était très doux. Cela m’avait rassurée par rapport à d’éventuelles irritations, qui se transforment rapidement en érythèmes.

Le crash-test n’a pas eu à durer longtemps pour je les valide : la peau de Ouistitwo n’a absolument pas réagi.

Il me restait donc à checker l’absorption.

Là aussi, j’ai commencé en journée. Inutile de tester la nuit, si ça fuit le jour.

Une expérience totalement involontaire a fini de me convaincre, à peine quelques jours après avoir commencé à utiliser les couches Carryboo en journée.

Cette situation va sûrement vous parler : je venais de changer Ouistitwo quand j’ai entendu un petit bruit. Psiiiiiiiiiit…

Oui, oui, il venait de faire pipi et il fallait le changer à nouveau. Oh joie, oh bonheur :p

Je n’ai attendu que le temps de m’assurer qu’il avait bien fini. C’est à dire quelques secondes. Et pourtant quand j’ai ouvert sa couche, sa peau était complètement sèche.

Le matelas a directement absorbé et drainé son pipi.

Heureusement qu’il était gonflé car en voyant la couche sèche elle aussi, j’ai commencé à croire que j’avais rêvé :p

Autant vous dire qu’à partir de là, je n’avais plus aucune réserve à tenter une nuit avec Carryboo ^^

Ouistitwo a porté plusieurs marques de couches. A chaque fois, j’étais frileuse le matin de sa première nuit avec chacune d’elles.

Sauf avec Carryboo ! Le petit test d’absorption en direct live m’avait convaincue qu’il serait bien au sec. Il y avait juste la petite inconnue sur la tenue pendant une nuit complète. Mais là encore, le challenge a été relevé haut la main.

Vous l’aurez compris, pour moi, ces couches Carryboo ont fait un vrai sans faute !

Carryboo propose également une gamme de soins pour bébé.

Là encore, ce sont des produits souvent décriés. Je me demande encore comment on peut volontairement fabriquer des produits pour bébé avec des substances nocives pour eux…

Cette gamme est complète : eau micellaire, liniment, lingettes, crème réparatrice pour le change.

Comme pour ses couches, Carryboo s’engage à n’utiliser aucune substance nocive.

Le liniment, par exemple, ne contient que 4 ingrédients dont 48% d’huile d’olive certifiée bio.

Quant aux lingettes, elles sont en tencel : fibre 100% naturelle, issue de bois géré durablement et certifié FSC. 100% biodégradables et compostables, elles contiennent une lotion bio enrichie en calendula et aloé vera. 

Pas de  parfum, ni alcool, ni paraben, ni phtalate, ni phenoxyéthanol, ni conservateur.

Un petit détail a transformé un ressenti positif en véritable coup de cœur.

Carryboo soutient, depuis sa création, l’association Imagine for Margo, qui finance la recherche contre le cancer et aide les enfants hospitalisés et leurs familles.

Pour moi, Carryboo est clairement une alternative parfaite si vous ne vous sentez pas de vous tourner vers les couches lavables, mais que vous ne voulez pas pour autant négliger la sécurité de votre bébé.

carryboo - couches jetables écologiques

 

Vous connaissiez Carryboo ? 

10 Commentaires

  1. Hello
    J’ai de la chance mes loulous n’ont pas les fesses sensibles. Du coup, je pouvais leur mettre des couches de grande marque. Mais avec ce qu’on entend en ce moment sur les couches ou serviettes hygiéniques, je vais me tourner vers les produits biodégradables

    • Comme je l’ai dit, je ne me sens pas de passer au lavable. J’habite dans un appartement et je galère déjà à faire sécher mon linge classique. Alors me rajouter des couches à faire sécher, je ne m’en sens pas le courage.
      A mon sens, on peut choisir des alternatives qui sont désormais plus saines que certaines marques historiques

  2. J’aime bien quand les entreprises s’associent à des associations contre les maladies ou pour aider les enfants… ça signifie qu »elles sont impliquées et génial… j’ai tellement fréquenté les hôpitaux qu’un tout petit mieux à l’hôpital pour les enfants, c’est important…

  3. Belle esprit et beau produit. C’est exactement ce que je recherche. J’ai tenté les couches lavables! Pas possible pour nous trop contraignant et pas assez efficace donc là c’est top. Fait en France en plus, alors je valide à 100%!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.