Et si on disait que c’est bien de faire des bêtises

34
577

« J’ai tout mangé le chocolat… Je fais rien que des bêtises, des bêtises ». Si vous avez connu les années 80, vous allez peut-être m’en vouloir de vous avoir collé cette chanson dans la tête #pardon

Lorsque l’on a des enfants en bas âge, les bêtises font partie du quotidien.

Pourtant si vous me posez la question à propos de mes garçons, je vous répondrais qu’ils n’en font pas.

A mon sens, faire une bêtise, c’est faire quelque chose de mal en ayant conscience que ça le soit.

Et, pour moi, à l’âge de Ouistitwo, ce qui peut sembler être des bêtises pour un adulte, ne sont que des apprentissages.

C’était déjà ma façon de penser pour Ouistiti. Et maintenant qu’il approche des 5 ans et qu’il commence à avoir conscience du bien et du mal, je peux clairement dire que ce n’est pas un petit garçon à bêtises.

Il reste bien le canapé qu’il prend régulièrement pour un trampoline…Sur lequel je lui demande de descendre, car j’ai peur qu’il en tombe… Ce qui n’est jamais arrivé car, même en sautant, il fait attention.

À côté de ça, Ouistitwo est plus téméraire.

Il escalade son lit. Se suspend au dossier de mon fauteuil suédois. Il se tatoue n’importe quelle partie du corps dès qu’il a un crayon dans la main. Mange la pâte à modeler, si on ne le surveille pas…

bêtises - galipette - lit

bêtises - coloriage - Primark

Mais, attention, ce n’est pas la fête à neuneu chez nous. Même si je n’y vois pas de mal, j’encadre, j’explique.

Si le message ne passe pas et qu’ils me testent, je change le ton de ma voix. En général, ça ne va pas plus loin (bien sûr, il y a des exceptions et je ne suis pas parfaite, ça m’arrive de crier).

On pourrait penser qu’un petit garçon de 18 mois ne comprend pas, mais c’est tout le contraire. Lorsqu’il parle avec sa tétine dans la bouche et que je lui demande de l’enlever, Il le fait.

Pareil quand on marche dans la rue, et qu’il veut me lâcher la main, je le reprends dans les bras. Ça ne lui plaît pas, et il s’énerve. Je lui dis que si il veut marcher, il faut qu’il me donne la main. Il me répond oui, et zou il me tient la main !

Si vous êtes de grandes adeptes d’Isabelle Filliozat ou de Catherine Guéguen, vous savez que les neurosciences ont démontré que le cerveau d’un jeune enfant n’est pas mature. Il y a des choses qu’il ne peut pas comprendre.

Dites à un enfant : « ne fais pas ça », il n’entend pas la négation, ne retient que le verbe en question et va donc le faire.

Pour moi, c’est en essayant qu’on apprend et qu’on comprend. A nous, adultes, de mettre les limites pour que ces expériences ne prennent pas de caractère dangereux.

Pour Ouistitwo, l’imitation joue également beaucoup dans ses apprentissages.

On l’a très vite vu au moment des repas, notamment. L’alimentation et lui, c’est tout un poème. On doit ruser de mille et une astuces pour réussir à ce qu’il fasse des repas nourrissants. C’est un moineau qui picore. Une crevette qui vient tout juste de dépasser les 9,5kgs…

Il y a quelques temps, il s’est mis à refuser net ses assiettes. Peu importe le contenu, salé ou sucré. Même si je sais qu’il ne faut pas y prêter trop d’attention pour ne pas cristalliser la situation, j’ai cherché à comprendre pourquoi. C’est lui qui m’a donné la réponse… il ne voulait plus que je le fasse manger. Il voulait ses couverts, et se débrouiller seul. Logique, puisque c’est ainsi qu’il mange à la crèche.

La réaction de beaucoup serait « ouille, il va y en avoir partout ». La mienne a été « ok, vas y ! Le surplus qui tombe, ça se ramasse. Les tâches, ça se nettoie ». Je préfère faire un peu de ménage et des lessives en plus, si ça permet qu’il mange un peu plus.

bêtises - yoplait - petits filous bio

Bien sûr, il y a eu des loupés, des aliments par terre et des vêtements tachés. Mais pas tant que ça ! Quand je le vois manier fourchette et cuillère alors que je ne lui ai jamais vraiment montré comment les tenir, je trouve qu’il gère hyper bien.

Il y a des jours où il en aura plus autour de la bouche que dedans. Des jours où, si je détourne mon attention pendant quelques minutes, il va abandonner la cuillère pour y aller à pleine main.

bêtises - yoplait - petits filous bio

bêtises - yoplait - petits filous bio

Mais au final, qui y a-t-il de grave ? Pour moi, rien !

Les bêtises sont des expériences qui amènent à l’autonomie.

Le yaourt qu’il se tartine sur les mains finit par le gêner, et il me demande une débarbouillette pour se nettoyer. Là encore, tout seul.

Pareil pour son frère qui est en volonté permanente du « laisse moi faire tout seul ». Si je ne répond pas à cette demande, de peur de l’arrivée d’une bêtise, comment lui donner confiance en lui ?

Cela sert aussi à lui apprendre qu’il n’y a pas de mal à se tromper, l’essentiel est d’essayer et de recommencer en modifiant ses actions pour tenter d’y parvenir.

Donc oui, le dentifrice n’atterrit pas forcément sur la brosse à dents. Les scratchs des baskets ne sont pas forcément suffisamment serrés. L’œuf va probablement atterrir avec quelques morceaux de coquille dans le saladier, et il y aura de la farine sur le plan de travail…

Mais l’important, c’est d’essayer !

Et il faut dire que, lui aussi, il m’a bien fait rigoler quand il était petit avec ses trouvailles :p

bêtises - sopalin

bêtises - colorino

bêtises - sopalin

A l’occasion de la sortie de leurs toutes dernières nouveautés, Yoplait m’a proposé de lancer un concours

bêtises - yoplait - petits filous smoothie - petits filous bio

Il vous suffira de partager une bêtise faite par votre enfant qui lui a, en fait, permis d’apprendre quelque chose.

Je vous laisse y réfléchir et vous donne rendez-vous demain, sur Instagram, pour tenter votre chance.

Vous pourrez ainsi tenter de gagner un lot de jeux d’extérieur (château gonflable, pistolet à eau, bombe à eau, et pâte à prouts. De quoi faire plein de bêtises pendant les vacances ^^).

Tout ça sera accompagné des nouveautés Petits Filous (produits ou bons d’achat, en fonction de votre lieu d’habitation) : les Yaourts Smoothies (avec plus de 15% de fruits), validés par Ouistiti au petit déjeuner. Et les petits yaourts bio que Ouistitwo dévore deux par deux.

Le tout, bien classé sur Yuka.

bêtises - yoplait - petits filous smoothie

bêtises - yoplait - petits filous bio

 

J’espère que vous serez nombreuses au rendez-vous !

 

 

34 Commentaires

  1. Coucou,

    Alors sur le concept, je suis totalement d’accord avec toi, l’enfant est en apprentissage permanent avec maman ou papa jusqu’à son entrée en maternelle.
    Je pars du principe que l’on apprend tous de nos erreurs mais il est vrai que parfois l’enfant sait quand il fait des bêtises et qu’il teste le parent pour voir jusqu’où il pourrait aller les petits chenapans et c’est à ce moment que le rôle du parent est déterminant (pour moi) 🙂

    • Ah mais je suis complètement d’accord. Et comme je le dis, ils me testent aussi mais c’est à moi de fixer les limites. Je passe par le dialogue et les explications. Il y a, forcément, des tentatives de passer outre, et c’est là que je durcis le ton.
      Si le yaourt tombe par terre par inadvertance du geste mal maitrisé, pour moi ce n’est pas une bêtise. Par contre, si le yaourt est jeté intentionnellement par terre, là c’est une bêtise. Je réprimande et je fais réparer

  2. coucou , je laisse passé certaines « bêtises » mais pas d’autres ^^ comme quand il casse quelques choses exprès ( oui ça arrive =/ ) Il me teste beaucoup en ce moment dont je dois etre un peu plus sévère sinon il ne m’écoute pas ..;

  3. J’ai plein d’idées qui me viennent pour partager avec toi pour le concours sur Insta hihi.
    Mais oui en effet, tu as totalement raison. Cela m’énerve car notre fils a à faire à d’autres adultes (nounou, grands-parents) qui n’ont pas forcément la même vision que nous de voir les choses. Des fois, j’entends me dire « Je suis méchant, j’ai fait une bêtise ». Il le tient surement de sa nounou ou de ses grands-parents. Je lui dis que non, il n’est pas méchant du tout. Que c’est un gentil petit garçon qui est dans l’apprentissage et qui teste un peu nos limites pour voir où on va dire stop.

    • Non mais voilà, c’est clairement ça ! A nous de les guider et de poser les limites. Pourquoi tout le temps rabaisser l’enfant. Quelle horreur de leur faire croire qu’ils sont méchants parce qu’ils ont fait une « bêtise ».
      J’ai hâte de découvrir la bêtise que tu partageras ^^

  4. coucou, oh trop chou ça me fait rire et penser aux enfants quand t’elles était plus petite. C’est des moments drôles mais on a pas le droit de le faire remarquer et on devait souvent faire les gros yeux et la voix méchant maintenant elles sont un peu plus grand et ça va beaucoup mieux hihi.
    C’est sympa que ton partenaire yoplait propose un joli concours bêtises enfants lol
    bonne semaine

  5. Perso je les laisse souvent en autonomie donc les bêtises je connais mais souvent je rigole dans ma moustache (que je n’ai pas bien sur) tellement ils me font rire !

  6. Coucou,

    Mon petit lion, qui va bientôt avoir 7 ans, n’est pas un enfant à bêtise.
    Bien sûr, il est très maladroit alors il fait souvent des petites catastrophes, mais jamais de grosses bêtises.
    Il réfléchit tellement avant de faire les choses qu’il sait qu’il va se faire mal si il fait ça où ça.
    Par contre, là ou je galère sévère, c’est le caractère ! Il a clairement hérité du mien, têtu comme une mule et il prend un malin plaisir à me répondre et me faire tourner en bourrique !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    • Mais voilà, ce sont des enfants. C’est normal qu’ils soient maladroits, ils sont petits et pas encore assurés dans leurs gestes.
      Evidemment, si ils avaient 15 ans, ce serait différent.
      Niveau caractère, j’imagine que plus l’adolescence approche, plus il faut s’armer de patience.
      Ouistiti commence à s’affirmer et à tester, ça me donne un aperçu un peu flippant des années à venir parfois :p

  7. Bonjour,

    J’aime beaucoup ta façon d’apprendre et d’éduquer tes enfants. La manière douce est très bien, mes parents ont eu du soucis à se faire avec la nourriture mais finalement me laisser manger seule était aussi la meilleure solution.
    Je pense aussi qu’un enfant ne sait pas vraiment ce qu’il fait et que de lui dire Non fait pas ça, ne lui fera pas comprendre.

    Le Lotus Zen

    • La nourriture peut vite être un sujet de tension avec le « gaspillage » des aliments par terre, les taches… je préfère le prendre avec décontraction, plutôt que de risquer qu’il se braque et refuse de manger. Il est déjà suffisamment chétif comme ça

    • Surtout qu’il sait très bien gérer ses couverts et qu’il préfère manger avec. J’avoue l’avoir bien laissé faire avec ses mains pour illustrer une « betise » pour mon article :p #mauvaisemere

    • Ah mais je n’ai jamais dit que j’acceptais tout 😉 J’encadre et j’explique un certain nombre de fois. Si ça recommence malgré tout, je change ma façon de le dire en étant plus ferme.
      Le seul truc que j’essaye de ne pas faire, c’est crier.

  8. Je suis complétement d’accord avec toi… Il faut que les enfants fassent des découvertes et suite à cela, on explique si c’est une bétise; si c’est dangereux ou autres. Je suis contre crier sur un enfant qui fait une « betise » pour la première fois.. On explique, une fois, deux voire 3 fois et après on fait vraiment comprendre que l’on est pas d’accord. Bon, par contre, je crie lorsque c’est dangerux car souvent j’ai peur :-/ (je suis une mère en carton…);

  9. Hello, très bel article toujours bien écrit !! Je suis tout à fait de ton avis, il n’y a pas (ou peu) de betise, tout sert d’apprentissage dans la vie ! S’il n’apprend pas a manger en se tachant, quand est ce qu’il apprendra ? S’il n’apprend pas a tomber pour se relever, etc…. En effet, quand il fera volontairement quelques chose de mal, là on parlera de bêtise!!

    • Exactement ! Les laisser se tromper ou « râter » quelque chose, c’est aussi les rassurer et leur montrer que ce n’est pas grave. Avec Ouistiti qui est très sensible, c’est très important.

  10. Comme le disait Maria Montessori « c’est en faisant qu’on apprend ». C’est vrai qu’il est important de laisser la place à l’erreur, c’est ce que je dis tout le temps aux parents de mes élèves… Essayer, recommencer, modifier ses actions,… C’est comme cela que l’enfant arrivera au but de son apprentissage.

    • C’est exactement ma façon de voir les choses. On est trop dans le « réussir tout de suite », le « faire bien à tout prix ». Sauf que pour des jeunes enfants, tout est découverte. A nous de les accompagner pour montrer ce qui est « bien » ou « mal »

  11. Un médecin m’a dit un jour: sur 10 bétises dans la journée, une seule vaut la peine de s’énerver. Après 3 enfants, je pense qu’elle a bien raison ;). Il a fait une bêtise ? il la réparer et on en parle plus.

    • Mais oui, clairement ! De l’eau par terre après le bain, Ouistiti aime autant passer la serpillère qu’éclabousser. Du yaourt sur la table, Ouistitwo me prend le sopalin pour essuyer. Ils se responsabilisent tout seuls en fait

  12. Tu es déjà une maman très attentionnée et responsable. Je crois qu’ autant de livres que tu peux lire sur le sujet, les e.fants ne se ressemblent pas et c est au coup-par-coup qu il faut réagir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.