Cette année, mon Ouistiti est en moyenne section.

Comme il aime le dire et le répéter, il n’est plus un petit comme l’année dernière. Non, maintenant, c’est un Moyen ! Un futur Grand qui nous impressionne par sa repartie, sa malice et sa soif d’apprendre.

Il n’y a pas une journée où il ne nous chante pas les nouvelles comptines qu’il apprend en classe. Quand il est à la maison, il veut faire du travail comme avec ses instits.

Mon petit garçon grandit, et ça se sent également dans ses loisirs.

Cette année, je l’ai inscrit à l’éveil corporel : il ne veut pas que je le laisse dans la salle mais, une fois lancé, il s’éclate.

À la maison, il s’invente désormais des histoires avec ses jouets.

Là où je vois que mon Bébé (qui restera mon Bébé, même quand il soufflera ses 18 bougies) n’est plus un petit, c’est lorsque nous partons en balade véhiculée : comprenez par-là, avec son vélo.

On en parle toujours comme d’un vélo depuis qu’il l’a eu à son premier anniversaire mais, en fait, c’est un tricycle. Trois roues larges : une à l’avant, deux à l’arrière. Un petit siège stable sur lequel s’assoir et des sangles pour parfaire la sécurité de mon petit cycliste.

vélo - tricycle

Seulement, à bientôt 4 ans, Ouistiti a des envies d’escapade : ne plus être dirigé par la barre que je tiens, pouvoir gérer sa vitesse, d’autant que certains de ses copains viennent en vélo à l’école et que, de toute façon, ses jambes, trop grandes, lui donnent une allure de cowboy. Sans oublier ses genoux qui ne sont pas loin de taper dans son guidon à chaque coup de pédale.

Oui, mais voilà, si je suis toujours dans l’accompagnement des envies de découvertes de mon grand, il est hors de question de négliger sa sécurité.

J’ai bien compris et entendu son souhait d’avoir maintenant un vélo de Grand. Mais, pour avoir fait une mauvaise chute, petite fille lorsque j’étais en plein apprentissage, j’avoue mettre des freins à cette étape, pourtant si importante dans la vie de chaque enfant de son âge.

Ma chute vertigineuse n’était pas due à une imprudence de ma part, ni à un défaut de surveillance de ma grand-mère.  Bon ok, à l’époque, les consignes de sécurité étaient moins importantes que maintenant et je n’avais pas de casque, ni de protection aux jambes et aux bras.

Mais j’avais des petites roues qui étaient là soi-disant pour me rassurer et me stabiliser. Grosse blague !

Ces petites roues ne garantissaient en rien ma stabilité, puisqu’elles passaient leur temps à se soulever du sol au moindre mouvement.

La rencontre avec un petit caillou a été fatale : je me suis renversée sur un côté et tout mon côté gauche, de la tête jusqu’à mes pieds, a rencontré le bitume…

Alors oui, je suis une Maman Cool qui essaie de répondre aux demandes de son petit garçon, mais je suis également une Maman Poule qui frémit devant un risque de chute et/ou de blessure.

Mes inquiétudes vont pouvoir être balayées si un projet ultra malin que j’ai découvert il y a peu, réussit à voir le jour.

Ce projet, c’est le stabilisateur JustED. JustED ? Mais kezaco ?

C’est un dispositif de stabilisation breveté qui s’installe sur le vélo de votre enfant, à la place des petites roues traditionnelles.

JustEd - stabilisateurs - vélo

Le dispositif permet une stabilité parfaite grâce aux deux roulettes qui s’installent de chaque côté de la roue arrière. Les obstacles que peut rencontrer le vélo sont ainsi compensés et absorbés, peu importe le chemin sur lequel ce dernier roule.

JustEd - stabilisateurs - vélo

Le vélo n’est jamais déséquilibré, et ne peut pas se déporter. Les balades se font ainsi avec le sourire pour les Loulous, et sans angoisse pour les parents.

Les stabilisateurs permettent à tous les petits cyclistes de rouler en toute sécurité, puisqu’ils sont conçus pour être montés sur des vélos allant de 8 à 14 pouces (c’est à dire toute la gamme des tailles standards).

Le créateur de JustED a mis 20 ans pour élaborer son invention après que son fils ait fait une mauvaise chute à vélo.

Son système est breveté et a déjà reçu plusieurs récompenses. Pour s’assurer un produit fini de qualité et garder un meilleur contrôle sur les délais de livraison, il a décidé de le produire en France.

Il a choisi de financer son projet par le biais d’une plateforme de crowdfunding, en lançant une campagne de pré-commandes.

Je suis vraiment convaincue de l’efficacité de cette invention plus que futée, et j’espère qu’elle trouvera le financement nécessaire pour que sa production soit lancée.

Si vous avez un Loulou en âge d’apprendre à faire du vélo, n’hésitez pas à faire partie de l’aventure en lui pré-commandant sa paire de stabilisateurs.

 

 

Article écrit en collaboration avec JustED mais chaque mot m’appartient

45 Thoughts on “JustED, le stabilisateur qui sécurise leurs balades à vélo

  1. Wouahhhh ça a l’air génial !!!
    Je vais voir cela de ce pas pour mes 2 loulous 🙂
    Chouette découverte !
    Merci

  2. Je ne suis pas encore à cette étape (Ma fille de 3 ans ne fait même pas de vélo … Elle fait 30 secondes et après elle dit qu’elle est fatiguée xD), mais je trouve le concept très bon !
    Moi aussi, j’ai connu les petites (riquiqui) roues qui se soulèvent au moindre coup de vent, et il était temps qu’on nous trouve autre chose !
    Belle semaine
    Elsa

  3. Coucou! Je trouve l’idée juste génial et le concept aussi!
    Belle découverte
    Belle journée

  4. Coucou ah c’est pas mal il faut que j’en parle aux mamans de mon entourage ^^
    Merci !

  5. coucou

    si j’avais pu avoir cela pour ma fille aurais été ravie !
    J’avoue que le concept est vraiment top !

  6. le concept est top et bien plus fiable que ceux que j’avais pour les 3 grandes

  7. J’ai eu beaucoup de mal à faire du vélo, ça m’aurait aidé !

  8. Les tests de sevy on 9 octobre 2017 at 12 h 21 min said:

    Super sympa tes vélo déstabilisateur Sanctum je ne savais même pas que ça existait de cette manière merci à toi

  9. Je trouve le système bien astucieux et visiblement bien plus stable.i

  10. Mais ça m’a l’air d’être une excellente idée ce modèle. Je n’ai plus de petit en bas-âge, mais je retiens le concept.

  11. Oh mais je n’avais jamais vu ça c’est une superbe idée

  12. C’est sympa comme projet ! Ce serait bien de voir ces stabilisateurs sur tous les vélos plutôt que ces roulettes instables

  13. Sympa comme concept, il était temps qu’ils innovent

  14. Coucou,

    Oh, c’est une excellente idée ! Bien, souvent, les petites roulettes déjà posées sur les vélos ne sont pas hyper stables, voir pas du tout !

    Mon petit lion a 6 ans, il sait déjà bien faire du vélo sans roulette, ce sera donc plus pour mon petit-neveu qui commence tout juste !

    Belle fin de journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    • MamanDeOuistiti on 9 octobre 2017 at 22 h 38 min said:

      Je trouve même que c’est dangereux. Les enfants se sentent en sécurité et pédalent à fond les ballons. Ils se balancent d’un côté et de l’autre pour changer de direction et les roulettes ne portent rien du tout

  15. C’est bon à savoir c’est un système qui pourrait plaire à mon dernier, pareil j’ai beaucoup de mal avec les petites roue de Stitch s on a du en changer déjà 2 fois tellement je l’ai trouvé bizarre…

  16. Carrement trop mignon ton petit Loulou !

  17. C’est vrai que c’est vraiment malin comme invention ! Pour l’instant mon Mini est plutôt draisienne mais quand viendra le moment du petit vélo à roulettes, je saurai au moins que ça existe !
    Merci Fred 🙂

  18. Coucou je ne connaissais pas du tout, merci pour la découverte

  19. PEGGY VANDERHISPALLIE on 10 octobre 2017 at 0 h 06 min said:

    salut les miens sont trop grand avec leur 6 et 8 ans mais merci pour ton avis, la sécurité de nos enfants est toujours important
    bonne nuit

  20. Coucou, merci pour la découverte de ce produit ! Je le trouve génial ! C’est secure pour les enfants et pour les parents qui angoissent pour leurs enfants

  21. Je n’ai pas pour habitude de faire part de mon avis par les réseaux sociaux mais lorsque je vois une invention pareil qui à pris 20 ans de réflexions et d’essai afin de concrétiser l’idée ingénieuse qui n’est que la première étape de l’aventure et bien moi je dis que ça mérite en tant parents ou pas, de prendre le temps de s’y intéresser!!!!
    De plus lorsque c’est une fabrication et un montage entièrement français!

    En lisant les différents articles parût dans les journaux pour parents qui décrivent merveilleusement bien le fonctionnement de ces roulettes qui révolutionne la stabilité d’un vélo et ainsi renforce la confiance de l’enfant en faisant moins de chute, j’ai aussitôt participer en passant commande.

    Certes ça a un coût, (n’oublions pas que les frais de port sont déjà inclus) mais si on veux un jour voir sur le marché ces roulettes c’est maintenant qu’il faut le faire savoir!!

    De plus sur le site participatif INDIEGOGO reconnu dans le monde étant le site permettant de faire découvrir et financer des produits, des projets et des causes on peux soutenir le projet à la hauteur du montant que l’on souhaite. Et ce n’est pas n’importe quel entreprise «  c’est une française !»

    J’ai déjà participé au financement d’une invention qui a vu le jour sur ce site et ce qui en ressort personnellement est une fierté immense d’avoir participé a sa mise sur le marché.
    J’ai eu à l’inverse participé à un projet pour lequel j’avais cette fois acheter plutôt que soutenu financièrement et l’article n’ayant pas été fabriqué par manque de participant j’ai été aussitôt remboursé.

    Je me met donc à la place de ce papa qui à eu l’idée de ces roulettes à l’âge de faire du vélo de sa fille car elle chutait et bien que certain pense que c’est en passant par des chutes que l’on apprend je pense surtout que dans ce domaine on risque plus de traumatisme psychologique et corporelle pour l’enfant et du stress pour les parents!!! Quoi du plus important que la sécurité des enfants!!!!
    Quel intérêt de voir son enfant tomber alors qu’il y a des solutions pour qu’il prenne que du plaisir, de la fierté et de la confiance en soi. Enfin, pas plus de commentaires sur certain avis que j’ai lus de certains parents qui considèrent que la chute est importante pour l’apprentissage!!!!!!!!!!!!

    Pour en revenir à ce papa qui aura réussi au bout de 20 ans à ne rien lâcher de son idée ingénieuse et à trouver la solution technique et matériel permettant au mécanisme de mettre en oeuvre l’action. Trop fort! Je dis bravo monsieur et c’est pour cela que je le soutiens!

    Enfin, j’ai cru comprendre que pour atteindre leur objectif et pouvoir lancer une production cela représente une forte participation alors faisons le savoir et participons!!!!

    Signé
    Toonette
    (Maman d’une petite fille porteuse d’handicap qui voit dans l’intérêt de tous les enfants un super système sécurisant pour l’apprentissage du vélo.
    Sans ça je pense que ma fille ne pourra jamais prendre confiance et ainsi jamais faire du vélo car les essais avec des roulettes classic à la moindre imperfection de route le vélo bascule)

    • MamanDeOuistiti on 17 octobre 2017 at 9 h 12 min said:

      L’acquisition de l’expérience par la douleur ne fait pas du tout partie de mes valeurs éducatives. Je l’ai d’ailleurs bien fait remarquer à la personne qui m’a dit que pour apprendre à faire du vélo, il fallait tomber. Mais CLAIREMENT PAS. Le seul truc qu’on obtient, c’est une trouille bleue d’y remonter.
      En tout cas, merci beaucoup pour votre message qui me touche et votre investissement dans cette campagne. J’espère vraiment qu’elle aboutira grâce à des personnes comme vous 🙂

      • Alors MOBILISONS NOUS pour que ce projet voit le jour!!!!! transmettez, transmettez encore!!!

        • 20 ans pour des roues, heureusement qu’il n’est pas médecin :p

          • MamanDeOuistiti on 21 octobre 2017 at 8 h 50 min said:

            Visiblement, vous n’avez pas bien lu. Ce ne sont pas de simples roues mais un système qui absorbe les obstacles et les disparités du sol.
            Système qui a été breveté et qui a reçu plusieurs récompenses.
            On peut ne pas trouver cela utile, mais la moquerie n’est pas nécessaire.

  22. Mél Blanc on 19 octobre 2017 at 11 h 44 min said:

    C’est clair que les petites roulettes des vélos c’est pas stable du tout !
    Je vais regarder ça de plus près pour quand le 2 ans commencera le vélo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation