Il y a quelques temps, je vous parlais du lien qui existe entre mes fils et moi et je concluais mon billet en vous disant, qu’un jour, je vous parlerai de celui qu’il y a entre eux.

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez une petite idée de la relation, déjà très forte, qu’ils ont créée en même pas 10 mois.

Je me suis posée beaucoup de questions pendant ma grossesse : après 3 ans avec sa Maman pour lui tout seul, comment Ouistiti allait réagir en voyant débarquer un petit frère qui me demanderait beaucoup d’attention et, de ce fait, me rendrait moins disponible pour lui.

Je me suis fait des nœuds au cerveau avant qu’il n’arrive dans ma chambre à la maternité. J’avais peur qu’il réagisse mal. Du coup, j’ai demandé à son papa de me prévenir avant qu’ils ne rentrent dans la chambre pour que je recouche Ouistitwo et que Ouistiti ne me voit pas, en entrant, avec un bébé inconnu dans les bras.

Les larmes me sont montées aux yeux quand j’ai reçu le texto « on arrive« . J’avais peur qu’il ait de la peine (et comme je n’étais pas hyper bien dans ma tête à cause de mon accouchement, les idées tristes tournaient à plein régime).

Et puis, il est entré. Son visage s’est illuminé en me voyant. Il est venu me faire un câlin, et n’a pas mis longtemps avant de s’intéresser au berceau qui était à côté de mon lit, et surtout à ce qu’il y avait dedans.

Il a tout de suite compris que son petit frère n’était plus dans mon ventre, que maintenant il était là avec nous (par contre, il a aussi remarqué que mon bidon était encore rebondi :p).

grand frère - petit frère - fratrie

Nous avions préparé des petits cadeaux que son frère lui offrait pour fêter son nouveau « statut« ‘de grand frère. Il les a ouverts avec fierté. Ce sont les Jouets auxquels il fait le plus attention, même encore maintenant.

Depuis que Ouistitwo est né, je le fais toujours parler avec son grand frère.

Le matin, par mon intermédiaire, il lui dit bonjour. Le soir, bonne nuit. Régulièrement Ouistiti lui pose des questions auxquelles je réponds comme si j’étais Ouistitwo.

Je ne sais pas si ça a participé à ce que Ouistiti l’accepte aussi facilement, mais je sens qu’il aime ce « dialogue« . J’ai l’impression que ça a évité ce sentiment d’être envahi par un petit être inconnu qui ne parle pas.

Depuis bientôt 10 mois, j’ai eu l’occasion, à de multiples reprises, de voir à quel point Ouistiti est fier d’être grand frère et il est très investi dans le confort de son petit frère.

Pas plus tard qu’hier matin, alors que j’avais du mal à le sortir des bras de Morphée pour se lever et se préparer pour aller à l’école, il a sauté comme un cabri de son lit parce que son frère venait de se réveiller en pleurant.

Ni une, ni deux, il a pris une peluche, il a sauté hors de son lit pour aller dans notre chambre. Il s’est approché de lui tout doucement en lui disant « ne t’inquiète pas, Ouistitwo, je suis là« . Il s’est allongé près de lui et s’est rendormi tandis que son petit frère, apaisé au son de sa voix, faisait de même.

Ce n’est pas la première fois que ça arrive. Les chagrins causés par le reflux (et le harnais, il n’y a encore pas si longtemps) sont presque quotidiens. Le pouvoir magique de mon grand fonctionne à chaque fois, et cela nous émerveille toujours.

La réciproque est également vraie.

Si Ouistiti est malade, son petit frère le sent et va chercher son contact (pas idéal pour éviter la prolifération des microbes, mais impossible de l’en empêcher).

Depuis la rentrée et le retour de moments difficiles pour Ouistiti, mon Bébé ne se préoccupe plus de rien lorsque son grand frère rentre de l’école. Et si il le sent d’une humeur triste, il ne le lâche pas.

Comme hier par exemple, où j’ai retrouvé mon petit garçon tout tristoune après l’école, comme l’année dernière. Dès notre arrivée chez nous, Ouistitwo a poussé un cri de joie et a gigoté dans tous les sens dans les bras de son papa afin qu’il le laisse par terre, pour aller voir son frère. Ouistiti a eu un sourire aussi ému que soulagé de le voir.

Ils étaient tous les deux assis par terre et mon petit est allé coller sa tête contre celle de mon grand, comme si il voulait lui dire « la journée est finie, je suis là maintenant« .

grand frère - petit frère - fratrie

Je me sens bien bête d’avoir eu aussi peur que Ouistiti réagisse mal à la naissance de son frère et le rejette. J’aurais dû me fier à l’empathie tellement forte qui l’habite, pour savoir dès le début qu’il serait tout de suite ultra attentionné.

Je me sens chanceuse d’avoir deux petits garçons qui partagent déjà autant d’amour et de complicité, alors que leur relation n’existe que depuis 10 mois, à peine.

Le grand réconforte le petit. Le petit apaise le grand. Je sais qu’il y aura des moments de chamailleries pour un jouet. Mais je sais surtout que l’amour fraternel qu’ils ont l’un pour l’autre est déjà bien ancré en eux. Et je n’ai aucun doute que cela perdure.

grand frère - petit frère - fratrie

Ils ont balayé mes craintes d’il y a un an, tout naturellement. Contrairement à moi, ils ne se sont pas posés de questions.

grand frère - petit frère - fratrie

grand frère - petit frère - fratrie

grand frère - petit frère - fratrie

grand frère - petit frère - fratrie

Ils sont frères et ils s’aiment, un point c’est tout !

46 Thoughts on “Grand frère, petit frère, ce lien si fort entre eux

  1. Le lien est très fort entre frère et sœur. Ma grande à 12 ans et mon dernier 9 ans et malgré les tensions parfois, ils débordent d’amour l’un pour l’autre. Ils veillent l’un sur l’autre. C’est vraiment quelque chose de particulier.

  2. Pour ma part j’ai un petit frere et même à 26 ans ca reste la personne la plus importante dans ma vie
    Ce lien est éternel
    Belle journée

  3. Que c’est beau et émouvant !
    Ici mon fils a découvert sa soeur assez tard (ils ont deux ans d’écart) mais maintenant impossible pour eux de faire l’un sans l’autre.
    J’adore et je suis fière aussi 🙂

    • MamanDeOuistiti on 27 septembre 2017 at 9 h 52 min said:

      Ils ont trois ans d’écart et je trouve ça fou de voir comment ils interagissent déjà. Le grand partage ses Jouets et ils jouent ensemble. C’est très basique mais qu’est-ce que ça me touche (ça me rend fière aussi)

  4. Tout à fait ! J’adore ta conclusion et c’est le plus important !

  5. C’est trop mignon ! Chez moi ils n’ont qu’1 an d’écart et c’est fille garçon. Ils se font rarement des câlins (peut être plus quand ils étaient petits ?) mais ils s’aiment fort quand même. Ils rigolent trop ensemble et se chamaillent beaucoup aussi mais franchement c’est un bonheur de les voir ensemble !

    • MamanDeOuistiti on 27 septembre 2017 at 9 h 57 min said:

      Je suis curieuse (même si je trouve que le temps passe déjà bien assez vite) de voir comment ils seront ensemble quand ils seront un peu plus grands

  6. Domitille on 27 septembre 2017 at 9 h 33 min said:

    Bonjour ! Je vous lis depuis pas mal de temps maintenant et vos articles à ce sujet m’ont beaucoup rassurée quand j’étais enceinte de mon 2ème. Je vis la même chose avec ma fille qui a 3 ans et demi et son petit frère de bientôt 5 mois. J’avais des craintes et finalement, leur complicité paraît en effet tellement naturelle. Mais autant elle n’a jamais manifesté de sentiments négatifs à son encontre, autant elle a dû mal à accepter que son papa s’occupe de lui quand il rentre le soir (je n’ai pour ma part pas encore repris le travail). Elle fera tout dans ce cas pour ne pas les laisser seuls, attirer son attention, lui demander de jouer avec elle et c’est parfois difficile à gérer… finalement cette complicité nous impose à nous d’accepter de rarement profiter d’un moment en tête à tête avec notre bébé ! Mais je me dis que peut être avec le temps elle comprendra que l’on peut s’occuper de son petit frère sans qu’elle se sente délaissée !

    • MamanDeOuistiti on 27 septembre 2017 at 10 h 02 min said:

      Cette peur est normale et elle s’estompe. Ouistiti me réclamait beaucoup au début et quand je ne pouvais pas répondre à sa demande, il pleurait. Mais il n’a jamais transformé ça en jalousie envers son frère.
      Mine de rien, ils deviennent le grand/la grande d’un coup, mais ils sont encore petits. Chaque chose que vous allez faire avec elle va lui montrer que oui vous vous occupez de son frère mais que non ça ne va pas vous faire oublier qu’elle est là.
      Il y a des jolis livres qui parlent très bien de cette situation et qui rassurent les petits-grands.
      Merci pour votre fidélité 🙂

  7. je pense que c’est un peu nous aussi qui formons ce lien … qd je vois commnt mes 4 filles sont complices et tjs à vouloir être ensemble (bien sûr elles se fachent aussi) mais ca me fait tellement du bien de les voir comme ça ♥

  8. Lagarnouille on 27 septembre 2017 at 9 h 46 min said:

    Superbe article, j’en ai presque les larmes aux yeux, et les photos sont magnifiques, elles représentent bien leur complicité.
    Je retrouve beaucoup mes 2 garçons (5 ans et bientôt 11 mois), et mon appréhension du départ, cette crainte que mon grand soit jaloux de son petit frère. Et même si le machouillage d’une peluche ou d’un jouet crée une tension, il l’adore tellement. En ce moment, il voudrait qu’il dorme dans son lit ^^

    • MamanDeOuistiti on 27 septembre 2017 at 10 h 04 min said:

      Ouistiti nous réclame de l’installer dans sa chambre et que ça devienne leur chambre. Ça sera la prochaine étape qui ne va pas tarder 🙂

  9. C’est très beau ce que tu écris ca me met les larmes aux yeux. Je suis maman de 3 enfants 7ans 3ans et 8 mois et c’est vraiment la plus belle chose de voir comment ils sont entre eux, mon fils de 3 ans fait exactement la même chose avec mon fils de 8 mois il court dans notre chambre dès que son frère pleure rentre à vitesse grand V dans son lit et la c’est partie pour une grande rigolade. Ma fille aîné est très attention avec chacun de ses frères et même si elle aurait voulu des petites soeurs elle est maintenant super fière.

    • MamanDeOuistiti on 27 septembre 2017 at 10 h 20 min said:

      J’ai dû contenir mes larmes en écrivant ce billet. J’ai attendu longtemps avant de pouvoir avoir Ouistiti. J’appréhendais que ce soit pareil pour Ouistitwo (et heureusement non). Alors les voir maintenant là, tous les deux, à partager autant, ça représente énormément pour moi <3

  10. journal d'une ronde astucieuse on 27 septembre 2017 at 10 h 24 min said:

    bonjour ce lien est unique et il faut tout faire pour qu’ils le conservent, car malheureusement en grandissant souvent, ce lien disparait petit à petit

    • MamanDeOuistiti on 27 septembre 2017 at 10 h 31 min said:

      Compte sur moi ! J’ai une petite sœur dont je suis très très très proche et je compte bien faire en sorte qu’ils continuent à l’être comme nous devenues adultes 🙂

  11. Les tests de sevy on 27 septembre 2017 at 12 h 21 min said:

    J adore tes photos et ton recit on sent la complicité entre vous <3 un tres bel article ecrit a coeur ouvert j adore !

  12. Comme c’est adorable de les voir si complices. C’est quelque chose qu’il faut impérativement cultiver mais je vois tu es très attentive à ce sujet.

  13. Oh que c’est émouvant comme article. Il reflète vraiment à la fois l’appréhension que j’ai eu à l’arrivée de ma deuxième mais aussi la fierté que j’ai à les voir s’aimer.
    Le lien fraternel est si important.

  14. Très émouvant comme écrit =) Je chéri les gens qui on la chance d’avoir un frère.

  15. Ici aussi j’appréhendais beaucoup l’arrivée de ma deuxième, car nous étions très très fusionnel avec ma grande.

    Mais cela fait maintenant 2 ans et ma grande n’a jamais été jalouse, elles sont complices, quand elles se voient (ma mini à la crèche, ma grande à l’école : elles ont des extérieurs communicants) ma grande va voir sa sœur et ma petite pleur quand elle doit s’en aller. Bref trop chou et je ne regrette pas de les avoir fait avec peu d’écart d’âge rien que pour ça 🙂

    • MamanDeOuistiti on 28 septembre 2017 at 13 h 49 min said:

      Nous étions très fusionnels aussi. C’est surement pour ça que je m’inquiétais tant. Avec les problèmes de sommeil de Ouistiti, moins de 3 ans d’écart, je pense que je n’aurais pas tenu le choc. J’ai un peu plus de 3 ans d’écart avec ma sœur et on est très complice alors je me dis que ce sera pareil pour eux ^^

  16. Ils sont trop mignons ! La complicité entre frères et soeurs et tellement importante ! Ma deuxième a un mois de plus que ton ouisti2, et je me souviens encore du grand sourire de sa grande soeur lorsqu’elle est arrivée à la maternité. C’était tellement touchant que j’en ai encore les larmes aux yeux quand j’y pense. Depuis, elle est très protectrice, et ne lâche jamais sa petite soeur. Elles se chamaillent aussi pour les jouets, mais leur lien et bel et bien là et c’est tellement beau à voir.
    Bonne journée
    Elsa

  17. Coucou,

    Une bien belle complicité entres ces deux loulous ♡
    Ici, je n’ai que mon petit lion qui a déjà 6 ans, je ne sais pas si j’aurai un deuxième un jour !

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  18. Bonjour,
    Très belle article, étant enceinte de mon deuxième enfant, ses idées me trottent aussi dans la tête. Nous avons préparer notre fille a l’arrivé proche d’un nouveau membre de famille, elle est impliquée dans la grossesse à 100% voir 200%.
    J’aime ressentir cette complicité à travers des mots, et c’est magnifique. J’espère que ici, ça sera pareil.
    Bonne Journée,
    Bisous

    http://uma-grande-aventura.blogspot.pt/

  19. Fiston a 7 ans Bullotin bientot 10 mois et il s’adore !
    Leur relation est tellement chou, il se cherche le petit est absolument fan de son frère ! Le grand adore lui raconter des histoires, le faire rire, lui chanter des comptines … !
    Je suis ravi de cette complicité entre eux malgré le petit écart d’âge !

  20. Ca doit être tellement génial de les voir s’aimer un peu plus chaque jour et d’être le témoin de leur complicité naissante.

  21. lacoste violetta on 1 octobre 2017 at 21 h 54 min said:

    Bonsoir, j’ai deux garçons et eux aussi, ils ont un lien très fort ! L’adaptation a été difficile car ils ont 6 ans d’écart mais avec le temps un lien d’amour indéfinissable s’est tissé entre eux !!!
    Bonne soirée.

  22. Bonjour,
    Je trouve que ce dialogue que vous avez instauré entre les deux enfants est une très bonne idée. C’est quelque chose qui leur a permis de tisser un lien.

  23. Très touchant ce billet, ils ont l’air très complices

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation