Couches jetables : et si on respectait la peau de bébé

23
279

Lorsque l’on devient parents, il y a des choses auxquelles on n’échappe pas : les couches font évidemment partie de ces nouveaux accessoires qui nous accompagnent pendant un moment.

Lorsque Ouistiti est né, j’ai continué à utiliser la célèbre marque que tout le monde connaît, et qui nous avait été fournie à la maternité. Je m’en suis très vite détournée.

Au départ, pour un côté purement pratique : changer, plusieurs fois par jour, une tenue complète pour débordement de couches me motivait moyennement. Il y a ensuite eu une première enquête de UFC Que Choisir (peut être pas la première véritable, mais avant je ne m’y intéressais pas, puisque je n’avais pas de bébé) qui informait de tous les trucs cracras contenus dans ces couches.

À partir de là, j’ai toujours cherché à utiliser des marques qui utilisaient des matériaux propres.

Vous allez me dire qu’il me suffirait que je me mette à utiliser des couches lavables. Et vous avez raison ! Mais je ne suis pas prête à passer cette étape. Mes journées (et mes nuits) sont déjà suffisamment sportives, et mon panier de linge suffisamment plein pour que je me rajoute une tâche ménagère supplémentaire.

Donc, oui, j’avoue et j’assume, je continue à consommer des couches jetables. Mais pas n’importe lesquelles !

Sur ce coup là, le blog m’a encore été d’une aide précieuse car il m’a donné la possibilité de découvrir des marques : certaines que je ne connaissais que de nom, d’autres que je ne connaissais pas du tout. Mais j’ai aussi fait certaines découvertes par moi-même (comprenez sans test via le blog, achetées directement avec mes petits sous !).

Certaines m’ont convaincues, d’autres pas du tout. J’ai donc eu envie de vous faire un récapitulatif des marques, désormais,  qui m’accompagnent au quotidien.

J’utilise volontairement, et sans me tromper, le pluriel car si il est vrai que j’ai une marque que j’utilise principalement, je surveille aussi beaucoup les promos sur des sites en ligne (Greenweez, Bébé Boutik, Maman Natur’elle…).

Il y a des écolos et des non écolos, mais toutes sont respectueuses de la peau de nos bout’choux.

Installez vous confortablement, je vais tout vous expliquer !

La première marque que je connaissais et que je comptais essayer avec Ouistitwo, c’est Tidoo*.

Tidoo est une marque française, hyper engagée. Hypoallergéniques et testées dermatologiquement, ces couches ne contiennent pas de lotions, ni aucune substance décriée récemment : Chrysène, Benzo Anthracène, Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), petrolatum, parabène, perturbateur endocrinien ou allergène.

Aussi écolos soient-elles, les couches Tidoo contiennent un super-absorbant qui, lui, n’est pas écolo mais est indispensable pour empêcher les fuites. Là où d’autres couches vont vers de plus en plus de finesse (avec l’inconvénient majeure de laisser le super-absorbant en contact avec la peau fragile des bébés), Tidoo fait le choix d’enrober cet agent absorbant par un épais coussin de cellulose (cultivée dans des forêts gérées durablement, et 100% sans chlore). Ainsi le super-absorbant remplit son rôle, sans toucher la peau de Bébé.

Pour autant, je ne trouve pas que ces couches soient épaisses : bien sûr, je ne les utilise qu’avec un Bébé qui commence à peine à se déplacer. Mais leur épaisseur, une fois salies, ne me choque pas : elles ne gonflent pas démesurément et elles n’ont pas gêné les premiers déplacements de Ouistitwo, qui ne sont pas facilités par son harnais…

Dans tous les cas, je leur trouve beaucoup de qualités.

Elles ne sentent rien (terminée l’odeur chimique qui vous saute au nez quand vous ouvrez le paquet), elles sont très douces (j’ai utilisé une autre marque de couches écolos, beaucoup trop rêches pour que je continue à m’en servir…), les attaches velcro sont souples et ne peuvent pas blesser la peau de bébé.

Je n’ai eu qu’une seule fuite nocturne, et c’est ce qui me fait avoir une seule toute petite réserve : je trouve que ces couches ne taillent pas très grands. Du coup, quand le poids de Ouistitwo me permet de passer à la taille supérieure, je change. C’est donc une réserve qui trouve vite une solution, puisqu’en faisant cela, je n’ai plus jamais eu de fuite (ni pipi, ni cacatomique et, pourtant, les bébés allaités ne font pas les choses à moitié !).

Les couches Tiddo sont, pour moi, une valeur sûre et elles font partie de ma « veille » avec laquelle je scrute les promos.

Il y a régulièrement des offres intéressantes sur Greenweez. On peut également les retrouver sur des sites de ventes privées (avec le sytème d’alerte que la plupart d’entre eux proposent, il est facile de ne pas louper une bonne affaire quand elle se présente !). Elles font même partie de l’offre Amazon famille qui vous permet d’obtenir -20% en vous abonnant au programme.

A noter que Tidoo propose également des produits de soin, tout aussi safe que leurs couches : liniment, lingettes jetables, crème pour le change, carrés de coton 100% bio. Vous les trouverez également en ligne, mais aussi en magasins bio comme Naturalia.

La seconde marque de couches, qui a aussi trouvé sa place sur ma table à langer, va peut être vous surprendre !

Je suis sûre que vous connaissez toutes le papier toilette Lotus. Vous savez sans doute même que Lotus a un petit frère : Lotus Baby qui propose de grands carrés de coton pour le change des bébés. Mais saviez vous qu’il existe désormais les couches Lotus Baby* ?

Non ? C’est un peu normal, car leur « naissance » est toute récente ! J’ai eu la chance d’être invitée à leur événement de lancement, et d’avoir ensuite pu les découvrir avec Ouistitwo.

Cet après-midi placé sous le signe de la douceur m’avait permis de discuter avec plusieurs membres de l’équipe Lotus Baby et j’avais hâte de constater, par moi-même, si les qualités qui avaient été mises en valeur, étaient bien au rendez vous !

Tout comme leurs grands frères papier toilette et coton, les couches Lotus Baby sont ultra douce. Mais genre ultra ultra douces !

Je crois qu’en 3 ans 1/2 de contact avec des couches, je n’ai jamais eu cette douceur entre les mains. C’est un véritable gage de confort pour quelque chose que mon Bébé porte, sans pouvoir donner son avis, 24h/24.

Dans ces couches, le confort passe également par d’ingénieux petits plus anti-fuite : la ceinture au dos de la couche est élastiquée ! Là encore, de toutes les couches dont j’ai pu me servir, c’est la première fois que je vois ce système, pourtant si malin. Plus besoin de serrer la couche à fond les ballons, pour être sûre qu’elle épouse bien le dos. Les soufflets au niveau des cuisses sont à la fois très doux et renforcés. Là encore, c’est un vrai bon point pour éviter les irritations et les fuites.

A l’usage, la promesse est plus que maintenue : je n’ai jamais eu de fuite et Ouistitwo n’a fait aucune réaction cutanée.

A l’époque où nous nous sentons toutes concernées par ce que contiennent les couches que nous mettons à nos bébés, Lotus Baby se démarque à nouveau par une initiative que je ne connais à aucune autre marque : mettre à la disposition des utilisateurs l’intégralité des composants de ses couches sur son site internet.

Autre petit détail qui m’a également beaucoup plu : les deux design différents, dans le même paquet de couches. L’un aux dessins enfantins classiques (sans être gnagnans), et l’autre blanc avec des liserés discrets pour ne pas se voir à travers des vêtements clairs.

Dernier gros point positif : les couches Lotus Baby sont disponibles en supermarché ! Elles ne sont peut être pas encore arrivées dans toutes les enseignes, mais surveillez les rayons car ça ne saurait tarder (je les ai vues dans mon Monoprix).

Autre totale découverte, et autre coup de cœur : les couches Lillydoo*.

Là, encore, mon intérêt a été suscité par le fait que ce sont également des « couches sans«  : Perturbateurs endocriniens, Émulsifiants PEG, Glyphosate, Dioxine, Chlore (ECF), Parabènes, Parfums, Phthalates.

Vous devez commencer à comprendre mes critères de sélection et que, si je vous parle également des Lillydoo, c’est qu’elles ne sentent rien, qu’elles sont douces et qu’aucune fuite n’a été à déplorer depuis que je les utilise, de jour comme nuit, pipi comme caca.

Là où Lillydoo se démarque, c’est dans l’offre proposée pour se les procurer, puisque Lillydoo a son propre site marchand, qui fonctionne sur un système d’abonnement (avec la possibilité de demander un kit d’essai gratuit au préalable).

Vous choisissez tout : la taille de vos couches, la périodicité à laquelle vous souhaitez les recevoir (toutes les 3,4 ou 6 semaines : une équivalence en nombre de couches utilisées par jour vous aide à choisir), leurs design et si vous souhaitez les accompagner de lingettes et/ou tapis à langer jetables, également proposés sur le site.

Et vous n’avez plus rien d’autre à faire que d’attendre votre livraison, sans jamais vous soucier du « oh mince, on n’a plus de couche » un dimanche soir à 21h…

L’abonnement est ultra flexible : vous pouvez changer la taille des couches quand cela est nécessaire, varier entre les 3 designs, suspendre ou résilier sur simple demande (dans un délai suffisamment large entre la dernière réception et celle que vous ne souhaitez plus). Sans compter que le club Lillydoo vous permet de recevoir des cadeaux en remerciement de votre fidélité.

Autant vous dire que ne plus avoir à m’occuper de mon stock de couches me fait adorer le concept proposé par Lillydoo !

couches Lillydoo

Comment résister à des couches qui vous facilitent la vie, qui respectent la peau de votre bébé (certifiées oeko-tex standard 100) et qui sont aussi jolies ?

Parce que oui, franchement, on en parle de ces designs trop craquants ?

couches lillydoo

couches Lillydoo

Les dernières couches que vous pourrez également trouver chez nous, ce sont les Love & Green.

Ce sont les plus classiques : pas de design choupi ou looké, une surface extérieure un peu rigide (caractéristique des couches écolos, mais sans être rêches non plus), mais un intérieur au contact de la peau très doux.

Là encore, aucune fuite à déclarer, ni d’odeur chimique qui se dégage à l’ouverture du paquet. Composées avec plus de 50% de matières naturelles et renouvelables, elles sont non blanchies au chlore, sans alcool, colorant, ni petrolatum et paraffine. Les attaches sont ultra larges et très longues, de manière à ne pas compresser le ventre de bébé.

Leur gros point positif, outre le fait qu’elles soient respectueuses du confort et de la santé de Bébé, c’est qu’elles sont vraiment grandes. J’utilise actuellement des tailles 4 et je continuerai à le faire, même lorsque Ouistitwo aura atteint le poids qui me permettrait de passer à la taille supérieure.

couches love & green

Mais avec 4 marques de couches testées et approuvées, comment est-ce que je m’organise ?

Rien de bien compliqué, je vous rassure : après avoir testé les couches Lillydoo, j’ai pris un abonnement sur le site avec une livraison toutes les quatre semaines. C’est ultra économique (j’ai comparé avec l’abonnement de la marque bien connue sur Amazon, et Lillydoo assure haut la main : ça ne coûte pas plus cher, et c’est beaucoup plus sain. Pourquoi se priver ?!).

Pour les autres marques, je surveille les sites de vente privée ou les promos ponctuelles (sur Greenweez et Maman Naturelle). Quand une promo arrive, je commande et je n’ai qu’à suspendre mon abonnement sur Lillydoo, le temps d’écouler les couches commandées. Ça peut sembler lourd à gérer comme ça, mais c’est hyper simple. Surtout que je n’attends jamais d’être au dernier paquet pour me réabonner ou pour profiter d’une promo, donc je suis sûre de ne jamais être en panne.

Quant aux couches Lotus Baby, elles vont nous accompagner en vacances. Je ne vais pas faire suivre mon abonnement Lillydoo (même si je le pourrais) et je vais avoir bien d’autres choses à faire que de surveiller des promos le matin, sur mon téléphone. Avec le nombre de grandes surfaces là où nous allons, je suis sûre que je les trouverai.

Avec mon deuxième Bébé, je continue de changer ma façon de « consommer » les couches. Je suis encore plus à la recherche de produits sains, et ma nouvelle vie de multipare me fait chercher les économies partout où elles se trouvent.

J’ai trouvé la solution parfaite pour moi en butinant entre plusieurs marques. Et même si je ne suis pas la plus écolo des petites abeilles, je pense le faire de façon raisonnée pour la santé et le bien-être de mon bébé.

***

Et chez vous, le choix des couches, ça se passe comment ?

*1ers paquets offerts

23 Commentaires

  1. Coucou,

    Je n’ai plus de bébé à la maison, mais quand petit lion est né, c’était Pampers, pensant bien faire. Puis, je me suis vite rendu compte qu’il était allergique à toutes les couches contenant de la lotion. J’ai donc choisi les pommettes d’Intermaché qui étaient parfaites pour lui, après elles ne sont pas bio.

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    • On se pose tellement de questions. Je n’ai pas la présomption d’apporter toutes les solutions, mais j’avais envie de partager ces découvertes qui nous conviennent 🙂

  2. Il n’y a pas de petits gestes pour la planète et la peau de nos bébés ! Nous n’avons pas tous les moyens et l’envie pour passer au 100% lavable, 100% minimaliste et 100% clean.

    Ici nous utilisons les couches jetables également. J’aurais bien testé mais Papa n’est pas prêt. Nous utilisions comme toi les Pampers avant, mais depuis notre découverte avec les couches Lillydoo, on ne jure que par elles ! On adore leur système d’abonnement et elles sont vraiment jolies !

    Si un jour nous devons changer, je testerai bien les Tidoo car : cocorico !!

  3. Moi je ne suis pas motivée pour les couches lavables alors quitte à faire des déchets je me suis dit qu’il fallait qu’ils soient « propres ». J’utilise la marque Bambo pour mes deux garçons et j’en suis très contente. On les trouve sur maman naturelle aussi.

    • C’est clair ! C’est quand même dingue, quand on y pense, de mettre autant de matériaux dangereux au contact de la peau si fragile des tout petits…

    • C’est gentil ! C’est un peu la jungle maintenant avec toutes les marques qui existent. J’avais envie de partager les marques qui m’avaient convaincue 🙂

  4. J’avais testé les lavables mais j’ai pris une mauvaise marque je pense et ça ne m’a pas plu. Nous ne sommes pas aux bio non plus pour avoir testé les NATY qui fuyaient à mort à la naissance de numéro 2 😀

    Alors nous sommes sur des marques de magasins … Elles sont surement un peu moins polluées que Pampers vu l’odeur de celles ci quand mes enfants urinaient 😛

    • J’ai aussi testé les Naty. Je n’en parle pas parce qu’elles ne m’ont pas convaincue : hyper rêches et, comme toi, mega fuites…

  5. Je n’ai jamais pu me tourner vers les couches lavables. Comme tu dis, le linge déborde déjà du bac, alors bon … Et puis, non, je peux faire beaucoup de choses, mais pas prête à passer aux couches lavables.
    Du coup, pour mes filles j’ai toujours utilisé les couches Mots d’enfants (leclerc) ou celles de chez Lidl. Aucune réaction donc … ;).
    J’ai également utilisé les Pommettes pour ma grande mais c’était l’horreur : couches débordantes à chaque fois, j’ai vite laissé tomber.
    Bon week-end !
    Elsa

  6. Le choix des couches a toujours été un peu difficile pour moi. J’ai déjà testé celles qui sont lavables, mais je n’ai pas forcément apprécié, car c’est vrai que ça augmente le nombre de tâches ménagères.

  7. Hello 🙂
    De notre coté, pareil que vous, nous n’utilisons pas (encore) de lavables (p-e pour bébé 2) mais étant concernée par la compo des langes qui couvrent les fesses de bébé 24h/24, nous utilisons la marque « Pingo » qui nous convient parfaitement. Niveau rapport qualité/prix très intéressant ! Disponibles sur Greenweez (ou Sebio pour les belges 😉 ), elles sont souples et font très bien le job.

    • Je connais les lingettes Pingo mais pas leurs couches. Je vais zieuter les promos Greenweez pour m’en commander prochainement. Merci pour ton conseil 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here