L’arrivée de OuistiTwo nous a amené à faire une réorganisation de notre espace.

On a la chance d’avoir un appartement plutôt grand (pour Paris). Mais comme j’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, nos pièces sont biscornues.

Peu de rangements et peu de murs droits sur lesquels accoler des meubles.

Un deuxième bébé nous imposait donc la rentabilisation maximum de l’espace, et cela représentait un sacré challenge.

La chambre de Ouistiti étant la plus grande pièce, la cohabitation de nos bout’choux ne posera pas de problème. Ils ne dorment pas encore ensemble car, avec l’allaitement, le cododo est plus confortable pour tout le monde. Surtout que Ouistiti se réveillant encore une fois au moins par nuit, on ne voulait pas que les réveils de son frère viennent perturber un peu plus son sommeil.

Pour les mêmes raisons, nous ne voulions pas installer la table à langer dans sa chambre : en cas de couche atomique nocturne, j’ai besoin d’un minimum de lumière et je ne suis pas à l’abri de quelques pleurs de bébé que je ne veux pas faire subir à mon grand.

Quelques semaines avant la naissance de OuistiTwo, je vous avais dévoilé la chambre Galipette que nous lui avions choisie.

Le meuble à langer ayant été le déclencheur de notre coup de cœur, j’ai eu envie de vous le présenter plus en détails.

C’est son côté deux en un qui m’a fait craquer dessus. En effet, le plan à langer est installé sur une commode à deux tiroirs et un petit placard en hauteur.

J’ai donc, à portée de mains, les affaires pour le change de OuistiTwo et celles pour l’habiller !

La longueur de la commode me permet d’avoir assez de surface pour pouvoir allonger mon bébé en toute sécurité et avoir, à disposition, les produits nécessaires à sa toilette.

A gauche du plan à langer, j’ai toute la place qu’il me faut pour installer un grand panier avec tous les produits de toilette dont je me sers quotidiennement, plusieurs fois par jour.

C’est un vrai confort de n’avoir qu’à tendre la main pour attraper coton, liniment, sérum phy, compresses (…) sans avoir besoin de faire des acrobaties pour ne pas lâcher son bébé (vous sentez le vécu de mon installation avec Ouistiti ?).

Dans la partie « petite armoire« , je range mes réserves de produits que j’achète le plus souvent en lots pour que ça me revienne moins cher. Cela permet aussi à ma tête de linotte d’avoir un peu d’avance quand je termine un paquet, et ça m’évite de me retrouver en panne de coton un dimanche matin !

Le compartiment ouvert sous la partie « à langer » du meuble me permet de ranger mon paquet de couches en cours d’utilisation. Du coup, là encore, j’évite des manipulations inutiles : je n’ai qu’à baisser la main et hop j’attrape une couche, une fois la toilette terminée.

C’est dans les deux tiroirs sous ce compartiment que je range les vêtements de OuistiTwo, dont je me sers actuellement.

Pour l’instant, ils ne sont remplis que de bodies et de pyjamas. Je n’ai jamais été une Fashion-Maman qui habille son nourrisson, les premières semaines. Vu le temps et les températures actuelles, je préfère qu’il soit confortable dans un pyjama bien chaud.

Mais d’ici peu, les beaux jours arriveront (j’espère !), et je retrouverai avec plaisir les petites tenues de son grand frère que j’ai toutes gardées précieusement. L’avantage à cet âge-là, c’est que cela ne s’abîme pas !

Je réorganiserai alors mes tiroirs : l’un pour les pyjamas, bodies, chaussettes, bavoirs… Et l’autre pour les T-shirts, pulls, pantalons…

Là encore, ce que j’apprécie le plus, c’est d’avoir tout ce dont j’ai besoin à proximité : ce qui m’évite de devoir choisir à l’avance la tenue pour ensuite installer mon bébé sur sa table à langer. Comme pour le change, il me suffit d’ouvrir un tiroir, de piocher dedans et de suivre mon envie vestimentaire du moment.

A cela s’ajoute un autre gros atout non négligeable pour mon dos : la hauteur ! Le meuble à langer bénéficie de la hauteur de la commode qui est supérieure à celle de la table à langer que nous avions pour Ouistiti. Résultat, je n’ai aucune douleur au dos lorsque je change OuistiTwo. Et vu que c’est une opération que je réalise plusieurs fois par jour, je peux vous assurer que ma scoliose et mes vertèbres en carton apprécient !

Galipette n’a pour autant pas négligé le côté esthétique de ce meuble, ni la qualité.

Nous nous sommes rendus compte de la robustesse du bois, dès que nous avons aperçu les planches dans leur emballage. Pour avoir acheté des meubles dans plusieurs enseignes, je peux vous assurer n’en avoir jamais eu d’aussi beaux !

Sa finition en imitation chêne clair correspond exactement aux visuels du catalogue de Galipette. Pas de mauvaise surprise à la livraison, le bois est même encore plus beau en vrai !

Je vous en avais déjà parlé dans mon précédent billet, mais c’est tellement confortable qu’il fallait que je vous le redise : Il est possible de faire monter des meubles Galipette par les livreurs !

Même si les plans de montage sont hyper bien faits et détaillés, c’est quand même un service plus qu’appréciable puisqu’en à peine 20 minutes, le meuble à langer était monté. Alors qu’avec nos deux mains gauches respectives, même avec le mode d’emploi très clair,  nous n’aurions jamais mis aussi peu de temps.

Vous l’aurez compris, je suis complètement fan de ce meuble qui a trouvé sa place dans l’alcôve de notre salon, comme si il avait été dessiné pour y être installé. Et je vous avoue que lorsqu’on a commencé à chercher les meubles pour OuistiTwo, on ne pensait pas arriver à optimiser aussi bien cet espace !

Et comme toute la chambre de OuistiTwo a dû s’adapter à la bizarrerie de notre appartement, dans quelques temps, je vous parlerai armoire et lit.

Stay Tuned !

 

produit offert

5 Thoughts on “{OuistiTwo’s Room} Le meuble à langer Alpa de Galipette

  1. Perfectsakura on 15 février 2017 at 22 h 45 min said:

    Vraiment top ce meuble je le trouve sublime!

  2. Pas mal ce meuble ! par contre le matelas à langer petite déception. Une fois la housse enlevée pour la laver j’ai jamais réussi à bien la remettre. rien ne vaut un matelas à langer basique en plastique je crois !! belle journée 🙂

    • MamanDeOuistiti on 16 février 2017 at 10 h 46 min said:

      J’avais entendu parler du probleme de la housse. Du coup, je la protège intégralement avec mes serviettes eponge. Mais j’aimais vraiment la possibilité de pouvoir modeler le matelas grâce aux petites billes pour pouvoir l’incliner afin que OuistiTwo ne soit pas gêné par son reflux

  3. Pingback: Couches jetables : et si on respectait la peau de bébé - Maman de Ouistiti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation