Notre matinée en immersion à la crèche Babilou

12
24

Il y a deux semaines, Ouistiti et moi avons été invités à passer une matinée en immersion dans une crèche du groupe Babilou.

Babilou est le premier groupe de crèches d’entreprises et de collectivités en France.

J’ai été ravie de recevoir cette invitation, car même si Ouistiti ne va pas à la crèche tous les jours de la semaine, en journée complète, cela allait me donner l’occasion de jouer à la petite souris et l’observer comme lorsqu’il est à la garderie, 3 après-midis par semaine.

Nous avons été accueillis chaleureusement par une équipe attentionnée, et heureuse de nous montrer les conditions dans lesquelles ils accueillent les enfants dans leur structure.

Au rez de chaussée, j’ai tout de suite repéré le local à poussette, propre et spacieux.

Des escaliers, sécurisés à l’étage, nous ont mené aux pièces d’accueil : Ouistiti a pu monter tout seul, grâce à l’une des deux rampes qui était à sa hauteur.

C’est alors qu’ont commencé la découverte et 2h d’éclate totale pour Ouistiti !

Nous sommes arrivés dans une grande salle dédiée à la motricité : des tapis, des blocs mousse, des toboggans, un tunnel, un trampoline…

Immersion Babilou pôle motricité

Autant vous dire que Ouistiti qui me réclame la piscine à balles (qui caractérise pour lui tout ce qui a attrait à la motricité à la Garderie), était juste sur un petit nuage.

D’un air décidé et complètement à l’aise, il a monté les escaliers, fait des grimaces dans le miroir placé, judicieusement, en face du toboggan. Toboggan sur lequel il a dû glisser une bonne vingtaine de fois, si ce n’est plus ! Le parcours se terminait par un tunnel qu’il prenait soin de replacer, à chaque fois qu’il bougeait un peu de son axe initial.

C’est clairement l’activité qu’il a préférée, et vers laquelle il revenait, après chaque autre pièce visitée.

image(29)

Dans la même pièce étaient aussi installés des jeux d’imitation : comme à la maison et à la garderie, il s’est dirigé vers la dînette qu’il a « lavé » dans le petit évier, pour ensuite la mettre dans le petit four et finir pour l’en ressortir.

Cela a été l’occasion pour l’une des encadrantes de m’expliquer que le fait d’ouvrir et fermer le four lui permettait d’appréhender la séparation (ce qui est le principal objectif de la crèche).

Elle m’a aussi expliqué que tous les adultes présents ne rangeaient pas les jouets, mais les remettaient en place, de manière à faciliter l’acquisition des repères pour les enfants.

J’ai aussi remarqué un code couleur dans les jouets, que j’ai retrouvé sur plusieurs activités : aux enfants, ensuite, de choisir de réunir les mêmes couleurs entre elles (ce que faisait Ouistiti) ou de mettre un objet d’une couleur avec un même objet d’une autre couleur.

Dans cette pièce, il y avait aussi des poussettes avec des poupons, des brouettes, des petites motos et Ouistiti a profité de chacune !

Immersion Babilou

Ouistiti a également beaucoup apprécié la salle de transvasements : une activité plus calme, pour laquelle plusieurs bacs étaient à sa disposition. Certains remplis de pâtes crues qu’il pouvait mettre des contenants plus ou moins petits, d’autres remplis de semoule qu’il s’est amusé à faire passer dans des entonnoirs.

Dans cette pièce, il a autant voulu jouer tout seul qu’avec moi : je l’ai vu fier de me montrer qu’il arrivait à manipuler les pelles et les moules pour remplir des cônes.

C’est à ce moment de la matinée que j’ai pu échanger avec l’encadrante qui se trouvait dans la pièce, au sujet de la propreté. Elle a observé qu’il s’essuyait les mains quand il avait de la semoule dessus, et qu’il raclait le haut du cône pour en enlever l’excédent : ces deux signes étant des indices que l’acquisition de la propreté est en marche (s’essuyer les mains pour la conscience de ce qui est sale, et l’égalisation sur le haut du cône pour la maîtrise des sphincters).

Immersion Babilou - transvaser

Nous sommes ensuite allés du côté des salles de repos : une pour les plus grands avec des lits au sol, et l’une pour les plus petits avec des berceaux.

Après toutes ces activités, une pause était la bienvenue et Ouistiti a profité des lits pour s’allonger (même si il n’a pas tardé à se créer un parcours d’obstacles !).

 

Il y avait également une salle d’éveil sensoriel, plongée dans la pénombre avec plein de fils lumineux que les enfants pouvaient saisir. Mais Ouistiti ne s’y est pas intéressé.

Nous avons passé un moment très agréable : moi à échanger avec tous les professionnels présents, qui nous expliquaient leurs rôles, l’utilité de chaque pièce et qui répondaient avec gentillesse à toutes les questions qui nous venaient à l’esprit. J’ai été frappée par le silence qui nous a accompagné pendant ces deux heures, alors que nous étions plusieurs blogueuses, venues chacune avec leurs enfants. Il n’y a eu que très peu de « conflits » pour un jouet, et ça se réglait toujours hyper facilement (rien à voir avec ce qu’il se passe chez nous quand nous recevons des amis ayant des enfants !).

Ouistiti, quant à lui, a profité de chaque minute, la majeure partie du temps sans se soucier si j’étais ou non dans les parages (là aussi, rien à voir avec la maison…). Lorsqu’il attirait mon attention, c’était surtout pour me montrer qu’il faisait quelque chose et qu’il voulait partager cet instant avec moi.

Et comme tout ça s’est passé les pieds nus, autant vous dire qu’il était plus que ravi !

Immersion Babilou

La matinée s’est terminée autour d’un buffet de pâtisseries et de fruits, préparé par l’équipe de Babilou : Ouistiti a surpris tout le monde, moi compris, en préférant les raisins aux cookies !

Nous avons échangé une dernière fois sur nos impressions, ma principale ayant été que les enfants accueillis dans cette structure ont beaucoup de chance d’avoir autant d’espace et de personnel sensible à leur développement et leur bien-être !

***

Vous avez sûrement déjà eu envie, comme moi, de jouer aux petites souris pour observer votre Bout’Chou lorsqu’il est à la garderie ou à la crèche. Une immersion comme celle que j’ai eu la chance de vivre vous intéresserait donc à coups sûrs !

J’ai la possibilité de permettre à l’une d’entre vous de partager la même expérience que cette matinée passée, dans cette crèche Babilou, avec Ouistiti.

Cette nouvelle immersion se déroulera le Samedi 28 mai prochain, de 10h à 12h, à la Crèche Babilou du 13 bis, rue d’Amsterdam – Paris 8ème.

Pour tenter votre chance, dites moi, dans un premier commentaire, quelle est l’activité préférée de votre enfant lorsqu’il est à la crèche ou à la garderie.

Pour obtenir des chances supplémentaires, vous pouvez :

  • liker la page du blog, et celle de Babilou puis, dans un deuxième commentaire séparéme donner votre pseudo sur Facebook  (+1 chance),
  • partager ce concours sur les réseaux sociaux et, dans un troisième commentaire séparéme donner le lien de votre partage  (+1 chance quelque soit le nombre de partages),
  • vous abonner à la Newsletter du blog en me donnant le début de votre mail dans un quatrième commentaire séparé (+ 1 chance/valable aussi si vous êtes déjà abonnée, dans ce cas donnez moi aussi le début de votre mail).

Le concours se terminera le 2 mai prochain à minuit, et je donnerai le nom de la gagnante en édit de ce billet.

***

Règlement : Jeu ouvert à toute personne physique majeure résidant en France Métropolitaine, limité à une participation par foyer (même nom, même prénom, même pseudo, même adresse IP, même courriel, même adresse postale…). Je me réserve le droit de ne pas comptabiliser une participation si je constate qu’elle ne respecte pas ces règles. Le Lot sera envoyé par la marque, Maman de Ouistiti n’en est en rien responsable. Si, au bout d’une semaine, la gagnante n’a pas répondu à mon mail l’avisant de son gain, je procéderai à un nouveau tirage au sort parmi les participantes.

***

Un très grand merci à toute l’équipe Babilou pour son accueil, sa disponibilité et sa gentillesse !

EDIT DU 10/05/2016

Félicitations à Coline T, tirée au sort par Comment Contest. Je transmets ton mail à Babilou qui te contactera pour organiser ta venue 🙂

12 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here