Prochaine étape : la maternelle !

8
47

« Oh là, là, mais qu’est ce que tu as grandi !!! » Cette phrase, je l’entendais systématiquement quand, petite, je voyais ma grand-mère, et ça m’énervait à chaque fois.

Pourtant, maintenant que je suis Maman, je ne cesse de me dire que mon petit garçon grandit trop vite.

La 1ère année, on découvre son nourrisson, on s’émerveille et sans qu’on s’en aperçoive, il a un an. La deuxième année, les progrès et les début d’autonomie nous accompagnent chaque jour.

Je regarde régulièrement toutes les photos prises depuis la naissance de Ouistiti, et je me demande à chaque fois « où est mon bébé ?« .

Ce que l’on ne nous dit pas quand on devient parents, c’est qu’on n’arrête pas de se poser la question.

En début d’année dernière, Ouistiti allait commencer à aller à la garderie, et déjà, ça m’avait fait drôle : nous n’avions jamais été séparés, et il allait passer deux après-midis par semaine avec des personnes, qui ne faisaient pas partie de notre famille.

En novembre, deux semaines avant son anniversaire, j’allais encore prendre une claque en allant à la mairie pour sa pré-inscription à la maternelle.

Oui, oui, vous avez bien lu : Ouistiti n’avait pas encore deux ans, qu’il était déjà temps de penser à sa première rentrée à l’école. Les joies de Paris !

La semaine dernière, j’avais rendez-vous avec la Directrice de son école pour finaliser son inscription.

Cela fait un moment que je n’avais pas été en contact avec le corps enseignant, et j’avoue que j’appréhendais un peu de rencontrer la Directrice, qu’elle soit comme un cliché que l’on garde de nos souvenirs d’enfant.

Au final, le contact a été très agréable. Elle m’a posé quelques questions sur Ouistiti (le langage, la propreté), et nos souhaits sur l’organisation de ses journées à l’école.

La Directrice m’a expliqué qu’il y avait 2 classes par section, et une classe mixte entre chaque section (petite-moyenne/moyenne-grande pour organiser au mieux les classes en fonction de l’âge des enfants).

Nous avons ensuite fait un tour dans l’école. Comme les enfants étaient en classe, je n’ai pu avoir qu’un aperçu des salles, mais j’ai eu une bonne impression. Je n’ai comme repère que ma propre école maternelle qui n’avait qu’un classe par section, ce qui en faisait un établissement de proximité. Malgré tout, la future école de Ouistiti ne m’a pas semblé surchargée.

Elle m’a déjà fait part de la possibilité de devenir représentant des parents d’élèves, en m’expliquant que, régulièrement, la menace d’une fermeture de classe revient à l’ordre du jour. Autant vous dire que je compte bien me porter volontaire. Ouistiti sera encore petit pour me raconter la vie de l’école, et je veux pouvoir être au plus près de tout ce qui touchera son nouveau cadre de vie.

Avec mon petit touche-à-tout dynamique que j’ai en ce moment à la maison, je vous avoue que l’idée de journées calmes, pendant qu’il sera en classe, n’est pas pour me déplaire.

Mais je sais que le jour de la rentrée (et même pendant les vacances d’été), je ne ferai pas ma maligne quand je déposerai mon petit garçon dans sa salle de classe.

Dans quelques mois, mon bébé va devenir un écolier, et notre rôle va être de l’accompagner dans un nouvel apprentissage et faire en sorte qu’il s’épanouisse dans le monde scolaire.

Heureusement, j’ai encore quelques mois pour m’habituer à cette idée. D’ici là, j’ai quelques papiers à remplir pour la réunion des nouveaux parents, en juin prochain !

Inscription Maternelle

Et chez vous, la rentrée en maternelle, c’est aussi pour septembre ou vous avez déjà vécu l’émotion de voir votre petit bout y faire ses premiers pas ?

8 Commentaires

  1. Pour nous aussi la rentrée c’est pour septembre ! j’ai ce matin pris rdv avec la Mairie pour l’inscrire. Ça fait tout drôle !
    C’est un sentiment bizarre, partagée entre la joie qu’il grandisse et l’inquiétude de ne plus avoir un bout’chou à côté de moi.
    (je profite de ce post pour vous remercier pour les places de l’Ours Paddington ! Nous nous sommes régalés…)
    A bientôt

    • Leur naissance nous semble dater d’hier et l’école, ça fait tellement « grand ».
      J’ai des souvenirs de mes années de maternelle qui ne me paraissent pas si loin que ça, alors que, si, ça date !
      Joie et inquiétude, c’est exactement ça !
      Je suis ravie pour le concert 🙂

  2. Rentrée en septembre aussi pour ma puce.
    Il faut que je m’occupe de l’inscription dans les semaines qui viennent.
    Je n’ai jamais été trop nostalgique jusqu’ici, mais j’avoue que là, c’est un grand pas, et ça va me faire bizarre ^^’
    Mais elle est très sociable et je suis sûre que ça lui plaira, alors je vais me concentrer là-dessus 🙂

    • Je suis une maman mélangée de nostalgie et de joie de voir son Bout’chou grandir.
      Ouistiti aime aussi beaucoup être avec d’autres enfants : je suis aussi confiante sur son épanouissement dans ce nouvel environnement 🙂

  3. Une étape supplémentaire qui je l’espère permettra à Ouistiti d’acquérir des connaissances dans tous les domaines et dans un premier temps de découvrir un nouveau monde.

    Familière du monde enseignant, je sais que c’est tout l’un ou tout l’autre, soit les enfants adorent soit ils détestent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here