Je vous en ai déjà parlé sur la page Facebook du blog : depuis lundi, c’est la Semaine Internationale du Portage (#SIP).

Vous le savez, je suis une Maman porteuse. Je m’y suis intéressée pendant ma grossesse.

A Paris, avec un tout petit, dans les transports en communs, c’était une évidence : entre avoir mon bébé contre moi à portée de bisous et galérer à porter un cosy sur un châssis de poussette à chaque escalier dans le métro, j’avais vite fait mon choix.

Et puis, à force de me renseigner, j’ai appris qu’il existait un portage physiologique et un autre non physiologique.

Ça a particulièrement raisonné en moi, puisque je suis née avec une luxation congénitale de la hanche. Il était donc hors de question que je choisisse un mode de portage qui ne respecte pas le corps de mon enfant.

J’ai commencé avec la célèbre Petite Écharpe Sans Nœud.

J’étais impressionnée par les nouages des écharpes classiques, et je pensais que ce serait plus simple.

Sans avoir suivi d’atelier de portage au préalable, je n’étais pas à l’aise et je n’installais pas correctement les petites jambes de Ouistiti.

Grâce à Twitter, j’ai connu le Haricot Magique et Olivia est venue à ma rescousse, en venant deux fois à la maison pour me montrer la bonne façon de faire.

Je ne sais pas si Ouistiti sentait mon appréhension persistante, ou si je m’y prenais mal (sûrement les deux), mais il ne s’est jamais laissé facilement faire.

J’ai donc cherché un autre moyen de portage, toujours avec l’idée d’éviter les nœuds. Et j’ai découvert le Mei-Tai (en version mysol) : un mix entre l’écharpe avec des nœuds ultra simples et le porte bébé, utilisable dès 4 mois car le tablier est réglable et suit sa croissance, sans forcer sur ses hanches.

Et là miracle, Ouistiti s’est tout de suite laissé faire.

Mei Tai Mysol (ce sont des photos de sa toute première installation. J'ai fait des progrès après)

Mei Tai Mysol (ce sont des photos de sa toute première installation. J’ai fait des progrès après)

A partir de là, je n’ai plus jamais arrêté de le porter : hiver, comme été. A la maison, comme à l’extérieur. Bébé, comme, maintenant, Bambin.

Après mon Mei-Tai, une fois que son écartement de hanches se faisait naturellement, j’ai découvert l’Ergobaby. Une véritable addiction a débuté puisque, à ce jour, je l’ai en 3 versions : original, performance, et Ventus que je privilégie pour les promenades longues quand il fait chaud.

Original - source

Original – source

 

Performance

Performance

Ventus

Ventus

Mais j’ai également porté en écharpe, en été, avec la Fil’up. J’avais pris confiance en moi et les nœuds ne m’impressionnaient plus. J’ai même retrouvé le portage en asymétrique, sans nœud, pour le portage à la maison ou les pieds dans l’eau avec le sukkiri. Tous les deux ont une maille aérée qui permet d’avoir moins chaud.

Fil'up

Fil’up

Sukkiri

Sukkiri – source

Ouistiti grandissant, je me suis intéressée au portage d’appoint : mon wacotto chéri en hiver, et mon suppori en été . Je vous en ai parlé en détails ici.

Wacotto

Wacotto

Suppori

Suppori

Le portage avec des températures frisquettes allant être de plus en plus à l’ordre du jour, j’en profite pour vous parler de l’un de mes gros coups de cœurs de l’année dernière : la couverture Lucky 3 en 1 qui vous permet de sortir sans surcouvrir Bébé (surtout pas de combi-pilote quand vous portez bébé. Il aura trop chaud et ses pieds seront remontés par la combi) sans investir dans des manteaux de portage qui sont généralement coûteux. Elle se clipse autour des bretelles (porte-bébé ou écharpe), englobe les pieds de Bébé et le garde à l’abri du froid et de la pluie, puisqu’elle a une capuche.

J’ai acheté la mienne l’hiver dernier et elle a été de toutes nos fraîches balades. Lucky en sort une nouvelle version cette année, avec quelques améliorations suggérées par les remarques de ses clientes sur le modèle précédent.

Couverture 3 en 1 Lucky France - source

Couverture 3 en 1 Lucky France – source

Un autre accessoire qui m’a été très utile quand Ouistiti était petit, c’était mon collier d’allaitement : un formidable 2 en 1 pour l’occuper pendant nos balades et soulager les poussées dentaires, puisqu’il le mordillait sans risque.

Collier d'allaitement KangarooCare - source

Collier d’allaitement KangarooCare – source

Si vous avez envie de vous lancer, je ne peux que vous conseiller de vous inscrire à un atelier de portage car, même si il existe de nombreuses vidéos sur YouTube, c’est en pratiquant avec une monitrice que vous gagnerez en confiance.

Et comme j’aime toujours partager des bons plans avec vous, que vous soyez future porteuse ou déjà addict comme moi, sachez qu’à l’occasion de la semaine internationale du portage, Maman Natur’elle offre 10% de réduction sur TOUS les portes-bébés et TOUTES les écharpes disponibles sur le site.

10 Thoughts on “Mes Portages Chouchous #SIP

  1. Je suis parvenue à utiliser la Petite Echarpe sans noeud grâce aux conseils des cops sur Facebook et à un tuto de Delphine Syndrome Neurone Unique. C’est top en appoint (coliques and co) mais ça tue un peu mon dos au-delà de 45mn/1h.
    Mei Tai, j’ai, mais pas encore testé. Je ne sais pas si elle pourrait.
    J’avais un ergo depuis toujours et là on est sur le Boba car le réducteur intégré est + simple d’utilisation que mon vieux de l’ergo.
    Et j’ai galéré avec le sukkiri, faudra que tu me donnes des conseils l’été prochain 😉
    Forcément, le blog a développé l’addiction :-p J’adorerais tester la Boba Wrap ou la JPMBB par exemple :-p

    • MamanDeOuistiti on 9 octobre 2015 at 9 h 27 min said:

      Le réducteur du Boba est clairement plus facile et moins de encombrant que celui de l’ergo. Le jour où BB2 pointera le bout de son nez, je suis quasi sûre de succomber et de me prendre un Boba 4G. Pour le sukkiri, maintenant que tu maîtrises bien la PESN, tu seras plus a l’aise mais on se fait une AM portage quand tu veux 🙂
      La Boba Wrap est très facile à installer et deux nouveaux coloris viennent de sortir ^^

  2. Je porte mon mini en écharpe *avec noeuds* depuis sa naissance mais là, il fait plus de 10 kg pour 9 mois, et ça commence à être compliqué pour moi, même si lui ne s’en plaint pas trop… L’ergobaby semble le plus approprié à son age/poids d’après ton expérience?

    • MamanDeOuistiti on 9 octobre 2015 at 9 h 36 min said:

      Ah oui ouille 🙁
      A 9 mois, il sait attraper ses pieds tout seul et quand tu le changes ses jambes se relâchent seules en grenouille ? Là oui l’ergobaby est adapté.
      Si tu as un doute, il y a le Boba 4G qui a un réducteur très simple d’utilisation (tu le trouveras sur le site de Maman Natur’elle et il bénéficie des 10% de réduction dont je parle dans le billet)

  3. Adeline WEISSE on 9 octobre 2015 at 11 h 33 min said:

    Un très bel article offrant un large aperçu de cet art qu’est le portage.

    Je n’ai pas eu l’occasion de pratiquer le portage, mais ton article donne envie.

  4. Isabelle de Guinzan on 10 octobre 2015 at 2 h 37 min said:

    Baby boy arrive le mois prochain et j’ai bien l’intention de le porter ! Merci donc de partager ton expérience, ça m’intéresse ! Et je note du coup pour la couverture Lucky 3 en 1 !

    • MamanDeOuistiti on 10 octobre 2015 at 9 h 01 min said:

      De rien 🙂 La couverture sera vraiment un cocon de douceur et de chaleur pour vous deux. Car j’ai oublié de dire qu’il y a une poche Kangourou devant pour que le porteur puisse avoir les mains protégées du froid.
      La mienne a déjà fait un tour en machine, prête à reprendre du service aux premières températures fraîches, ce qui va sûrement être pour bientôt !

  5. Pingback: Cocooner en douceur avec le Mille-feuille de Coton - Maman de Ouistiti | Maman de Ouistiti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation