A bientôt 22 mois (dans 2 jours), Ouistiti n’est plus un bébé (même si je continue de l’appeler comme ça), mais un petit garçon.

Et ce petit garçon sait parfaitement se faire comprendre.

Il n’y a encore pas si longtemps, l’acquisition du langage m’inquiétait un peu (bon ok, un peu beaucoup) quand j’entendais mes copines, ayant un enfant du même âge, parler des mots que les leurs savaient dire.

Ouistiti n’en était pas du tout au même stade. Ce n’est pas pour ça qu’on ne le comprenait pas. Mais au lieu de dire les mots, il nous montrait les choses en disant « Hum, hum, hum ». Son vocabulaire s’arrêtait à Maman, Papa et Chat.

Par contre, lorsqu’on lui demandait d’aller nous chercher quelque chose (ou où était un objet), il ne se trompait jamais et nous ramenait (ou nous montrait) toujours le bon objet.

Mais ça, c’était avant les vacances. Car depuis, on peut dire c’est devenu un vrai petit moulin à paroles.

IMG_3394

Mais attention, pour comprendre le « Parler Ouistiti« , il faut un lexique puisqu’il a sa façon bien à lui de s’exprimer.

Il y a un point commun dans, pratiquement, tous ses petits mots : le « ya » qu’il associe ensuite à la sonorité qu’il retient sur un mot, ou un bout de ce mot.

J’ai fait allemand en 1ère langue vivante au collège et au lycée. Mais je ne lui en ai jamais prononcé un mot. Je ne vois donc pas d’où lui vient cette passion pour ces deux lettres :p

Ainsi, l’oiseau devient « Yabo«  : on est d’accord qu’à part le « o » final, il n’y a pas vraiment de concordance. Au début, je croyais même que c’était l’arbre, puisqu’il en montrait souvent un en disant « Yabo ». Sauf, qu’en fait, il cherchaitles oiseaux dans les arbres. Et j’en ai été vraiment sûre que lors d’un après-midi de plage où il a pointé le ciel en disant « Yabo », et en montrant des mouettes à sa Mamie.

Le ballon, c’est « Yaboum«  Parce qu’un ballon, ça fait boum. Logique !

La vache : YaMeuh; le mouton : YaBé (le cochon, il imite son cri).

Le melon devient YaMon et la pomme YaPo.

La guitare a été rebaptisée YaGui, la lumière « YaMi » et la pluie « Yapi« .

Même quand les mots sont courts, le Ya peut être là, comme pour le bain devenu « YaBain« .

Il n’y en a qu’un que je n’arrive pas à déchiffrer : YaKi en me montrant notre fenêtre du salon. Si vous avez une idée, n’hésitez pas !

Là où on voit que les choses vont très vite, c’est que depuis quelques jours il commence à utiliser des mots sans ya.

Souvent le « a » reste, mais ça fait des bouts de phrase :   » a pu » quand il ne veut plus de quelque chose, « a faim » et « a boire« , là pas besoin de traduction, vous avez compris !

Il y en a certains qui ne sont pas accompagnés de « a » : « mamie« , « coucou« , « auvoir » pour au revoir et « tétée » (et là je fonds à chaque fois ! »).

Je crois même qu’il a déjà ses petits mots doux rien qu’à lui, puisqu’il appelle sa Tatie « Mimi« , alors qu’elle n’a aucune de ces lettres dans son prénom.

Je trouve ça extraordinaire qu’un petit Bout’Chou arrive à capter des sons, les associer à des choses en nous écoutant parler, et se les approprier pour commencer à parler et se faire comprendre.

Depuis qu’il est né, je lui ai toujours parlé en décrivant ce qu’on allait faire, qui il allait voir. Et aujourd’hui, je suis très fière de le voir progresser si rapidement, en si peu de temps.

Et surtout, je savoure nos conversations.

Et vous, vos Loulous, ils ont leurs petits mots ? N’hésitez pas à les partager avec moi en commentaires. Je suis sûre qu’ils sont trop choux !

15 Thoughts on “Les Petits Mots de Ouistiti

  1. C’est trop mignon, j’ai commencé aussi à noter quelques mots dans un « diko’plok » qui doit faire 5 lignes…. Je le complète au fur et à mesure. En ce moment elle adore dire « daaaaaaakor », bien séparé en 2 mots, dès qu’on lui dit, on va changer la couche, on fait ci ou ça… « daaaaaaakor ». Bien sûr elle dit « Nian » très souvent ! Tout ça nous montre que ça grandit trop vite ces betes là 😉

  2. Mon loulou à moi vient d’avoir 20 mois. Il a aussi un peu de vocabulaire que je note bien soigneusement, mais je n’ai pas encore tout interprété car il utilise certains mots pour plusieurs choses qui n’ont pas spécialement de lien entre elles.
    Il connaît également la plupart des cris d’animaux.

    Les mots qui n’ont pas besoin d’être traduits sont: chat, chien, dodo, caca, jus, mmmh, non, papa, maman, tutu, doudou, coincoin et kotkot

    Ensuite il y a
    Nam nam pour banane, enko ou kor pour Encore, apa pour le lapin, oto pour la moto, titi pour les guilis, ayon pour l’avion, pa pour le pain …

    Par contre pour nommer les personnes c’est bien souvent « papa » pour tout le monde, même pour lui.

    • MamanDeOuistiti on 28 septembre 2015 at 9 h 44 min said:

      Ah oui, Ouistiti dit aussi « encore », « aPain » et « nanane »: je les ai oubliés. Par contre, Doudou et dodo, il ne les a jamais encore dit

  3. Gaelle Mauduit on 28 septembre 2015 at 9 h 45 min said:

    coucou,

    super progres pour ouistiti, Tylian qui a 14 mois demain est limité a 3 mots papa( qu’il dit un peu) maman ( qu’il hurle ) et son prenom Tylian qu’il prononce TIlllllllllan et qu’il peut répéter des dizaines de fois de suite .
    Il répète aussi quand on lui dit canaille ca fait donc presque 4 mots et j’adore meme si Monsieur est tout de meme un peu narcissique a répéter quasi que son prénom 😉

  4. Je me marre, c’est trop trop trop mignon! yabravo Ouistitit ♥

  5. Adeline WEISSE on 28 septembre 2015 at 12 h 43 min said:

    C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu ce billet. Si tendre et émouvant, de lire une maman qui prend conscience des progrès de son « bébé ».
    Il me semble que le langage est sans doute l’un des apprentissage le plus exceptionnel et celui auquel on prend un plaisir inouï à écouter nos bambins le développer.

    • MamanDeOuistiti on 28 septembre 2015 at 13 h 16 min said:

      Il en dit des nouveaux presque tous les jours. Je n’étais pas avec lui ce week-end et il y en au minimum trois qui se sont rajoutés à la liste !

  6. Bonjour, j’ai une petite-fille de 23 mois et je trouve mois aussi fascinant cette appropriation du langage par les tout petits et la vitesse fulgurante de leurs progrès. Bravo à votre Ouistiti !

  7. Isabelle de Guinzan on 30 septembre 2015 at 23 h 23 min said:

    C’est marrant cette passion pour le « ya » ^^ Bon j’avoue qu’à moi il m’aurait bien fallu le lexique pour comprendre 😉

  8. Pingback: Une Semaine chez la Ouistiti Family #39 #40 | Maman de Ouistiti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation