Je suis gourmande, et j’aime cuisiner.

Je trouve que c’est quand même nettement plus sympa de déguster des plats que l’on a soi-même préparés : c’est plus sain (on est sûr de ce qu’on a mis dedans), et c’est moins coûteux.

Malgré cela, il y a certaines choses que j’adore manger et qu’il n’est pas simple à préparer sans robot qui coûte souvent un bras, outre le fait qu’ils sont encombrants.

C’est ce que je croyais avant de découvrir le livre de Delphine Paslin, « Je réussis mes pains, yaourts, fromages… Sans Machine !« , qui a révolutionné ma cuisine.
Read More →

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez sans doute vu la tasse trop choupie qui m’accompagne, depuis quelques semaines, au petit déjeuner.

Je vous l’avais montrée dans un de mes billets du dimanche, et plusieurs d’entre vous m’avaient demandé où je l’avais eue.

Aujourd’hui, je lève le mystère !

Si je peux siroter mon thé chaque matin, en compagnie de mon Avatar, c’est grâce au site Carteland.

Read More →

Ca y est, enfin, youpi, les vacances approchent !

Pour nous, il va encore falloir patienter jusqu’à début août, mais je suis déjà en train de penser aux indispensables que je vais emmener avec nous.

Cette année, j’ai clairement l’intention de privilégier ce qui pourra me simplifier la vie, et surtout ne pas me trimballer ce que j’ai tellement l’habitude de faire chaque année : de l’inutile, qui restera toutes les vacances au fond d’une valise.

Je me souviens du coffre l’année dernière et clairement, je n’ai pas envie de remettre ça : à ma décharge, c’était nos premières grandes vacances avec Bébé et j’ai eu peur que le monde s’écroule si j’oubliais le moindre petit truc.

Si il y a bien une chose qui prend vite de la place quand on a un enfant en bas âge, c’est la trousse de toilette.

Read More →

En septembre prochain, je serai Parisienne depuis 12 ans ! Si on m’avait dit ça, je ne l’aurais jamais cru.

J’ai vécu mon enfance dans une maison de banlieue, avec un beau jardin et sa balançoire.

Et j’ai toujours passé mes vacances au bord de la mer, près de La Rochelle : ça sera encore le cas cette année, et je partagerai avec vous mes petits coins de paradis !

Alors, imaginer que je puisse vivre dans la capitale, en appartement donc sans jardin, où il est plus simple et pratique de se déplacer en transport qu’en voiture, ça me paraissait de la folie furieuse.

Et puis, j’ai écouté les arguments de PapaDeOuistiti : être à la fois proche de nos boulots, de nos familles, de nos amis, et profiter des sorties…

On a donc listé nos envies communes sur les quartiers et sur le style d’appartement qui nous plairait à tous les deux.

On l’a trouvé et, contre toute attente, la vie parisienne m’a plue !

Mais, à chaque retour de vacances, je subis le coup de blues de retrouver la pollution, le bruit, et la proximité après avoir passé un mois au bon air de la mer.

L’arrivée de Ouistiti me fait encore plus réfléchir à l’éventualité de quitter Paris, pour lui permettre de s’épanouir dans un lieu moins stressant et plus grand. Il n’a que 19 mois et, déjà, mon jardin de petite fille me manque pour lui, alors plus tard…

Cette réflexion c’est le sujet du livre de Laetitia Rigaud, « Y a-t-il une vie après le périph ? » dans lequel elle nous présente les avantages et les inconvénients de la vie en ville (et plus précisément à la Capitale), et la vie à la campagne.

Read More →

Ouistiti n’a pas encore fait de rentrée scolaire.

Pour autant, au mois de septembre, il fera sa deuxième année de garderie qui, cette fois-ci, sera complète.

Même si il n’y était pas allé, j’aurais quand même eu à réfléchir à lui refaire son armoire car, qui dit septembre dit arrivée de l’automne et bye bye les shorts et les Tshirts, bonjour les pantalons et les pulls !

Je ne vais pas vous dévoiler un scoop en vous disant que, les premières années de Bébé, le portefeuille est largement mis à contribution, vu à la vitesse à laquelle ils grandissent.

Contrairement à certaines remarques que j’ai pu entendre quand j’ai annoncé que j’attendais un petit garçon, je m’amuse à faire du shopping pour lui dénicher de jolies tenues.

Mais après les dépenses des vacances et celles de la rentrée, même si l’envie est grande de lui acheter plein de choses, il faudra quand même que je fasse gaffe.

SAUF QUE il faudra quasiment TOUT lui racheter.

Cette semaine, je n’ai fait qu’une toute petite sortie (merci mon dos) pour aller à la rencontre de deux supers nanas, qui ont eu une idée que je trouve juste géniale.

Ces deux nanas ce sont Clémentine et Aurélie, et cette idée géniale c’est Baazar Market.

Read More →

Ouistiti nous montre, chaque jour, ses désirs d’autonomie.

Les repas font, bien sûr, partie de ces moments où il veut nous « prouver » qu’il peut faire comme les grands.

De la petite cuillère que je lui donnais, nous sommes passés à une fourchette qu’il manie avec de plus en plus d’aise.

Il peut d’ailleurs refuser de manger si j’oublie, et que je reprends mon réflexe de lui donner ses repas à la cuillère.

Les tâches ne sont donc pas ponctuelles, car mon petit gourmand a souvent les yeux plus grand que la bouche !

Les bavoirs sont, bien évidemment, les meilleurs amis de ses vêtements. Mais là aussi, il m’a fallu m’adapter depuis ses premières purées du début de la diversité.

Ouistiti a grandi, il les faut donc plus couvrant. Et surtout, les bavoirs à lien que l’on noue derrière l’énervent au plus haut point, et lui font même mal quand il cherche à les enlever tout seul.

Je les ai donc mis au placard, au profit de modèles qu’il passe autour de sa tête.

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par Little Crevette, à l’occasion du lancement de leur nouvelle gamme de bavoirs pour la prochaine rentrée des classes.

Read More →

Depuis lundi, j’ai mal

Depuis lundi, je n’arrive plus à m’occuper normalement de Ouistiti

Depuis lundi, j’ai le moral dans les chaussettes

Il a suffi d’un tout petit mauvais mouvement pour que notre rythme soit complètement perturbé, et que tout parte en vrille.

Pourtant, je n’ai pas fait d’acrobatie : j’ai juste voulu réconforter Ouistiti qui avait un chagrin que je le laisse à la garderie.

Je ne l’ai pas pris en me penchant vers lui, mais bien en m’accroupissant et je ne l’ai quasiment pas soulevé.

Mais ça a suffit pour me provoquer une douleur aiguë dans tout le bas du dos.

Read More →

Si il y a bien une manie que je traine depuis des lustres, c’est de marcher pieds nus quand je suis chez moi.

J’ai pris cette habitude dans ma chambre de petite fille, car j’avais de la moquette.

Chez nous, dans l’ancien comme dans notre nouvel appart, nous avons du parquet, donc je continue.

Seulement voilà, maintenant que Ouistiti marche, voire même court, je dois donner le « bon exemple » car comme il n’a pas conscience de sa vitesse, si il est pieds nus ou en chaussettes, souvent il glisse et tombe.

Au mois de février dernier, lors du salon playtime, j’ai eu le plaisir de rencontrer la marque Collégien, pour laquelle j’avais eu un véritable coup de cœur.

Read More →

Depuis le mois de février, Ouistiti va de plus en plus régulièrement chez sa Mamie pour y passer la nuit.

Vous m’auriez dit ça l’année dernière, à la même époque, je vous aurais ri au nez.

Cela s’est toujours bien passé, et on sent qu’il aime y aller : forcément chez Mamie, c’est 100% jeux et rigolade et nous en ce moment, avec la fatigue, on n’arrive pas forcément à désamorcer un repas ou un changement de couche qui démarre mal.

Si au début, je tirais mon lait, je ne le fais plus maintenant : d’une part parce que j’ai la flemme (j’avoue, ça m’a toujours saoulée, et je suis bien contente que notre rythme de vie ne m’ait pas imposé l’utilisation du tire-lait pour continuer mon allaitement) et comme nous avons réintroduit petit à petit les protéines de lait vache dans l’alimentation de Ouistiti, si on gère bien, il se régale avec des laitages.

Se posait alors la question du petit déjeuner quand il ne dormait pas à la maison. On a fait plusieurs essais, en général sans grand succès.

Et il y a quelques semaines, on m’a proposé de tester les nouvelles briques P´tit déj lancées par Nestlé Bébé.

Read More →