{Ouistiti en vacances} Mes Indispensables pour la Plage

6
28

Après vous avoir donné mes indispensables nomades pour le change et les petits soins pendant les vacances, j’ai eu envie de vous présenter les complices qui vont m’accompagner lors de nos sorties à la plage.

Et si le temps veut bien rester aussi ensoleillé qu’au mois de juillet (avec moins de canicule si possible. Oui je suis exigeante, même au bord de la mer !), nos principales occupations vont être la plage et les balades.

J’ai eu l’occasion de vous parler de l’importance de protéger nos Loulous des rayons du soleil, dès que l’on est dehors.

Je ne vais donc pas vous surprendre en vous disant que je tartine Ouistiti de crème avant chaque promenade, et que je continuerai logiquement à le faire lorsque nous irons à la plage.

Mon choix s’est porté sur le spray* enfant très haute protection UVB/UVA 50+ de Avene.

C’est la marque que j’utilise depuis presque toujours pour moi, et qui m’a toujours parfaitement protégée. Il était donc évident que je me dirige vers elle pour protéger celle de Ouistiti.

Son format spray rend son application très facile, avec un tout petit très énergique comme le mien.

Question composition, il est sans parfum, ni paraben, hypoallergenique et sans effet blanc, histoire de ne pas salir les vêtements à chaque application.

Il résiste à l’eau, mais je ne peux que vous conseiller, tout de même, de renouveler l’application après chaque bain, et dans tous les cas, toutes les deux heures.

Avène Solaire enfant

Protéger la peau de nos Bout’choux avec une crème, c’est essentiel mais il faut également la couvrir d’un vêtement pour maximiser les chances de ne pas avoir de coups de soleil. On ne sait jamais dans la précipitation, on peut mal appliquer la crème, alors qu’un vêtement sera toujours couvrant, une fois enfilé.

Ouistiti aura donc sur les épaules un Tshirt de bain anti-uv.

J’ai eu la chance de recevoir un Tshirt Mayoparasol*, qui va nous accompagner sur les côtes de la Charente-Maritime.

Les chaleurs du mois de juillet nous ont déjà permis de le roder, et j’ai préféré ne pas attendre le mois d’août pour vous faire part de mes impressions, si vous êtes dans la recherche de ce genre de produit.

Premier détail non négligeable pour un Tshirt anti UV, celui-ci arrête 98% des UV. Vous êtes ainsi sûres que la peau de votre Bébé est parfaitement protégée et que, même si vous le tartinez régulièrement de crème solaire, il ne bronzera pas.

Il me facilite la vie car Ouistiti n’aime pas que je le crème sur le ventre et sur le dos. Le Tshirt les protège intégralement, je n’ai donc pas à me prendre la tête à l’y obliger.

Côté look, j’aime ses couleurs vives qui sentent bon l’été, et son petit bonhomme rigolo, sans être gnangnan.

Son encolure US est très souple, et je n’ai aucune difficulté à le faire passer autour de la tête de Ouistiti, qui se rebelle facilement si il faut forcer.

J’avais peur que Ouistiti ait chaud en le portant, alors que nous n’étions pas au bord de la mer. Sa maille légère ne l’a jamais gêné, et il n’a pas transpiré en le portant, contrairement à ses Tshirts en coton. Autre avantage de l’association polyamide/elasthanne, il sèche très vite (il est conseillé de le laver à la main. A défaut, à la machine à 30 degré sans assouplissant).

J’ai hâte de pouvoir le mettre à Ouistiti pour son premier bain de mer ! Mais vous pourrez tout aussi bien l’utiliser à la piscine !

Mayoparasol

Ce que j’ai aussi hâte de faire, ce sont des balades portées avec mon petit garçon, au bord de l’eau.

Elles seront différentes de l’année dernière, car il n’aime plus vraiment être porté en ventral. Et comme il a grandi, mon porte-bébé me paraît de plus en plus encombrant.

Ouistiti aime être dans mes bras et tout voir. Le portage d’appoint est donc mon meilleur ami !

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de mon wacotto que j’aime d’amour.

Wacotto

Récemment, j’ai eu la chance de recevoir son cousin, le suppori*.

Tous les deux sont des écharpes de portage d’appoint asymétrique, et peuvent être utiliser à partir du moment où votre Bout’Chou sait s’assoir et s’agripper à vous.

Le suppori a une maille aérée, alors que le wacotto a une maille tricotée comme un pull.

Tous les deux en polyester, Ils sont très légers et permettent un portage agréable, même en été.

Même si j’adore mon wacotto, c’est le suppori que je vais emmener dans ma valise.

Ses mailles aérées me font plus pencher vers lui pour une utilisation estivale, que la maille tricotée du wacotto.

De plus pour une utilisation épaule dénudée, je préfère le suppori qui, grâce à la découpe de la « bretelle » permet un déploiement bien enrobant.

La maille du suppori, bien que aérée, est bien serrée comme celle du wacotto. Comme on est bien collé l’un à l’autre, sans pour autant avoir chaud, il y a moins d’espace pour gigoter.

Et qui dit peu de mouvement, dit que mon dos est moins sollicité. J’ai aussi ce confort avec le wacotto

J’ai été surprise à la première utilisation du suppori par rapport à mon wacotto, car si il englobe parfaitement les fesses de Ouistiti jusqu’à ses genoux pour une parfaite position physiologique, il remonte moins haut dans le dos, et j’ai eu peur que Ouistiti soit moins maintenu.

Mais en fait, il s’y installe naturellement avec un léger penché en arrière, et y est parfaitement installé. Je pose ma main sur son petit popotin pour une sécurité maximale, car ça reste un portage d’appoint, et il peut avoir des réactions soudaines en fonction de ce qui nous entoure (je le fais également avec le wacotto).

Ces deux écharpes sont toutes les deux confortables. Elles sont toutes les deux utilisables toute l’année.

Je réserverai quand même mon Wacotto pour une utilisation plus hivernale car son tube uniforme s’adapte, pour moi, plus à une épaule couverte, même par un gros pull et/ou un manteau.

Wacotto

La bretelle plus fine du suppori et englobante est, à mon goût, plus confortable sur une épaule dénudée, et la maille aérée sèche plus rapidement si on se « baigne » avec.

Suppori

Une chose est sûre, c’est que grâce aux deux, nous avons encore de bons moments portés devant nous, et le gros avantage c’est qu’aucun des deux ne prend de place dans le sac, de plage ou à main (le wacotto peut meme se porter autour du cou, comme un snood).

Mon dernier indispensable pour la plage sera la tente anti-uv Babymoov* qui nous avait déjà accompagnée l’année dernière, et dont je vous avais parlée ici. On ne sait jamais Ouistiti aura peut être envie de dormir après avoir fait trempette !

Et vous, quels sont vos incontournables quand vous partez au bord de la mer ?

 

Source : Bambinou.com
Source : Bambinou.com

Bonnes Vacances !!!

*Produits offerts

6 Commentaires

  1. J’avoue, je ne suis pas aussi précautionneuse que toi…..mes indispensables soleil : la même crème solaire que toi, un parasol et un chapeau. La Bouille a hérité de ma peau de brune, je pense que le tshirt et la tente anti-UV ne sont pas indispensables pour elle. Mais peut etre devrais-je me pencher sur la question….

    • Lorsque j’ai eu les infos sur les dangers du soleil, ils précisaient que même les peaux les plus foncées pouvaient être agressées par le soleil

  2. Un billet qui sent les vacances encore plus proches…
    Comme pour l’instant nous n’avons pas prévu de partir à la plage, mes incontournables sont le chapeau, la crème solaire de MUSTELA, et nous évitons surtout de sortir aux heures dites « critiques ».

    Je n’ai pas pratiqué le portage, car ma fille n’en était pas du tout adepte et au début avec la césarienne, ce n’était pas évident.
    Une amie m’avait montré les positions même après césa mais je trouvais que les appuis étaient pour moi pénibles.

  3. On adore la plage (et les enfants aussi). On y va dès que possible car on habite à 20 km de la côté. Notre indispensable, c’est le drap de plage familiale de la marque OBABA. On peut tous etre dessus et il ne bouge pas avec ses piquets ! C’est super pratique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here