Je n’ai jamais été une nana qui passe des heures à se préparer dans la salle de bain.

Je suis toujours allée au plus rapide, et ça n’a pas changé avec l’arrivée de Ouistiti.

Quoique, si en fait, car j’en faisais moins : la douche, une crème et hop, même plus le mascara que je mettais habituellement avant.

Depuis quelques mois, cependant, je n’aime pas l’image que je renvoie : la faute à la fatigue majoritairement.

Et de la même façon que j’ai décidé de faire plus attention à moi, en mangeant de vrais repas, en m’autorisant quelques soirées entre copines ou en confiant Ouistiti à sa Mamie pour passer du temps en amoureux avec son Papa, j’ai pris conscience que, si je voulais continuer à ne pas paraître mon âge (qui commence sérieusement à me faire psychotter…), il fallait que je prenne soin de ce que la nature (et mes parents) m’avait offert.

Je ne suis pas une blogueuse beauté : ce serait une grosse blague de l’envisager, vu mon parcours et mes connaissances sur le sujet. Mais, j’ai eu envie partager avec vous cette nouvelle routine que j’ai installée.

Je l’ai commencée avec les beaux jours, donc elle a une identité estivale, mais je suis quasiment sûre que je la conserverai pour cet hiver, car elle me fait me sentir bien sans avoir besoin de passer un temps infini devant mon miroir (car avec toute la bonne volonté du monde, je n’ai pas que ça à faire non plus !).

Source : coloringcrew.com

Source : coloringcrew.com

Ayant la peau sensible, j’évite de me la nettoyer au savon pour privilégier une eau micellaire. Je me suis donc naturellement tournée vers une eau spécialement conçue pour les peaux comme la mienne, qui s’irrite vite si on ne fait pas attention à ce qu’on applique dessus.

L’eau Ictyane de Ducray nettoie et démaquille même le maquillage waterproof, tout en étant tolérée par les porteuses de lentilles (comme moi). Cet argument a fini de me convaincre à l’essayer, et je n’ai pas été déçue.

Enrichie en glycérine, elle hydrate, protège des irritations et nettoie en profondeur. Je sens ma peau fraîche et confortable, après chaque application.

PVC : 9.90€ les 200ml

PVC : 9.90€ les 200ml

L’hiver dernier, j’ai eu la chance de participer au Jury des Étoiles de la Beauté, organisées par le magazine Parents,.

J’ai reçu plusieurs produits à tester, dans plusieurs catégories, et j’ai eu un vrai coup de cœur pour le sérum Hydra Beauty Micro Sérum de Chanel*.

Je vous avoue honnêtement que je ne me serais jamais dirigée de moi-même vers cette marque, pour une simple question de prix. Mais après 4 mois d’utilisation, un demi flacon utilisé, et au vu des résultats, je continuerai avec lui, une fois que je l’aurai fini.

Je ne fais pas de dépense exorbitante en matière de produits de beauté ou de maquillage, ça sera ma petite folie annuelle.

La promesse annoncée est une hydratation continue et un effet repulpant intense, grâce à des microbulles de Camélia qui fusionnent avec la peau.

Pour avoir une peau mixte, si je ne l’hydrate pas, je ressens très vite des tiraillements, mais depuis que j’utilise ce sérum, une noisette suffit pour que tout mon visage soit comme gorgé d’eau.

PVC : 82€ les 30ml

PVC : 82€ les 30ml

Si j’ai décidé de me reprendre en main, niveau ravalement de façade, c’est pour minimiser les cernes et les poches qui se sont installées, depuis plusieurs années autour de mes yeux. Je suis réaliste, je sais bien que je ne m’en débarrasserai pas complètement, mais je ne supporte plus cette mine de panda que je me traine.

Il y a quelques semaines, on m’a proposé de tester deux crèmes de la gamme Ophycée de Galénic*. J’ai reçu le soin jeunesse pour les yeux (comprenez ce qui allait devenir le meilleur ennemi de mes poches de panda), et le combleur précision destiné, lui, à ma disgracieuse ride du lion (qui me fait un trait blanc l’été quand je bronze : on a déjà vu plus glamour, non ?) et aux ridules qui commencent à apparaître entre mon nez et mes lèvres.

Après 30 ans de recherche, les laboratoires Pierre Fabre ont réussi à reconstituer l’extrait absolu d’algues bleues d’eau douce, actif exclusif breveté anti-âge à l’efficacité prouvée dans la reconstruction de la peau.

C’est cet extrait d’algue bleue que l’on retrouve comme agent actif dans le soin jeunesse et le combleur précision. Tout comme cette algue millénaire arrive à se préserver de l’effet du temps, la gamme Ophycee qui contient son actif, comble les rides et repulpe la peau fatiguée.

Il suffit, à chaque fois, de très peu de produit à appliquer, avec un massage particulier autour des yeux pour le soin jeunesse, et grâce à un applicateur pour le soin combleur qui permet d’utiliser la juste dose et de cibler la ride.

Je ne vous vendrai pas du rêve en vous disant que mes cernes panda ont complètement disparu, pour ça il faudrait déjà que je retrouve des nuits complètes. Mais elles sont moins sombres et moins marquées.

Pour ce qui est de mes ridules, en revanche, elles ont clairement diminuées et j’arrive à ne plus voir que ma ride du lion quand je suis devant mon miroir, alors qu’elle était visible même quand je ne fronçais pas les sourcils.

Je suis complètement emballée par ses deux produits que je vais continuer d’utiliser au quotidien et qui finiront, j’en suis sûre, par me redonner un regard nettement moins fatigué.

PVC Soin yeux : 31.90€ les 15ml Combleur précision : 31.50€ les 10ml

PVC Soin yeux : 31.90€ les 15ml
Combleur précision : 31.50€ les 10ml

Je termine, bien sûr, par une crème pour parfaire mon hydratation.

Avec une peau mixte, et encore plus en été, je cherchais quelque chose qui soit léger. Je déteste sentir ma peau étouffer à cause d’une crème trop riche.

Je dois aussi me protéger de la menace des tâches brunes : j’allaite toujours Ouistiti et, comme pendant la grossesse, je ne suis pas à l’abri du fameux masque si je ne me protège pas du soleil.

J’ai découvert, il y a quelque mois, la crème Melascreen UV de Ducray*, qui semblait pouvoir répondre à mes exigences: légère, elle limite et atténue les hyperpigmentations du visage liées au soleil.

Son flacon pompe est très pratique, et je n’ai pas besoin de beaucoup de produit pour hydrater l’ensemble de mon visage, qui n’étouffe pas.

PVC : 10.90€ les 40ml

PVC : 10.90€ les 40ml

Enfin, mon passage à l’institut René Furterer au mois d’avril, m’a fait prendre conscience que je devais autant prendre soin de mes cheveux que de ma peau.

C’est encore plus vrai en été, car le soleil est aussi agressif pour l’un que pour l’autre.

Depuis l’arrivée des beaux jours, je les asperge donc avec le fluide d’été protecteur KPF 90* : waterproof et non gras, il protège les cheveux exposés au soleil tout en prévenant leur déshydratation.

C’est vraiment mon produit doudou de cet été : mes cheveux sont légers, doux et ils sentent bon les vacances. Que demander de plus ?

PVC : 13.90€ les 100ml

PVC : 13.90€ les 100ml

J’espère que je ne vous ai pas perdu en cours de route avec tout ce blabla beauté.

Je vous avoue que je ne m’attendais pas à avoir autant à dire, mais c’est aussi pour moi que je le fais : au cas où la flemmitude me reprendrait, je viendrai lire ici à quel point c’est important de prendre soin de soi.

Et vous, vous avez une routine spéciale pour l’été ? Vous avez des chouchous à me conseiller ?

*Produits offerts

C’était ma première participation au #MardiBeauté d’une Parisienne à Vincennes

3 Thoughts on “{Je me chouchoute} Ma routine visage pour l’été

  1. Adeline WEISSE on 21 juillet 2015 at 12 h 46 min said:

    Prendre soin de soi c’est important pour le corps c’est évident mais aussi pour l’estime de soi. Se sentir bien est une forme de bien-être qu’il est important de ne pas négliger.

    Comme toi, après la naissance de ma fille, j’ai eu du mal à suivre entre les épilations, les cheveux (frisés et longs), les soins pour la peau…. Je parais au plus urgent !

    Maintenant, de nouveau, sans être une psychopathe, j’utilise quelques produits. Mes produits « chouchous » : Nuxe et sa gamme beauté bio.

    En ce moment, je teste l’huile magnifique de Léa Nature, et même Papa Chat en met sur ses bras qui souffrent au soleil et de sécheresse intense.
    Pas collante et un parfum discret et léger, hydrate en profondeur et laisse un voile de douceur.

  2. premiere et pas la dernière !
    on en est toutes au meme stade concernant le ravalement de façade 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation