On l’a attendu tout l’hiver, et ça y est le voilà : l’été est là, et avec lui, le soleil et la chaleur.

Bon par contre, je ne sais pas vous mais, moi, je trouve qu’il se la pète pas mal à se ramener avec sa copine la canicule.

 

Non parce que les 39 degré à l’ombre annoncés à Paris, aujourd’hui, me font juste paniquer, surtout avec Ouistiti…

 

L’occasion ne pouvait pas mieux se présenter pour que je me permette de vous rappeler les règles de prudence essentielles à tenir, vis à vis du soleil, quand on a un enfant (mais c’est valable pour tout le monde en fait !)

Car si on est content de voir les premières marques de bronzage apparaître et qu’on apprécie d’avoir le teint hâlé quand on rentre de vacances, il ne faut pas oublier que c’est en réalité un signe que la peau a été agressée par le soleil, et qu’elle s’est défendue.

 

Ayant eu un mélanome il y a quelques années, je ne peux qu’être sensible à cette question.

 

C’est pourquoi je tenais à me faire le relai du Syndicat National des Dermatologues Vénérologues dont le but, en cette période estivale, est de sensibiliser les parents aux dangers que peut représenter le soleil pour leurs enfants.

 

Quelques règles de bon sens sont à respecter impérativement :

 

  • Ne jamais exposer un enfant de moins de  3 ans
  • Eviter les expositions solaires entre 12 et 16 heures, l’été ;
  • Consulter la météo qui donnera l’intensité du rayonnement UV du lieu ou charger l’application SOLEILRISK sur son smartphone et/ou sa tablette (disponible sur GooglePlay et l’Appstore) : elle vous donnera l’indice UV, et les règles de photoprotection en fonction de votre type de peau;
  • Se méfier des journées nuageuses et venteuses ;
  • Faire attention à la réflexion du sol : de 10 % sur la mer, de 20 % sur le sable, de 90 % sur la neige.
A cela doit s’ajouter l’application de la crème solaire (qui doit protéger contre les UVa ET les UVb. Attention au terme écran total qui est mensonger et vous induit en erreur !), toutes les deux heures, en ne négligeant aucune partie du corps qui pourrait être atteinte par le soleil (le cou, le nez, les oreilles, le dessus des pieds quand ils ne sont pas dans des chaussures fermées…).

 

Il est également important de protéger les yeux de vos Bout’choux avec des lunettes de soleil, qui devront être achetées en faisant bien attention à leur indice de protection. Je ne peux que vous suggérer de les acheter dans un magasin de confiance.

 

Le port du chapeau n’est bien sûr pas optionnel.

 

Je sais que ces deux derniers points ne sont pas évidents à respecter avec un tout-petit. Moi-même, j’ai eu des difficultés avec l’arrivée des beaux jours à ce Ouistiti veuille bien les garder (l’année dernière, il était  tout petit et les acceptait sans broncher, sauf qu’il ne s’en rappelait pas cette année).

 

A force de lui expliquer, d’en faire un jeu et de les sortir à chaque fois que nous allions dehors, ça a fini par payer, et d’ailleurs, maintenant, il me les réclame.

 

Ces petits réflexes peuvent vous paraître enquiquinants quand on a juste envie de profiter du soleil, de la plage et de ses vacances, mais gardez à l’esprit qu’il y a toujours énormément de cas de mélanomes dépistés chaque année (1700 personnes en décèdent tous les ans…)

 

Et n’oubliez pas que les coups de soleil attrapés pendant l’enfance fragilisent précocement la peau, augmentant ainsi les risques de cancer à l’âge adulte.

 

Si malgré vos précautions, vous faites face à un coup de soleil, il vous faudra alors hydrater la peau de votre enfant sans retenue.

 

Ces conseils de prévention sont à partager sans modération avec vos proches, vos amis et il faudrait même oser alerter les gens que l’on croise dans la rue, lorsque l’on constate qu’ils ne sont pas correctement protégés.

 

Oui, je sais, ce n’est pas chose facile et c’est pour ça que je dis « il faudrait », car je ne le fais pas moi-même.

 

Alors pour que le message passe bien et soit diffusé au plus grand nombre, le syndicat national des dermatologues vénérologues a eu la judicieuse idée de se servir des réseaux sociaux, et de Facebook en particulier !

 

bébé craint le soleil

 

La grande majorité d’entre nous ayant un compte sur Facebook et y passant beaucoup de temps (moi la première !), ils ont eu l’idée de mettre en place des messages de prévention qui se diffusent comme les publicités qui apparaissent sur nos fils d’actualité.

 

Autant je ne supporte pas les pubs qui viennent me polluer, autant là je dis « bravo ! »

 

Sauf que pour diffuser ces messages, il faut de l’argent (bien que ce soit une démarche de santé publique, Facebook les traite comme n’importe quelle publicité…).

 

Et c’est là que nous pouvons intervenir par le biais de dons. Comme j’ai l’habitude de le dire, ils n’ont pas besoin d’être énormes, il faut juste qu’ils soient là.

 

Pour vous donner une idée de ce que notre mobilisation peut donner comme résultat, sachez que 20€ de dons versés représentent  10 000 messages de prévention diffusés.

 

Ce n’est pas rien, et cerise sur le gâteau, c’est déductible de vos impôts !

 

Si la démarche vous intéresse, je vous invite à vous rendre sur le site dédié PourSaPeauPourSaVie qui vous donnera toutes les informations utiles pour effectuer votre don.

 

A tout ceci, vu la canicule que l’on va connaître ces prochains jours, je ne peux que vous conseillez l’extrême vigilance : restez autant que possible à l’abri, en buvant régulièrement.

 

Le soleil en été c’est cool, à condition de faire attention à ce qu’il ne vienne pas nous gâcher la vie !
Même Krokmou se protège quand le soleil brille !

Même Krokmou se protège quand le soleil brille !

6 Thoughts on “En été, j’oublie tout, sauf d’être vigilant avec le soleil #BbCraintLeSoleil

  1. Ce n’est jamais inutile à rappeler, bien au contraire ! Merci !

  2. Adeline WEISSE on 1 juillet 2015 at 11 h 34 min said:

    Le soleil, je l’aime mais de loin. Ayant la peau très claire, je ne le supporte pas, je ne bronze pas, je rougis, du coup, j’évite le soleil même avec de la crème.

    En fait, je respecte les règles car il m’est arrivé une ou deux fois étant plus jeune de vouloir braver « l’interdit » et j’ai souffert !!!

    Bref, je trouve qu’il faut relayer un maximum l’information car parfois on se demande si l’inconscience ne rôde pas…

  3. Pingback: T’as chaud ? Bois de l’eau avec Gaspajoe !!!Maman de Ouistiti | Maman de Ouistiti

  4. Pingback: Une Semaine Chez la Ouistiti Family #27Maman de Ouistiti | Maman de Ouistiti

  5. Pingback: {Ouistiti en vacances} Mes Indispensables pour la PlageMaman de Ouistiti | Maman de Ouistiti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation