Il y a quasiment un an, jour pour jour, que Ouistiti est diversifié. C’était le 25 mai, le jour de la fête des mères de l’année dernière.

Ouistiti s’était régalé avec la purée de carottes que je lui avais préparée.

Dans la continuité de mon allaitement, j’ai choisi de lui préparer ses repas. On m’avait offert un robot à sa naissance et, dans les premiers temps, avec les petites quantités que j’avais à mixer, il faisait l’affaire.

Les choses ont très vite changé au fur et à mesure qu’il mangeait plus : j’ai carrément pété les plombs l’été dernier, quand je me suis lancée dans la préparation d’une purée d’épinards qui m’a pris toute une après-midi, pour ne réussir qu’à faire deux malheureux pots.

J’en suis arrivée à le détester et il ne m’a pas aidé à surmonter la flemmingite aiguë qui s’est, petit à petit, installée avec la fatigue, et j’ai peu à peu abandonné la cuisine au profit des petits plats préparés.

J’ai donc été plus que ravie lorsque l’on m’a proposé de tester le robot Multichef de dBb Remond.

        Image-1(38)

Dès que je l’ai sorti de son carton, j’ai immédiatement su qu’il allait me changer la vie, car ce n’est pas un, ni deux, mais trois paniers de cuisson dont j’allais pouvoir me servir.

Le plus grand a une capacité de 1 litre, le deuxième fait 350 ml et le dernier 150 ml.

Si le plus grand me permet déjà de préparer de belles quantités pour mon usage quotidien, les trois s’empilent pour préparer plusieurs aliments en même temps grâce aux séparateurs, ou un seul aliment dans de plus grandes proportions en ne mettant pas ces séparateurs.

Le panier de 1 litre à côté du panier de mon ancien robot

Le panier de 1 litre à côté du panier de mon ancien robot

Les 3 paniers empilés à côté de mon vieux panier rikiki

Les 3 paniers empilés à côté de mon vieux panier rikiki

Outre ses paniers qui ne me font plus passer trois plombes en cuisine, son utilisation est enfantine.

Tout se gère sur son tableau de commande digital. L’écran LCD permet de tout contrôler d’un coup d’œil : le programme choisi en fonction de son besoin du moment, et le temps de cuisson (un tableau, inclus dans la notice, vous guide sur les temps de cuisson/réchauffage en fonction de ce que vous souhaitez préparer)

Le tableau de commande avant de choisir le programme souhaité

Le tableau de commande avant de choisir le programme souhaité

C’est bête, mais le fait de voir le temps défiler me facilite grandement la tâche, car je sais si j’ai le temps de faire telle ou telle chose pendant la cuisson ou le réchauffage de ma préparation.

C'est parti pour 20 minutes de cuisson !

C’est parti pour 20 minutes de cuisson !

Un bip me prévient lorsque le programme se termine : le multichef se met alors en veille. La cuisson est stoppée, tout en gardant les aliments au chaud.

En parlant de programmes, le Multichef ne se contente pas de cuire les aliments, puisque vous pourrez également :

mixer directement votre préparation directement dans le bol, après la cuisson,
hâcher des aliments crus (coucou les fans de tartares !)
décongeler,
– et stériliser les biberons (petits et grands grâce aux paniers empilés).

Pour être sûre de toujours mettre la bonne quantité d’eau en fonction du besoin (cuisson ou réchauffage ne nécessitent pas le même dosage), le bol principal est gradué sur un coté.

Image-1(32)

Le réservoir d’eau, également gradué, est lumineux pour pouvoir contrôler que l’eau est toujours présente en quantité suffisante. Et si jamais on oublie de vérifier, le Multichef sonne si le réservoir est vide.

Depuis qu’il est entré dans ma cuisine, non seulement, je me suis remise à préparer les petits plats de Ouistiti sans que cela ne tourne au parcours du combattant, mais je me prépare également des repas savoureux que j’avais eu tendance à abandonner, au profit des salades toutes prêtes du rayon frais, pas franchement terribles.

Y a de quoi faire !

Y a de quoi faire !

Et hop à table !

Et hop à table !

Là, il me suffit de doubler les doses et de prendre le deuxième, voire le troisième panier et on partage le même repas.

C’est tout bénéf : Ouistiti mange à nouveau du fait maison (moi aussi !), et il adoooooooore qu’on mange la même chose ensemble.

Dernier point qui en fait, pour moi, LE robot à s’acheter ou à mettre sur une liste de naissance si on envisage de préparer les repas de son Tout-Petit : son prix.

Il se situe en moyenne à 99€, mais vous pourrez le trouver aux alentours de 80€ sur plusieurs sites comme Amazon ou Autour de Bébé.

Avec ce prix plutôt mini et ses capacités franchement maxi, le Multichef n’a, à mon sens, rien à envier à ses concurrents !

Il est devenu mon meilleur ami en cuisine et je ne pourrais plus m’en passer.

Le Multichef 5 en 1 est testé et plus qu’approuvé par la Ouistiti Family !

Produit offert

2 Thoughts on “Ouistiti Testeur : Le Robot Multichef dBb Remond

  1. article très bien détaillé… QUI DONNE TROP ENVIE !!!!

  2. Vu le panier de ton ancien robot, je pense que c’est le même que celui que j’utilise actuellement. Mon fils n’est diversifié que depuis 3 semaines, donc pour le moment il me convient…mais je pense que je vais devoir investir dans quelques choses de plus gros si je veux continuer à préparer ses petits pots moi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation