Je l’espérais fort mais le miracle n’a pas eu lieu. Après de belles nuits la semaine précédente, les 3 ou 4 réveils nocturnes ont fait leur réapparition, avec en plus une grève de la sieste de samedi à jeudi. Mais on ne perd pas espoir, c’est peut être juste le temps de s’habituer au changement d’heure.

Un peu de fatigue, des découvertes  et de l’émotion sont les mots qui caractérisent cette semaine qui se termine.

J’ai reçu deux commandes que j’attendais avec impatience.

La première, c’est le petit carnet que j’avais commandé à Korrig´Anne lors de sa dernière vente privée. Comme d’habitude, je suis fan ! Quelque chose me dit que mon prochain craquage va être un tableau à l’encre pour décorer la future chambre de Ouistiti, quand ce jour merveilleux sera enfin arrivé !

photo(181)

La deuxième, ce sont les snoods que ma copine Babils Et Chuchotis a tricotés pour Ouistiti et moi. Je lui ai demandé de les faire de la même couleur, comme ça on sort en mode « mini-me ». Faits de 52% laine mérinos et 48% acrylique, ils sont troooooooop doux. Vu que le printemps ne semble pas vouloir pointer le bout de son nez, on va en profiter un petit moment avant de les ranger jusque l’hiver prochain !

photo(182)

Un coup de mou m’a fait passer un de mes après-midi glandouille au fond de mon lit. Sur ce coup là, la garderie m’a été d’un vrai secours, car je ne sais pas comment j’aurais géré si j’avais dû m’occuper de Ouistiti dans cet état.

photo(180)

Ouistiti a fait une petite chasse aux œufs dans le salon, à défaut d’avoir un jardin. Il a très vite compris qu’il fallait réunir tous les œufs* pour que le gros vert entonne sa chanson.

picstitch(31)

De notre côté, on a pris de l’avance sur Pâques en dégustant ce petit lapin et sa friture*. Je ne connaissais pas les chocolats Revillon et cela a été une belle découverte.

photo(183)

Jeudi, nous étions tout de bleu vêtus pour soutenir l’association Ninoo à l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Semaine IG14 Ninoo

J’ai été invitée à la présentation presse Nuna, à l’occasion de la sortie  de leur premier siège auto I-Size : le Rebl. Utilisable de la naissance à 105 cm, il pivote à 360° et possède 7 positions d’inclinaison en dos ou face à la route.

photo(185)

Cette présentation a également été l’occasion d’un gros coup de cœur pour la poussette Pepp Luxx : une citadine confortable pour Bébé et maniable pour les parents, avec en nouveautés la barre de sécurité (qui reste un essentiel pour moi) et un maxi canopy doté d’un pare-soleil.

photo(186)

Alors que je me rendais à la présentation, j’ai reçu un tweet qui m’a fait poussé un cri de joie dans le métro. Le magazine Famili m’annonçait que j’étais la finaliste du mois de mars au concours Blogs de Parents. Je n’y serais jamais arrivée sans vos votes : alors à chacune, un énorme merci que j’accompagne d’un bisou !

photo(7)

Quelque chose qui n’était pas arrivée depuis janvier : un rendez vous chez le pédiatre pour une simple visite mensuelle et pas à cause d’un microbe. Ouistiti affiche désormais 82,5 cms pour 10,9 kgs ! Ils me semblent bien loin les 50 cms pour 3,215kgs de sa naissance.

photo(187)

Après une soirée entre frangines la semaine dernière, une pizza-party entre nanas avec Running et Talons Hauts. Il n’y a encore pas si longtemps, je ne pensais absolument pas à faire ce genre de soirées. Je pense avoir mûri là-dessus en réalisant que ça me fait du bien et que j’ai l’esprit plus léger quand je rentre à la maison.

picstitch(32)

Sur le blog, j’ai fêté la fin de mes séances de kiné et je vous ai présenté le porte-bébé Manduca.

C’était ma semaine en Instagram pour Madame Parle. Et vous, il s’est passé quoi dans la vôtre ?

*Produits Offerts

Je me rends compte que cela fait un moment que je ne vous ai pas parlé de portage, et qu’il est grand temps de réparer ça !

A l’occasion du lancement du site Manduca, site exclusif pour l’univers du portage et de ses accessoires, j’ai eu la chance de recevoir le porte-bébé physiologique de la marque.

Vous le savez, je suis une habituée des préformés et j’ai trouvé à ce porte-bébé des petits plus forts appréciables.

Avant de vous en parler plus en détails, un petit rappel sur les avantages du portage physiologique : Une fois installé, Bébé prend une position en M. C’est à dire que ses genoux sont plus hauts que ses petites fesses, permettant à son dos d’être bien arrondi. Ses hanches sont aussi préservées puisqu’il n’est pas suspendu par son entrejambe. Étant née avec une luxation de hanche, c’est quelque chose sur laquelle j’ai toujours été hyper vigilante et c’est ce qui m’a fait m’intéresser au portage dès ma grossesse.

Utilisable dès la naissance, même si personnellement j’ai préféré n’utiliser que l’écharpe jusqu’à ce que Ouistiti ait su attraper ses petits pieds (preuve que l’ouverture naturelle de ses hanches est faite et qu’il n’y a pas de risque de forcer dessus), vous pourrez y installer votre Bout’Chou jusqu’à ses 20 kgs.

3 positions sont possibles :

  • ventrale : ma préférée, car idéale pour faire plein de câlins et de bisous.
  • dorsale : je débute tout juste et j’ai encore mes marques à prendre. Mais Ouistiti adore et s’endort presque systématiquement, alors que c’est devenu très rare en ventral.
  • sur la hanche : je ne peux pas vous donner mon avis sur cette position car je préfère utiliser mon écharpe d’appoint. Je n’ai qu’à l’enfiler et y installer Ouistiti, alors que l’installation avec un préformé demande de modifier tous ses réglages. Et si j’ai besoin de porter sur la hanche, c’est parce que Ouistiti demande les bras tout de suite : je n’ai donc guère le temps pour ces modifications.

Le tablier du Manduca renferme plusieurs petits accessoires malins, qui savent se faire oublier lorsque vous ne les utilisez pas.

Si vous choisissez de porter Bébé dès la naissance, vous l’installerez dans l’insert cousu à l’intérieur, à 7 cms du haut de la ceinture ventrale, permettant ainsi de bien avoir la tête d’un nouveau né « à portée de bisous ».  L’insert étant moins large que le tablier, il est censé ne pas forcer sur les hanches d’un tout-petit.

Lorsqu’il grandit et que l’insert n’est plus utile, il suffit de le replier sur lui-même, et de le glisser dans les élastiques prévus à cet effet pour ne plus avoir à s’en soucier.

Lorsque Bébé grandit, le tablier évolue avec lui, puisque la fermeture éclair présente sous le logo lui permet, une fois ouverte, de s’agrandir et de continuer à bien épouser son dos.

picstitch(30)

Sur le haut du tablier, se cache une petite capuche dans une poche qui se ferme grâce à des scratchs. Bébé est ainsi parfaitement protégé de la pluie, du soleil et du vent. La capuche reste parfaitement en place grâce à deux petits cordons, qui s’accrochent sur chacune des deux bretelles.

picstitch(27)

Au niveau des réglages, ils se font en plusieurs endroits : autour de la taille, dans le dos et au niveau des épaules.

J’apprécie particulièrement que tout puisse se régler avec Ouistiti installé dans le Manduca, y compris au niveau des épaules puisque les sangles sont à l’avant des bretelles et non pas dans le dos, comme sur le préformé que j’ai l’habitude d’utiliser. Je peux donc serrer et desserrer le tablier au gré de mes besoins (si Ouistiti gigote ou non, si il est habillé dans une tenue plus ou moins épaisse, si il dort…).

manduca 2bis

La ceinture ventrale et les bretelles sont rembourrées, permettant ainsi un portage très confortable.

picstitch(26)

Le portage est également sécuritaire, puisque la ceinture est dotée d’une fermeture à trois points (elle ne peut être déclipsée que si on appuie sur le petit bouton du milieu).

picstitch(28)

Il existe en plusieurs coloris et peut même être customisé grâce aux protège-bretelles (très utiles pour ne pas à avoir à laver tout le manduca quand Bébé mâchouille les bretelles, même si sa composition de chanvre et de coton fait qu’il sèche très rapidement) et aux zip qui s’accrochent à la fermeture éclair du tablier lorsque celui-ci est ouvert.

J’ai d’ailleurs profité de la vente privée dont je vous avais parlée sur la page Facebook du blog il y quelques semaines, pour en acheter un de chaque. Je profite donc de mon Manduca protégé et décoré de jolies étoiles.

picstitch(29)

J’avais déjà eu l’occasion de porter Ouistiti en Manduca lorsqu’il était plus petit et j’ai apprécié de pouvoir comparer son utilisation, maintenant qu’il est plus grand.

La culotte du porte-bébé lui englobe toujours aussi bien ses petites fesses et même si il est plus grand, ses jambes sont toujours en position physiologique et ne pendent pas.

En position ventrale, je dois bien prendre soin d’ouvrir complètement le tablier en défaisant la fermeture éclair. Ouistiti voulant toujours avoir un bras par dessus la bretelle, si le tablier n’est pas déplié, il arrive à s’appuyer sur la bretelle et commence à s’en extirper.

Ouistiti étant très tonique et grand pour son âge, je ne pense pas pouvoir le porter encore longtemps en position ventrale. Je dois juste prendre confiance en moi pour le porter dans le dos. Ca me fait drôle de ne pas le voir, ni pouvoir le toucher comme j’en ai l’habitude depuis que je le porte. Mais une chose est sûre, c’est une position dans laquelle il se plaît totalement.

Si la tentation vous titille, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site Manduca, surtout que certains coloris sont en promotion actuellement.

Produit offert