Si il y a bien quelque chose à laquelle je dois faire attention niveau santé, c’est ma tension.

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler des soucis que j’ai eus avant la naissance de Ouistiti et que je me traine encore maintenant, même si ils sont moins sévères.

L’une des manifestations bien enquiquinantes, c’était une toute petite tension. Je devais la faire contrôler régulièrement, et je dois vous avouer que ça me gonflait tout particulièrement.

Pendant ma grossesse, les choses se sont arrangées sur ce point (comme sur beaucoup d’autres : merci les hormones ! Dommage que ça n’ait pas duré…).

Malgré tout, cette tension restait au centre de toutes les attentions, mais cette fois-ci, cela faisait partie des points de contrôle normaux que chaque femme enceinte connaît pendant 9 mois, pour vérifier qu’elle ne monte pas trop haut.

L’hypertension peut avoir des conséquences dramatiques, si elle n’est pas détectée à temps chez une femme enceinte.

Mais en règle générale, l’hypertension est à prendre vraiment au sérieux tout au long de la vie.

Je me souviens avoir vu ma Mamie, qui en souffrait, dans une très petite forme quand sa tension lui jouait de vilains tours.

Il me semble donc utile, que l’on soit enceinte ou non, d’avoir un moyen de contrôle à domicile quand on a un doute, sans que cela ne devienne non plus une fixette.

J’ai eu la chance, il y a plusieurs semaines, de recevoir une box que m’avait envoyée Braun pour me présenter son nouveau tensiomètre, le VitalScan 3.

photo(229)
Souvent, l’utilisation de ce genre de matériel est assez compliquée, et c’est ce qui me freinait d’en avoir à domicile.

 

 Avec le tensiomètre VitalScan 3, c’est tout le contraire. Son utilisation est enfantine !

 

Les piles sont livrées avec l’appareil : il suffit de les installer, de mettre le bracelet autour du poignet en suivant le dessin de la notice, d’appuyer sur le bouton « Power » et de laisser faire le tensiomètre.

 

Il se gonfle, capte votre rythme cardiaque, et quelques secondes plus tard votre tension s’affiche.
Tout va bien !

Tout va bien !

On peut difficilement faire plus simple !

 

Avoir un tensiomètre pour surveiller sa tension, c’est bien mais avoir une bonne hygiène de vie pour éviter l’hypertension est essentiel.

 

Il est donc conseillé d’avoir une activité physique : pas besoin d’être un sportif de haut niveau. Cela peut très bien être marcher d’un bon rythme pendant 45 minutes, mais si l’envie vous en dit de courir, nager ou danser, ca n’en sera que mieux !

 

Être actif, c’est bien mais il faut aussi penser à se réserver des moments de zenitude, car le stress est la porte ouverte à l’hypertension. A vous, le cours de yoga, la séance de sophrologie et pourquoi pas un bon massage.

 

Votre sommeil doit également être de qualité pour vous préserver de l’hypertension : certaines personnes en ont plus besoin que d’autres, mais en moyenne, nous avons besoin de 7 à 8 heures de sommeil (oh que j’en suis loin !).

 

La vigilance doit également être présente dans nos assiettes : le sel n’est pas l’ami de notre cœur, et il est conseillé de le consommer avec parcimonie. Certaines personnes doivent même le supprimer complètement.

 

Pour garder des plats qui ont du goût, vous pouvez le remplacer par des épices anti-oxydantes telles que l’ail, le poivre noir ou le romarin. Vous pouvez aussi ajouter du gingembre à vos plats qui, en plus de leur donner une touche exotique, stimulera votre circulation sanguine et votre système lymphatique.

 

Avec ces petits conseils que l’on m’a donnés et que j’ai voulu partager avec vous, vous mettez le maximum de chances de votre côté pour éloigner l’hypertension de vous, mais il est bien sûr nécessaire d’être suivi par son médecin traitant.

 

Vous avez envie d’avoir ce tensiomètre chez vous, pour pouvoir contrôler votre tension entre deux rendez-vous chez le médecin ?

 

Ca tombe bien car Braun me donne la possibilité d’offrir à l’une d’entre vous une box comme celle que j’ai reçue.

 

Pour tenter votre chance, rien de plus simple, il vous suffit de remplir le questionnaire (mais, comme toujours, vous pouvez me faire un petit coucou sous ce billet, ça me fera plaisir !).

 

Comme d’habitude la première réponse est OBLIGATOIRE pour concourir, les 3 autres n’étant que des chances supplémentaires.

 

Le concours prendra fin le 1er mai à minuit et j’annoncerai le nom de la gagnante en édit de ce billet.

 

Bonne chance à toutes !!!

 

 

Règlement : Jeu est ouvert à toute personne physique majeure résidant en France Métropolitaine, limité à une participation par foyer (même nom, même prénom, même pseudo, même adresse IP, même courriel, même adresse postale…). Le Lot sera envoyé par la marque, Maman de Ouistiti n’en est en rien responsable.

EDIT DU 3/05/2015

 

Félicitations Sandra !!! Envoie moi vite un petit mail à mamandeouistiti[at]gmail[dot]com

J’ai déjà commencé à vous en parler dans mon billet d’hier : on déménaaaaaaaaaage  !!!!!

Ça a été vraiment très dur de tenir ma langue. Mais, par superstition par rapport à la dernière fois où je l’avais annoncé dès l’accord de l’agence immobilière pour avoir la mauvaise surprise de tout perdre, dès le lendemain pour cause de propriétaire qui revient sur sa parole, cette fois-ci j’ai attendu que le bail soit signé pour laisser éclater ma joie.

Read More →

Une semaine qui a commencé doucement avec les microbes qui s’accrochaient, mais qui nous a réservé de belles découvertes et surtout une grande joie qu’on attendait depuis longtemps !

Ouistiti a été encore bien KO. J’espère qu’on en a fini avec les microbes hivernaux jusqu’au moins la fin de l’année !

photo(220)

Alors forcément quand il a commencé à récupérer son énergie et que le soleil s’affichait bien présent dans le ciel, on ne s’est pas fait prier pour aller faire un tour. Ouistiti me fait toujours rire avec ses positions à la cool dans la poussette.

photo(221)

Ça y est, enfin, on déménage !!!

J’ai gardé le secret jusqu’à la signature du bail car j’avais été tellement déçue que ça ne se fasse pas au mois de janvier dernier, alors qu’on avait eu l’accord de la propriétaire de l’appartement qui nous avait tant plus à l’époque. C’était sans doute un mal pour un bien car on aime encore plus l’appartement qui est désormais le nôtre !

photo(222)

Mercredi, Visiomed Baby nous a présenté toute sa gamme : des tasses d’apprentissage (je vous en parle très vite), des pots en silicone de différentes tailles pour les repas de Bébé, un stérilisateur de tétines à UV, des trousses de soins pour les dents et pour le bain, mais aussi un bracelet connecté pour contrôler son activité physique au quotidien.

Ouistiti, quant à lui, a adopté sa nouvelle brosse à dents électrique le soir même !

picstitch(36)
J’ai ensuite pris un petit cours en Fleurs de Bach. J’ai toujours été intéressée par ces remèdes qui soulagent les maux émotionnels. Mais ça me paraissait complexe et ça me freinait.

A l’occasion de la présentation du Rescue, produit phare qui soulage le stress, j’ai pu discuter avec une personne qui travaille sur les fleurs de Bach depuis de nombreuses années. Et en fonction de nos échanges, elle m’a préparé un mélange spécialement pour soulager mes émotions. Et je dois vous avouer que ça a fonctionné quasi immédiatement !

picstitch(37)

Quand je vous dis qu’on aime notre Wacotto dans toutes les situations. Maintenant qu’il fait beau, je l’utilise pour emmener Ouistiti à la garderie (plus rapide à mettre et moins chaud que mon porte-bébé).

Ouistiti y est tellement bien qu’il s’est endormi sur le chemin du retour.

photo(223)
Ouistiti a les cheveux très raides, comme ses parents ! Alors quand des bouclettes se forment au niveau de son cou, je ne peux m’empêcher de craquer et de les prendre aussitôt en photo !

photo(224)

Jeudi, autres découvertes à l’occasion d’un showroom avec deux coups de cœur. Le premier pour l’ardoise Isketchnote qui permet de numériser et de conserver les dessins de nos bambins.

photo(225)

Le deuxième pour les accessoires de téléphone colorés de TnB.

photo(226)

Grâce à la #Bledifamily dont je fais partie, j’ai reçu les 5 nouvelles assiettes Bledichef.

Il y a quelques semaines, les équipes de Bledina nous avaient présenté ces recettes en avant-première (douceur d’artichaut et pomme de terre; fondue de poireaux pommes de terre  et gruyère; légumes du soleil pâtes et colin; risotto aux petits pois et carottes; légumes pâtes et cabillaud façon beurre blanc) et nous avions pu leur faire nos remarques après les avoir goûter.

IMG_0662

J’ai commencé la découverte de ces nouvelles saveurs en proposant le Bledichef artichaut/pommes de terre à Ouistiti et il n’en a pas laissé une miette !

IMG_0666

Grâce aux Éditions Grund, je vais pouvoir coller de la bonne humeur sur tous mes carnets et sur les dessins de Ouistiti, grâce à ce livre contenant 1000 stickers « Smiley ».

photo(227)

Sur le blog, je vous ai parlé du plaisir que Ouistiti a désormais d’aller à la garderie, je vous ai présenté la petite boisson douceur tilleul/fleur d’oranger de Physiolac et je vous ai montré les bijoux que j’ai pu commander sur le Site Merci Maman, après avoir gagné le concours Blogs de Parents sur le site Famili.

C’était ma semaine en images pour Madame Parle. Et vous, il s’est passé quoi dans la votre ?

Début janvier dernier, je me suis lancée dans un défi un peu fou : le concours Blogs de Parents du site Famili.

  Capture Famili candidature

A partir de là, pratiquement chaque jour, je vous ai lancé des appels aux votes. Je n’ai pas osé espérer le remporter dès le 1er mois (c’est d’ailleurs ma Copine Emma qui en est la 1ère finaliste !), mais je me suis vite prise au jeu et j’aimais trouver de nouveaux petits slogans.

Je vous avoue quand même qu’au bout d’un moment, j’ai eu peur de vous saouler à vous demander de cliquer, tous les jours, sur le petit macaron qui figurait à côté de la présentation du blog.

Mais à chaque fois, vous étiez là pour me répondre « a voté !« ,  « On y croit ! »  « Bonne chance !« 

A la fin du mois de mars, j’ai montré un peu de « hargne » puisque trois jours avant la fin des votes, je me suis retrouvée en deuxième page non sélectionnable, alors que j’avais été bien placée tout le mois.

Je vous ai envoyé un véritable appel à la mobilisation et vous y avez tellement bien répondu que le même jour, j’étais revenue en 1ère page et encore mieux placée.

La fin du mois est arrivée et là, mon sort ne m’appartenait plus.

A commencé alors une période d’attente et ce mois-ci, je vous l’avoue, j’étais fébrile car je souhaitais vraiment la victoire : c’était le mois de mon anniversaire  et, surtout, le mois des 1ers pas de Ouistiti.

Gagner le concours ce mois-ci faisait un joli clin d’œil à tout ça.

Et puis le 2 avril, alors que j’étais dans le métro avec Ouistiti en direction d’une présentation presse/blogs, j’ai reçu un tweet qui m’a fait pousser un cri de joie : vous auriez vu la tête des gens dans la rame ! (Ouistiti lui était éclaté de rire !)

photo(7)

J’avais gagné le concours du mois de Mars !!!

Capture Famili résultat

 

Cette semaine, j’ai reçu les cadeaux que j’ai choisis sur le site Merci Maman.

photo(218)

J’ai eu envie de vous les montrer, car je les adore.

photo(219)

Je tenais, une nouvelle fois, à vous remercier très sincèrement car cette victoire, je la dois à votre fidélité et à votre présence, sans faille, à mes côtés pendant ces trois mois de votes.

La prochaine étape maintenant, c’est en novembre pour la finale où je ferai à nouveau appel à votre soutien.

Mais d’ici là, je vous réserve plein de billets, de tests et de concours pour vous gâter à votre tour !!! (et là, ce sont mes partenaires que je remercie !)

 

Merci à « Famili » et « Merci Maman » pour ces magnifiques Bijoux !

(PPI : 6.90€)

(PPI : 6.90€)

Je ne vais pas vous dévoiler un scoop, puisque je vous en parle très régulièrement : Ouistiti ne fait toujours pas ses nuits à 16 mois.

On a cru entrer dans une phase de mieux la semaine avant le changement d’heure, mais ça n’aura duré que deux nuits et encore, il se réveillait quand même une première fois à 4h30, et une deuxième à 6h. Mais ça me convenait bien !

Il faut dire qu’avec toutes les rhino et les otites qu’il a faites cet hiver, ça ne l’a forcément pas aidé. Et je ne parle pas du RGO, même si on le contrôle mieux maintenant.

Il y a quelques semaines, j’ai recu la nouvelle petite boisson douceur Tilleul & Fleur d’Oranger lancée par Physiolac.

Forcément si on me propose de tester une solution qui pourrait aider Ouistiti à avoir un sommeil serein, je suis prête à tenter si le produit correspond à ce qu’il me semble être bon pour lui.

Cette petite boisson est une infusion aux plantes qui ont été spécifiquement choisies pour leurs propriétés apaisantes, reconnues en phytothérapie.

  • le tilleul aux propriétés calmantes et apaisantes (ma mamie en buvait une tisane tous les soirs !),
  • la fleur d’oranger utilisée depuis bien longtemps par les mamans (dont la mienne) pour apaiser leurs bébés énervés de fatigue et les aider à s’endormir,
  • le sirop d’agave, sucrant naturel ayant un indice glycémique très faible, dont la saveur rassure et apaise.

Le premier élément qui m’a incité à essayer ce produit, c’est bien sûr ce côté naturel.

Aucune formule de petit chimiste, juste des plantes connues depuis bien longtemps pour leurs vertus et cultivées sans pesticides, ni engrais chimiques.

La véritable innovation réside dans le conditionnement de cette petite boisson.

Physiolac bénéficie en effet de l’expertise du format unidose des Laboratoires Gilbert, numéro 1 européen de l’unidose stérile en produits salins (vous savez le fameux sérum phy qu’on utilise tant !).

Contrairement aux boissons que l’on peut déjà trouver en pharmacie et qui sont en poudre à laquelle il faut ajouter de l’eau, la petite boisson douceur est prête à l’emploi. Vous pouvez donc l’emmener partout sans avoir à vous préoccuper d’avoir un biberon ou de l’eau à portée de main.

Elle peut être donnée pure directement à l’unidose ou diluée dans 30 ml d’eau.

Autre avantage de l’unidose, vous n’avez pas à vous soucier de sa conservation comme une autre boisson bien connue des Mamans aux bébés ayant des coliques et qu’il faut conserver au frais pendant 10 jours maximum (bonjour le budget qui flambe !).

Conditionnée en boîte de 15 unidoses de 5 ml, la petite boisson douceur est fabriquée en France et également disponible en version Fenouil-Mélisse pour aider le système digestif immature de Bébé.

photo(216)

Les deux petites boissons peuvent être données aux Bout’choux dès 4 mois.

Vous allez donc me demander si cette petite boisson a été efficace sur Ouistiti ?

Malheureusement, ça n’a pas été le cas, mais je pense que c’est parce que les problèmes de sommeil de Ouistiti sont très particuliers

, liés à ses soucis de santé et pas uniquement à cause d’un énervement classique de fin de journée qui empêchent les bébés de s’endormir.

Si vos Loulous connaissent des difficultés d’endormissement, je pense que vous pouvez essayer cette petite boisson douceur sans crainte. Elle n’est composée que d’ingrédients naturels, sans colorant, ni conservateur, ni pesticide épaississant, ni arôme ajouté, ni saccharose, ni allergène et autre acidifiant.

Si ça marche, elle les aidera à trouver le sommeil et si ça ne marche pas, vous leur proposerez une boisson au goût sympathique qui, lui, a été testé et approuvé par Ouistiti !

Produit offert

photo(93)

Ça y est, je peux enfin le dire : Ouistiti AIME aller à la garderie, et ça va bientôt faire un mois.

Pourtant, c’est arrivé à un jour où j’appréhendais de le déposer, puisqu’il n’y était pas allé la semaine précédente à cause d’une rhino-pharyngite, qui arrivait bien trop rapidement après une bronchiolite. Il avait été bien ko et j’avais préféré le garder avec moi, pour qu’il puisse récupérer des nuits encore plus perturbées que d’habitude, à cause de son nez pris et de la toux.

Les microbes lui avaient déjà fait manquer des jours de garderie et le retour avait été compliqué. Il sentait le coup arriver, dès qu’on arrivait dans le couloir où on dépose les manteaux. Et il pleurait aussitôt qu’on entrait dans la salle où étaient les autres enfants et les éducateurs.

Donc forcément, après la dernière rhino, je craignais que ça ne soit pareil, mais Ouistiti allait me surprendre de la plus belle des manières !

Nous avons déposé son manteau, et rien !

Nous sommes entrés dans la salle, et rien. !

La puéricultrice est venue vers nous, lui a demandé comment il allait. J’ai fait mon petit topo habituel sur le déroulement de la matinée, du déjeuner et de la sieste.

Puis, comme d’habitude, elle a tendu les bras vers lui et là, au lieu de se réfugier dans mon cou et de l’entourer fort avec ses petits bras, il les a tendus vers elle.

Dans le mouvement, il avait repéré un jeu qu’une autre éducatrice avait sorti.

Son regard était un peu interrogateur du style « j’ai envie de jouer mais Maman t’es sûre que tu pars ? Oui mais j’ai quand même envie de jouer, mais t’es sûre que tu pars ? » Et le jeu l’a emporté puisque je suis partie, et n’ai entendu aucun pleur.

Le lendemain, j’espérais que cela se passe aussi bien que la veille, mais je me disais que ça pouvait aussi n’être qu’un coup de chance. Et là surprise, puisque la puéricultrice n’a pas eu à tendre les bras vers lui, c’est Ouistiti qui l’a fait en premier. Et cette fois-ci, pas d’air interrogateur vers moi, mais un grand sourire avec un coucou pour me dire au revoir.

Mon cœur s’est gonflé de bonheur quand je l’ai vu content que je le dépose.

A chacune de ses deux journées, il a passé une très bonne après-midi en passant de longs moments sur ses jeux préférés. Et à mon retour, il ne se précipitait pas vers moi en commençant à pleurer, mais avec un grand sourire se terminant en éclats de rire.

La semaine suivante, je me suis bien sûr demandée si les choses allaient aussi bien se passer. Ouistiti allant à la garderie le mardi et le mercredi, cela fait un assez long moment entre le 2ème jour et le 1er jour de la semaine suivante.

Et tout s’est aussi bien passé que la semaine précédente !!! En plus le mercredi, il y avait un spectacle d’ombres chinoises et il a adoré. Il est resté captivé du début à la fin, comme les plus grands, alors que c’était son premier spectacle (ça m’a donné envie de l’emmener voir d’autres spectacles et je suis d’ailleurs en train de chercher des représentations adaptées à son âge : si vous avez des suggestions à Paris, je suis preneuse !).

Cela aura mis un mois et demi pendant lequel je regardais avec envie les autres enfants contents d’arriver et de partir jouer, pour certains en calculant à peine leurs Mamans.

Le personnel m’a toujours rassurée en mettant, à chaque fois, en avant les points positifs de chacune de ses après-midis avec eux.

Ils ne l’ont jamais brusqué et lui ont toujours laissé le temps de se ressourcer dans mes bras, avant que je ne parte. Ils prenaient toujours le temps de lui dire ce qu’il allait faire pendant le temps qu’il serait avec eux, en ayant pris soin que ses jouets préférés soient à portée de vue.

Même si, quand je le laissais, c’était difficile pour lui, il profitait toujours des heures qu’il passait là-bas. Il faisait confiance à chacun des adultes puisque, quand il avait des passages de moins bien, il allait spontanément vers l’un d’eux pour avoir un câlin qui lui permettait de repartir s’amuser jusqu’à mon arrivée. Il y a même dormi deux fois, dont une fois plus d’une heure.

Il y a deux semaines, il a fait grève de la sieste. Je me suis dit que ça allait peut-être être plus compliqué à cause de la fatigue.

Et bien même pas ! il est parti avec la puéricultrice avec le même entrain en me faisant même  des coucous et des grands sourires. Il s’est amusé tout au long des deux après-midis, et a savouré son goûter (LE meilleur moment pour lui, même au début quand c’était compliqué !).

J’ai eu beaucoup de chance car j’ai eu une place dans cette garderie très rapidement. Je ne l’avais pas dans ma liste quand j’ai passé mes premiers appels l’année dernière. Quand je m’en suis aperçue et que je l’ai appelée, il y avait des places disponibles.

Le personnel a été très avenant avec Ouistiti dès le premier jour. Pendant l’adaptation, l’éducateur a tout de suite repéré ses goûts, et pris soin de lui donner ses repères le jour suivant.

A chaque fois que je vais le rechercher, ils prennent le temps de me raconter son après-midi : avec quoi il a joué, les interactions avec les autres enfants, ce qu’il avait mangé au gouter.

Je sais que c’est grâce à leur investissement qu’il profite aujourd’hui à 100% du temps qu’il y passe.

Et cet épanouissement va au-delà de la garderie, puisqu’il va maintenant avec plaisir chez sa MamieJ. Il y a même passé la nuit quand PapaDeOuistiti et moi sommes sortis pour mon anniversaire.

C’est aussi moins compliqué entre PapaDeOuistiti et lui. Quand je faisais mes séances de kiné, dès que je partais, il pleurait aussitôt et ça durait tout le temps de ma séance.

Et maintenant, je peux sortir entre frangines ou entre copines, et ils passent eux aussi une très bonne soirée avec une mise au dodo hyper facile.

D’ailleurs, pendant la grève de sieste, le dodo avec moi le soir c’était mission impossible alors qu’avec PapaDeOuistiti, l’affaire était pliée en un quart d’heure !

En le sachant profiter de ces moments à la garderie, je peux, désormais, profiter de ces heures que j’ai pour moi.

Au début, même si j’avais le même temps libre, je n’en profitais pas car j’avais de la peine de le voir triste. Du coup, je passais mes après-midis à culpabiliser.

Je redécouvre ce que c’est que d’avoir un peu de temps libre pour soi. Je vous en parlerai plus en détails bientôt (waouuuuuh le TeasingDeFouFou !).

Quand Ouistiti est né et durant ses premiers mois, le confier à d’autres personnes alors que j’étais disponible 24h/24 me paraissait complètement débile, outre le fait que je le trouvais trop petit.

Le RGO et ses soucis au ventre ne nous ont pas rendu la vie facile et c’est l’épuisement dû aux nuits pourries qui m’ont amenée à reconsidérer la question, outre le fait qu’il était plus grand.

Cette décision n’a pas été facile à prendre. Le chemin, pour arriver au plaisir qu’il a d’y aller, ne s’est pas fait sans difficulté pour lui, comme pour moi.

Mais c’est, sans nul doute, une des meilleures que nous avons prises.

Pour lui, car je le vois épanoui !

Et pour moi, car je peux désormais souffler quelques heures par semaine, et être sereine le reste du temps : chose qui était de moins en moins le cas avant qu’il n’y aille.

La garderie a fait grandir Ouistiti.

Ouistiti, avec ce « premier envol », m’a fait grandir dans mon rôle de Maman et je n’ai pas honte de le dire !

A l’inscription de Ouistiti à la garderie, outre les papiers que j’ai eus à remplir, on m’a donné la consigne d’apporter, à chaque fois, deux couches, ainsi qu’une tenue complète de rechange.

Et même si je note son prénom sur une petite ardoise au dessus du porte manteau sur lequel j’accroche ses affaires, l’éducateur m’avait demandé de l’inscrire aussi sur les étiquettes de tous ses vêtements.

Personnellement, je trouve ça moche d’écrire au stylo à l’intérieur des vêtements. Je pourrais prendre la solution des étiquettes thermocollantes, mais avouons le, j’ai la flemme.

Une solution bien plus jolie s’est présentée à moi il y a quelques semaines lorsque Maud, qui tient la boutique en ligne ByMaud, m’a proposé de découvrir ses créations.

Avant de vous présenter ce que j’ai eu la chance de recevoir, laissez moi vous présenter un peu plus en détails cette belle boutique.

Maud est une passionnée de couture et on le sent dans chacune des pièces qu’elle propose sur sa boutique.

Que ce soit pour un achat pour votre Bout’Chou ou pour un cadeau de naissance, d’anniversaire ou juste pour le plaisir d’offrir, vous trouverez votre bonheur aussi bien pour le repas, le bain, la chambre ou comme moi la garderie ou la crèche (et l’école pour les plus grands !).

Réalisés en France avec finesse et minutie, chaque objet devient unique grâce à la personnalisation que Maud propose de coudre au prénom de votre enfant.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour trouver la création qui allait m’être utile les jours où Ouistiti va à la garderie.

J’ai en effet flashé sur un lot de deux sacs à linge blanc et bleu*. Les couleurs de ces sacs représentent bien la douceur de l’ensemble de la boutique de Maud.

Source : ByMaud

Source : ByMaud

Je lui ai demandé d’y coudre le prénom de Ouistiti et la qualité de couture est comme tout le reste des sacs : chic et très soignée !

J’ai choisi de prendre le plus petit des deux sacs pour la garderie (qui n’est pas si petit puisque j’y mets deux couches, un pantalon, un haut et un bodie). Je l’utilise donc depuis deux mois et il n’a pas bougé.

Le petit sac de la garderie

Le petit sac de la garderie

Le prénom brodé ne s’effiloche pas, le lien torsadé du sac ne sépare pas et le coton est toujours impeccable après plusieurs passages en machine (je prends soin de le laver à l’envers).

photo(208)

 

Ouistiti a désormais son petit sac qui l’accompagne à la garderie et qui a fait des envieuses parmi les mamans des autres enfants, puisqu’on m’a demandé où je l’avais trouvé.

Pour ce qui est du grand sac, il a accompagné Ouistiti quand il est allé dormir chez sa Mamie et j’ai pu y glisser son pyjama, en plus de sa tenue complète pour le lendemain.

Le grand sac pour les dodos dehors

Le grand sac pour les dodos dehors

Maud me donne la possibilité d’offrir à l’une d’entre vous ce superbe lot de sacs.

Pour tenter votre chance, rien de plus simple, il vous suffit de remplir le questionnaire (mais, comme toujours, vous pouvez me faire un petit coucou sous ce billet, ça me fera plaisir !)

Comme d’habitude la première réponse est OBLIGATOIRE pour concourir, les 3 autres n’étant que des chances supplémentaires.

Le concours prendra fin le 17 avril à minuit et j’annoncerai le nom de la gagnante en édit de ce billet.

Bonne chance à toutes !!!

Et si d’autres objets vous intéressent, sachez que Maud vous offre une réduction de 15% en cliquant sur ce lien pour aller sur son site (valable un mois à partir d’aujourd’hui).

*Produits offerts

 

EDIT DU 19/04/2015

Félicitations Luiza !!! Envoie moi vite un petit mail à mamandeouistiti[at]gmail[dot]com

Cela fait un moment maintenant que Ouistiti montre un intérêt certain pour manger tout seul.

Selon les repas, son cœur balance entre les purées et les aliments solides.

J’ai pris pour habitude de lui proposer les aliments solides le midi et les purées le soir car, en général, les repas sont plus difficiles, du fait de la fatigue de la fin de journée.

Mais j’ai toujours une purée de secours pour le midi au cas où, et de quoi lui préparer un repas de « grand » le soir, si ce que je lui propose initialement ne lui plait pas.

Avec l’arrivée des aliments solides, les petites assiettes du début de la diversification ne me sont plus d’aucune utilité.

Elles sont trop petites pour tout y mettre, et tout s’y mélangerait.

Il y a quelques semaines, j’ai reçu un ensemble de vaisselle d’apprentissage Bellemont.

J’ai tout de suite été séduite par l’élégance de chacun des produits. On n’est plus dans la vaisselle « dessin animé », mais bien de la vaisselle comme les grands.

J’ai reçu deux assiettes, deux verres et un lot de 3 cuillères qui ont chacun une ligne très pure et fine. On a presque l’impression d’avoir de la porcelaine entre les mains.

Chacun se distingue ensuite par des caractéristiques liées à l’âge du Bout’Chou qui les utilisera.

Première petite astuce vraiment bien pensée : la couleur de la vaisselle diffère en fonction de l’âge.

  • rouge : à partir de 4 mois,
  • orange à partir de 6 mois,
  • vert à partir de 18 mois.

J’ai reçu une assiette découverte des saveurs et un lot de cuillères de transition (6 mois+), ainsi qu’une assiette et deux verres d’apprentissage (18 mois+).

Chaque assiette a une base anti-dérapante qui freine les accidents de chute par terre, sur le Tshirt de Ouistiti ou sur mes genoux. Bien sûr, si il lui prend l’envie de les prendre à pleines mains et de les faire voler, elles volent mais elles sont très stables si les cuillerées sont un peu vives.

L’assiette découverte des saveurs est divisée en deux pour pouvoir séparer les aliments et permettre à Ouistiti de les déguster selon son envie, sans qu’il n’en rejette tout le contenu si l’un des deux ne lui plait pas. J’adorerais un modèle à trois « compartiments » pour les repas viande/légumes/féculents.

Même si l’assiette d’apprentissage est destinée aux enfants à partir de 18 mois, je l’utilise lorsque je prépare des purées à Ouistiti. Il peut facilement manger tout seul grâce aux bords incurvés, contre lesquels il peut « appuyer » sa cuillère pour bien attraper les aliments.

J’y mettrai des aliments solides lorsque Ouistiti aura bien l’habitude des différentes saveurs, et que les mélanges ne le « perturberont » pas.

Contrairement à bon nombre de cuillères que je possède, les cuillères sont aussi pratiques à utiliser pour Ouistiti que pour moi. Le manche n’est pas trop long pour lui, mais pas trop court pour moi. Elles sont suffisamment courbées pour qu’il puisse les prendre correctement et la porter à sa bouche.

Ouistiti étant encore entre le « je veux manger tout seul mais je veux bien que tu m’aides Maman« , j’apprécie de pouvoir utiliser la même cuillère lorsqu’il fatigue, et ne pas avoir à en salir une autre. Côté design, elles sont aussi élégantes que les assiettes.

Je n’ai pas encore franchi le pas de mettre de l’eau dans les verres d’apprentissage, Ouistiti n’ayant pas encore conscience que l’eau que j’y mettrais dedans est pour être bue, et non pour être renversée par terre. Mais je lui en laisse un à vide pour qu’il s’y habitue.

Comme il est en pleine période d’imitation, il le porte à la bouche quand il nous voit faire pareil.

La ligne resserrée vers le bas lui permet de bien le tenir d’une seule main. Le haut du verre, quant à lui, est large et évasé pour lui permettre de le porter facilement à la bouche. Pour finir, le large pied anti-dérapant lui assure une bonne stabilité.

verres bellemont

Niveau pratique, je dois préciser deux petites choses qui, pour moi, ne sont pas essentielles, mais peuvent l’être pour vous.

Si vous avez l’habitude de réchauffer les repas de vos Bout’choux au micro-ondes, sachez que les assiettes n’y passent pas.

Ce n’est pas un problème pour moi car je n’utilise que rarement cette méthode pour réchauffer les plats de Ouistiti, et si je le fais c’est directement dans le petit pot que je verse ensuite dans l’assiette.

Côté rangement ensuite, la classe du design des assiettes peut être « gênant » si vous avez l’habitude de ranger vos assiettes en les empilant, puisque leur socle n’est pas amovible : elles ne s’emboîtent pas les unes sur les autres. De même que les verres se peuvent pas se ranger les uns dans les autres.

Là encore, c’est quelque chose qui ne me dérange pas puisque je range toute la vaisselle de Ouistiti sur une desserte, sur laquelle j’ai suffisamment de place pour mettre mes verres l’un à côté de l’autre, et les assiettes l’une sur l’autre sans être empilées, puisque je ne suis pas freinée par les limites d’un placard.

J’ai vraiment apprécié la découverte de cette vaisselle. Je la trouve élégante tant par le matériau dans lequel elle est faite (polypropylène) que par sa ligne fine et délicate. La sobriété des couleurs change de ce que l’on a l’habitude de trouver dans la vaisselle pour enfants.

Le design élégant de cette  vaisselle étant aussi pensé pour être facilement utilisée par Ouistiti, elle ne peut être que testée et approuvée par la Ouistiti Family !

Produits offerts