Source :  ign.com

Source : ign.com

Surtout, ne m’en voulez pas de vous avoir mis cette magnifique chanson dans la tête, de bon matin. Mais si vous me suiviez déjà cet été, vous allez comprendre pourquoi je suis si heureuse !

Rappelez vous, outre le fait qu’il n’a pas fait super méga beau et chaud au mois d’août dernier, je me suis dotée d’un magnifique accessoire, histoire de rendre mes vacances encore plus galère que l’absence de soleil dans le ciel.

Je parle donc de ce fameux gadin pour lequel, soi-dit en passant, le supermarché a fini par refuser de reconnaître sa responsabilité, admise au départ… Merci Les Mousquetaires ! C’est sûr que c’est moi qui ait versé de l’eau au sol, pour ensuite aller m’étaler dessus exprès, avec mon bébé dans son ergobaby !

Bref !

Ce gadin m’a donc valu de finir mes vacances avec une magnifique attelle de compet’. Heureusement qu’il n’a pas fait chaud finalement, j’aurais été tellement sexy en petit short avec !

Je me suis traînée cette saloperie jusqu’à commencer mes séances de kiné qui n’ont pas démarré tout de suite après notre retour de vacances, puisqu’il a fallu que je fasse écho ET irm, pour savoir à quelle sauce mon genou allait être mangé.

Au final, je m’en suis bien sortie en n’ayant que de la kiné. Mais quand vous devez vous les coltiner 2 jours par semaine pendant plusieurs mois, ça devient vite lourdingue !

Mais ça y est, depuis la semaine dernière, je suis enfin libéréééééééeeeeee (oups, pardon, promis, je ne le referai plus !).

Je dois bien sûr être prudente, mais fini les deux fins de journée où je dois sortir de chez moi à l’heure où, habituellement, je peux souffler un peu, puisque PapaDeOuistiti rentre du boulot. Et je ne parle pas des séances annulées parce qu’il est coincé dans les transports, et qui ont reculé de tout autant ma libération !

Je peux enfin m’autoriser à penser à une reprise sportive.

J’avais planifié mes retrouvailles avec mon vélo l’été dernier, et vlan dans les dents !

Avec ce contre-temps, mon arrêt du sport date du jour où j’ai appris ma grossesse, il y a donc DEUX ANS !

J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire : j’étais une grosse addict au sport (au fitness, plus particulièrement). Cela m’a toujours permis de me défouler et de me sentir exister puisque j’en faisais, systématiquement, lorsque mes problèmes de santé me fichaient la paix.

Alors oui, bien sûr, j’ai une envie folle de remettre ma tenue fétiche et mes baskets, mais je ne suis pas folledingue au point de me lancer tête baissée. D’abord parce que mon genou est encore fragile et ensuite parce que, ça aussi, je vous l’ai déjà dit, je suis fatiguée.

Mais le sport, chez moi, a toujours été quelque chose de vivifiant. Il m’arrivait d’avoir moins de motivation, car j’avais eu des journées précédentes compliquées physiquement, mais après une séance adaptée à ma forme du moment, je me sentais toujours mieux dans ma tête et dans mon corps.

Avec Ouistiti, je vais presque faire une lapalissade si je dis que je n’ai pas une marge d’action énorme, niveau temps pouvant être dédié à une activité physique. Je ne vois donc pas trop l’intérêt de m’inscrire dans une salle de sport, et de payer si je ne trouve pas le temps d’y aller.

Je préfère me reprendre un abonnement à Walea que j’ai bien connu pendant ma grossesse, et à la fin de l’année dernière quand j’avais eu la chance de tester les cours HITT.

Je vais pouvoir faire de la zumba dans mon salon quand Ouistiti sera la garderie. Et même en faire avec lui : ça promet de bons moments de rigolades.

Avant ma grossesse, je voulais me mettre au running. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai découvert le blog de Running et Talons Hauts. Mon bidon rond m’a fait m’intéresser au côté Maman de son blog, quelques semaines après. Et depuis, elle est devenue une amie très proche.

Depuis la naissance de Poupette, elle a rechaussé ses baskets et je n’ai qu’une envie c’est de courir avec elle. Vu le rythme qu’elle a retrouvé, je sais déjà que la première sortie va être complètement ridicule de mon côté. Mais il faut bien un début, et je compte bien relever ce challenge sans me mettre la pression.

Nous faisons partie de la Team #MumNRun qui a été créée par Julie MamaFunky et qui, comme son nom l’indique, rassemble des Mamans qui courent.

IMG_0644

Bon, pour l’instant, je suis sur le banc des PomPom Girls qui encourage les prouesses de ses copines. Mais maintenant que j’ai terminé mes séances, je vais enfin pouvoir m’y mettre tout doucement.

L’année dernière, mon genou m’a empêché de faire l’Odysséa qui est une course qui me tient particulièrement à cœur. Je me fixe donc pour objectif de la courir cette année et je choisirai la distance en fonction des prouesses que j’aurais accomplies entre ma reprise et le moment des inscriptions.

Surtout, n’hésitez pas à m’encourager sur les photos que je posterais avec le #MumNRun, car quelque chose me dit que je vais quand même en baver au début !

Et si vous êtes tentées par nous rejoindre dans la Team MumNRun, que vous soyez runneuse aguerrie ou jeune débutante, n’hésitez pas à me le dire en commentaire ou contacter Julie MamaFunky sur Facebook.

Macaron Famili

Je participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

C’est une semaine assez cool qui se termine avec, comme événement marquant, les réveils nocturnes que Ouistiti commence à faire moins nombreux.

Nous avons eu plusieurs fois un premier réveil à 4h du mat’, et même un très beau 20h/5h15. Pour nous, c’est un beau début de victoire et j’espère que le changement d’heure ne va pas tout perturber.

Ma rétrospective est un peu particulière, puisqu’elle démarre à samedi dernier. Et oui, comme je savais que le week-end allait être spécial, j’avais préparé mon billet vendredi au lieu de samedi,  sans donc le prendre en compte.

Week-end spécial donc, puisque nous avons fêté mon anniversaire en sortant en tête à tête avec PapaDeOuistiti le samedi soir, après avoir déposé Ouistiti chez sa MamieJ chez qui il a passé la nuit.

On était confiant car il y était déjà allé en après-midis et en soirée. Et on a bien fait, car tout s’est très bien passé !

picstitch(23)

J’avais forcément hâte de retrouver mon bébé dimanche. Il s’est amusé autant que la veille et moi je savourais de l’observer.

photo(177)

J’ai reçu la magnifique coque Cloud Q de Cybex, que j’ai eu l’immense chance de gagner sur le blog Securange. Il va jusqu’à 13 kgs, Ouistiti n’en fait que 10,5.

J’ai hâte de l’essayer en espérant de tout cœur qu’il retrouvera des voyages sereins et sans vomito, comme quand il était petit et qu’il voyageait dans sa coque.

photo(175)

Ça y est, c’est officiel, Ouistiti aime aller à la garderie : il ne pleure plus quand je l’y dépose et va de lui-même vers la puéricultrice, pour ensuite aller s’amuser sur ses jeux fétiches.

Du coup, je profite sereinement de mes après-midis glandouilles !

photo(174)

Une chose dont je ne me lasse pas non plus, ce sont nos câlins-dodo. Surtout quand Ouistiti me fait des papouilles avec sa petite main.

photo(173)

La semaine s’est terminée en beauté puisque je suis allée au Grand Rex, voir le spectacle Mr et Mme Rêve de Marie-Claude Pietragalla.

TatieDeOuistiti m’avait offert les places pour mon Noël, et nous avons passé la soirée entre frangines. C’était cool car ça faisait longtemps qu’on était pas sortie, comme ça, toutes les deux.

Le spectacle était juste époustouflant ! Merci Sœurette pour ce magnifique cadeau <3

picstitch(22)

Sur le blog, c’était la semaine des découvertes puisque je vous ai présenté les boîtes à trésors de Cha’gribouille, le monde coloré de Munchkin (vous pouvez toujours participer au concours qui se termine le 3 avril), le spectacle Ma sorcière préférée (et là  vous avez jusqu’à ce soir pour tenter votre chance pour remporter 4 places), et le très beau métier de Doula avec l’interview de ma copine Tatiana.

C’était ma semaine en Instagram pour Madame Parle. Et vous, il s’est passé quoi dans la vôtre ?

Macaron Famili

Je participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

Source : doula-services.com

Source : doula-services.com

En bonne future primipare, j’ai suivi les cours classiques de préparation à la naissance et à la parentalité : Huit cours pendant lesquels je me suis souvent ennuyée (excepté celui sur l’allaitement et le retour à la maison).

Le projet de Bébé2 n’est pas encore lancé, même si nous y pensons très régulièrement. Du coup, je pense forcément à ce que sera ma future grossesse, et si il y a bien une chose dont je suis sûre, c’est que je ne préparerai pas la naissance avec les cours que j’ai suivis pour Ouistiti.

Une mauvaise information m’a fait louper le bon moment pour commencer l’haptonomie, chose que je regrette énormément. Même si nous en avons fait à notre façon, ce n’est pas la même chose que d’être accompagnés par une personne qualifiée.

Il est clair pour moi que j’aurai un suivi beaucoup plus personnel et en très petit comité : c’est à dire moi, mon bidou et la personne que j’aurai choisie.

Après la naissance de Ouistiti, j’ai eu la chance de faire la connaissance d’une amie d’un ami de PapaDeOuistiti qui était en train de suivre une formation pour devenir Doula.

Je connaissais cette profession pour en avoir entendu parler pendant ma grossesse, mais je n’avais pas cherché à en savoir plus.

En rencontrant Tatiana, quelques semaines après mon accouchement, je me suis rendue compte qu’elle aurait pu m’être d’un grand soutien quand j’étais enceinte. Nous nous sommes vues plusieurs fois et j’ai toujours eu, en face de moi, une oreille attentive et avenante.

J’ai proposé à Tatiana de faire une petite interview pour qu’elle vous présente son métier, et je suis ravie qu’elle ait accepté ma proposition.

« 1/ Avant d’entrer dans le vif du sujet, peux tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Avant tout je suis une maman de deux filles nées en 2004 et en 2006 : c’est cette expérience de la maternité qui au fur et à mesure  m’a permis de m’interroger sur l’accompagnement que pouvait espérer une future et nouvelle maman et ce qui existait en réalité.

Parisienne depuis toujours, j’ai une formation initiale de juriste, j’ai vécu en tant que mère au foyer expatriée quelques temps, puis j’ai occupé des fonctions commerciales que je qualifierais d’alimentaires.

 

2/ Que faisais tu avant de te lancer dans la formation pour devenir Doula  et qu’est ce qui t’a donné envie de la suivre ?

Justement je ne me sentais pas à ma place dans ses professions commerciales.

A l’occasion d’une rupture conventionnelle que j’ai négociée avec mon employeur, j’ai pris le temps à travers un bilan psychologique personnel et un bilan Cap Projet, proposé par Pole emploi, de réfléchir à mes compétences, mes envies, et de donner un sens à ma vie professionnelle.

Cette idée d’accompagnement péri natal a germé et je me suis renseignée sur les formations qui me permettraient avec une réelle légitimité d’exercer dans ce secteur : j’ai ainsi découvert le terme de doula (qui vient du grec et signifie servante/ « au service de ») et au-delà du terme la profession de Doula aujourd’hui telle qu’elle est exercée en France et dans le monde.

L’institut doula de France proposait un cursus complet de formation sur Paris et je l’ai suivi en 2014.

 

3/ En quoi consiste la formation pour devenir Doula ?

C’est une formation découpée en modules, tous indépendants les uns des autres et qui couvrent tous les sujets liés au péri natal.

Nous démarrons la formation par l’éthique propre aux doulasmembres de l’association doulas de France, qui nous permet de nous positionner par rapport aux professionnels du monde de la naissance. Puis nous travaillons beaucoup sur l’écoute qui est la clé et le cœur de notre métier.

Nous étudions les grands sujets de la maternité et la parentalité : la grossesse, le couple et la sexualité durant cette période, l’accouchement, l’allaitement, les difficultés maternelles d’un point de vue physiologique, anatomique et psychologique.

Lors de cette année de formation nous travaillons en petit groupe sur un thème choisi, car la future doula doit prendre l’habitude de travailler en réseau, que ce soit  avec ses pairs, au sein de la famille du couple qu’elle accompagne, mais aussi évidemment par rapport au corps médical et para médical. En ce qui me concerne, j’ai travaillé l’an passé avec deux de mes consœurs sur le sommeil de la mère et de l’enfant.

 

4/ Peux-tu nous dire quel est le rôle de la Doula et en quoi il diffère de celui de la sage-femme pendant la grossesse, pendant l’accouchement et en post-natal) ?

C’est très simple, en réalité il n’y a pas de confusion possible : la doula n’a aucun rôle médical. Chacun son métier !

Elle soutient la mère et le couple et elle aide dans le quotidien. Elle peut répondre et transmettre des informations objectives à la demande des parents. Elle offre un accompagnement personnalisé, à la carte, selon les demandes mais ne pratique aucun diagnostic, aucun geste technique.

Pendant la grossesse, elle peut nous contacter si la future maman a un mauvais sommeil, qu’elle ne trouve plus de position confortable pour s’assoir, si elle a des problèmes avec ses beaux-parents, si elle a des angoisses sur les transformations de son corps, si elle a oublié à quoi correspondait l’analyse qu’elle doit effectuer le lendemain au laboratoire.

Lors de la grossesse, nous sommes là pour soutenir la mère et le couple dans leur projet de naissance, essayer de préserver leur intimité, relayer le père s’il est fatigué, mais il est à noter que, par méconnaissance, notre présence n’est pas encore acceptée dans toutes les maternités.

Pour le cas des AAD (accouchement à domicile) bien évidemment nous ne pouvons pas être présentes si une sage-femme n’est pas sur place.

En post natal, le plus souvent, les mamans se retrouvent seules, débordées avec des conseils contradictoires, nous sommes là pour les conforter dans leur compétence de mère et les soutenir dans ce bouleversement du quotidien.

 

5/ Que conseillerais-tu aux futures Mamans qui nous lisent et qui seraient intéressées de voir une Doula mais qui hésitent à franchir le pas.

Je leur conseillerai de se rendre sur le site figurent énormément d’informations, de consulter l’annuaire des doulas et de contacter les doulas de leur région.

Après un entretien téléphonique et un premier rendez-vous qui n’engagent à rien, elles pourraient avoir une idée plus précise de la richesse d’un accompagnement personnalisé, avec des réponses à leurs questions, une disponibilité, des renseignements objectifs et une qualité d’écoute que seule une doula peut offrir. »

Si faire appel à une Doula vous intéresse et que vous avez d’autres questions que je n’aurais pas posées à Tatiana dans ce billet, je ne peux que vous encourager à la contacter sur sa page Facebook. Elle vous répondra avec autant de gentillesse qu’elle l’a fait dans cette interview.

Si vous avez été soutenue par une Doula pendant votre grossesse, n’hésitez pas à me laisser votre témoignage en commentaire.

Et si ce billet vous a donné envie de vous lancer, dites le moi aussi !

 

Macaron Famili

Je participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

    

SDH_Yogane_DUREE13x18.indd

Un petit billet express pour vous parler d’un joli spectacle qui s’installe à Paris, à partir du 28 mars et jusqu’au 2 mai 2015 : Ma sorcière préférée.

La magicienne Yogane accueillera vos enfants, de 3 à 11 ans, au théâtre du Sentier des Halles les mercredis et samedis à 16h (plus d’infos sur le calendrier de réservation ici)
« La magicienne Yogane est attendue par son mari pour se rendre à une grande soirée, mais celui-ci ne sait pas que sa femme est une adorable sorcière qui donne des cours dans sa chambre secrète »
Ainsi débute ce spectacle interactif d’une heure durant lequel les petit(e) sorciers et sorcières, présents dans la salle, partageront des expériences insolites avec Yogane, autour de la magie blanche et la sorcellerie.

 

Une pause enchantée et joyeuse d’où les petits et les grands ressortiront éblouis.

 

Yogane me donne la possibilité d’offrir, à l’une d’entre vous, 4 places (2 adultes et 2 enfants) pour assister à son spectacle à l’une des dates suivantes : 11, 18 ou 22 avril.

 

Pour tenter votre chance, il vous suffit de me dire, EN COMMENTAIRE, à laquelle de ces trois dates vous souhaitez aller au spectacle et me donner,  dans CE MEME COMMENTAIRE, le lien de  votre partage, en mode public, sur Facebook, Twitter ou Hellocoton,.
 

 

ET C’EST TOUT !

 

Le concours prendra fin dimanche 29 à minuit et j’annoncerai la gagnante en édit du billet dans la journée de lundi.

 

Attention, le spectacle ayant lieu à Paris, merci de ne participer que si vous pouvez vous y rendre.

 

Bonne chance à toutes !

 

Spectacle récompensé par le prix du Public Off au Festival d’Avignon 2013
Tarifs = Adultes : 16€ / Enfants -12 ans : 10€
EDIT DU 30 MARS 2015 :
Capture ma sorcière préférée
Félicitations Eloïse !!! Consulte vite tes mails 🙂
 

Macaron Famili

Je participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

Munchkin-Logo

Munchkin est une marque que j’ai découverte grâce à mon fil Instagram, et j’ai tout de suite aimé son univers coloré et rigolo qui rend chacun de ses produits très attrayants pour les enfants.

Elle propose des objets à la fois ludiques et mignons dans le domaine du bain, du repas, de l’éveil et du soin. A chaque fois, la marque pense à simplifier la vie des parents, tout en amusant les enfants.

Il y a quelques temps, j’ai reçu un set repas* qui représente bien cet esprit.

 

picstitch(21)

Tout d’abord, j’aime ses jolies couleurs pleines de gaieté et ses illustrations Winnie qui était déjà notre mascotte, avant même la naissance de Ouistiti. Alors forcément, il en a déjà quelques uns.

Pour le côté pratique, il y a plein de choses à dire.

L’assiette et le bol sont anti-dérapants, ce qui est essentiel quand on a un Bout’Chou qui se lance dans les repas « en solo » sans pour autant maitriser ses gestes.

Ouistiti mange encore des purées, mais les compartiments de l’assiette nous seront très utiles quand il voudra manger les aliments tels quels. Il est en effet recommandé de séparer les familles d’aliments au début, pour qu’il puisse bien les distinguer et ne pas faire un amalgame si l’un d’eux ne lui plait pas. Les aliments étant séparés, il ne les refusera pas en bloc, juste parce qu’il n’en aime pas un.

Les couverts sont faciles à prendre en mains pour un enfant de son âge, mais j’avoue que je préfère lorsqu’ils sont entièrement en plastique souple. Je ne trouve pas que la matière en inox soit adaptée, si il venait à se cogner les dents ou la gencive avec, dans un geste un peu plus brusque.

J’ai eu un gros coup de coeur pour la tasse à paille : Avec elle, aucun risque de fuite, puisque la paille est divisée en deux morceaux : celle qui est dans le liquide et celle par laquelle Ouistiti boit. Vous pouvez la secouer dans tous les sens, ça ne coule pas. Pour avoir eu de mauvaises surprises avec d’autres tasses, c’est le détail que j’ai contrôlé avant sa première utilisation.

Pas de risque non plus de mal la fermer et de la voir dégouliner sur les vêtements de votre Petit Bout ou dans votre sac, puisque le système Click Lock vous indique que vous avez bien vissé la tasse par un petit clic sonore.

Chaque élément de la tasse se sépare pour rendre son nettoyage facile et rapide.

Je vous en parlais dans mon billet de dimanche : la semaine dernière, j’ai eu la chance d’être invitée à une présentation presse qui a été l’occasion pour Munchkin de dévoiler ses nouveautés. Et là encore, j’ai été séduite !

photo(171)

Dans l’univers du repas, on retrouve tout le flashy des assiettes, couverts et verres colorés de jaune, vert, orange ou bleu qui donne un attrait tout particulier à la table et donc au repas.

Un système très malin est présent sur les bols* et les cuillères : si la nourriture est trop chaude, les couverts et une bande au centre des bols deviennent blancs.

J’ai complètement craqué sur la grande assiette compartimentée en forme de pomme. J’ai bien l’intention de m’en acheter une pour moi et mes petits plateaux télé !

photo(172)

L’univers du bain a aussi ses nouveautés avec un petit pingouin trop mignon* qui avance dans l’eau lorsqu’on lui remonte ses pattes (comme pour une voiture à traction).

Il y a aussi tout plein de petits gicleurs disponibles dans plein de modèles différents : j’ai fondu pour la petite corbeille de fruit qui « s’accroche » au mur grâce à deux ventouses.

Je suis allée de découvertes en découvertes plus mignonnes les unes que les autres, toujours couplées à la praticité pour chaque objet.

Munchkin me donne la possibilité d’offrir à DEUX d’entre vous un set repas comme celui que j’ai reçu pour Ouistiti, à savoir : une tasse paille, une assiette compartimentée et ses deux couverts, ainsi que le petit bol (voir la première photo).

Pour tenter votre chance, rien de plus simple, il vous suffit de remplir le questionnaire (mais, comme toujours, vous pouvez me faire un petit coucou sous ce billet, ça me fera plaisir !)

Comme d’habitude la première réponse est OBLIGATOIRE pour concourir, les 3 autres n’étant que des chances supplémentaires.

Le concours prendra fin le 3 avril à minuit et j’annoncerai le nom de la gagnante en édit de ce billet.

Bonne chance à toutes !

*Produits offerts

 

 

EDIT DU 4 AVRIL 2015 :

 

 

 

 

Félicitations Emilie et Cécile !!! Envoyez moi vite un mail à mamandeouistiti(at)gmail(dot)com

 

 

 

Macaron Famili

Je participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

Avant d’être Maman, j’étais déjà accroc aux box.

Avec la naissance de Ouistiti, cette addiction s’est donc déplacée sur les box Bébé. Mais je dois bien vous avouer que j’ai connu pas mal de déceptions : répétition de mêmes produits plusieurs mois d’affilée, jouets inadaptés à l’âge de Ouistiti alors qu’il est renseigné…

Aujourd’hui, je préfère commander des box dont je peux choisir le contenu, car je suis sûre qu’elles seront adaptées à mon petit garçon. Et autre point non négligeable, je ne perdrais pas mon argent dans des objets dont je n’aurais pas l’utilité.

Lors du spot des EffluentMums, j’ai découvert un concept de coffrets qui correspond exactement à ce que je recherche, maintenant, quand j’ai envie d’une box : les boîtes à trésors du site Cha’Gribouille.

Cha’gribouille propose de créer son coffret en piochant parmi la sélection d’articles, de qualité, présentés dans la malle aux trésors.

La malle est organisée en plusieurs univers : Jeux et Jouets; La chambre;  Doudous et Peluches: le repas; les loisirs créatifs. Et vous pouvez aussi la visiter en fonction de l’âge de vos enfants. Bref, tout est organisé pour que votre shopping en ligne soit agréable.

Il suffit ensuite de faire votre sélection et vous recevrez le coffret, soigneusement emballé dans une jolie feuille de soie violette.

Il existe aussi des coffrets créés selon des thèmes « prédéfinis » et il y en a pour tous les budgets :

  • Dans l’univers Bijoux-Beauté, le coffret Belle comme une étoile ravira toutes les petites filles.

 

Belle comme une étoile (15,95€)

Belle comme une étoile (15,95€)

  • Pour faire plaisir aux petits artistes en herbe, le coffret Je suis un Barb´artiste remportera tous les suffrages.

 

Barb'Artiste (29€))

Barb’Artiste (29€))

 

 

  • Pour donner du fun aux repas de vos Bout’choux, le coffret Barba’délice tombera à pic.
Barba'Délice  (29€)

Barba’Délice (29€)

 

  • Succès assuré pour le coffret Bien dans mes chaussons à offrir dès la naissance et jusqu’à ce que bébé maîtrise la marche.
Bien dans mes chaussons  (24,90€)

Bien dans mes chaussons (24,90€)

Pauline, la créatrice de Cha’gribouille, autrefois fleuriste, a voulu transposer la proximité qu’elle avait avec ses clients sur son site. Elle a donc mis en place un chat pour aider et conseiller les parents qui se sentiraient perdu.

Elle prend aussi soin de répondre à toutes les questions qui pourraient vous passer par la tête avant de passer votre commande, aussi bien par mail, par téléphone, mais aussi directement sur son propre portable.

Elle saura vous guider dans le choix du cadeau adapté à votre enfant selon sa personnalité, ses goûts, des envies du moment et bien sûr son âge.

Ainsi, si il vous manque un peu d´inspiration pour célébrer un anniversaire ou gâter un nouveau né, vous serez sûres de faire plaisir, car Pauline vous guidera toujours selon l’enfant à qui vous destinez le coffret que vous commanderez.

Lors des EffluentMums, Cha’gribouille a été récompensé par le prix des blogueurs dans la catégorie Éveil pour sa boîte à trésors Forêt Enchantée. Je trouve que ce coffret représente parfaitement l’univers de Cha’gribouille avec de jolis jeux d’éveil et une paire de chaussons en cuir souple.

Forêt Enchantée (74,50€)

Forêt Enchantée (74,50€)

Bien qu’existant depuis 3 ans, Cha’gribouille reste le bébé de Pauline qu’elle chérit et enrichit au fil de ses inspirations (un coffret tout mignon va bientôt être disponible pour Pâques). Elle s’y investit totalement et a repensé tout récemment toute son identité visuelle.

Pour avoir discuté avec elle sur les réseaux sociaux, je peux vous assurer que vous retrouverez toute sa douceur dans chaque coffret que vous pourrez commander sur son site.

Macaron Famili

Je participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

Je ne sais pas si c’est parce que j’ai pris une année de plus cette semaine, mais je la termine sur les rotules !

Ma copine ParisPages Blog m’a offert un pomelos chinois, mon fruit préféré, pour fêter cette nouvelle année et je me suis régalée toute la semaine.

PapaDeOuistiti, lui, m’a offert MA paire de baskets que J’AI customisée selon mes envies. Il me faut maintenant être patiente entre 4 à 6 semaines pour les recevoir. C’est looooooooong !!!!

Depuis un bon moment maintenant, j’utilise ce petit patch GINKO Control qui réduit mon exposition aux effets des ondes électromagnétiques. Il reçoit les ondes émises par les appareils connectés et les réémet en ondes opposées. La combinaison de ces ondes avec celles de l’appareil connecté permet de diminuer leur impact nocif, sans que soit perdu le message porté. Disponible en patch pour les petits appareils connectés (souris, oreillettes, casques…), pour les téléphones, les tablettes, et même en pendentif. Plus d’info sur le site de la marque.

Avec les belles percées du soleil, on retrouve enfin nos balades matinales. Ça fait du bien au moral de ce dire qu’on va, de plus en plus, pouvoir sortir de l’appartement.

J’ai enfin réussi à prendre la bouille de mon Ouistiti dormant paisiblement. Je pourrais le regarder pendant des heures et je craquerai toujours autant !

picstitch(19)

Il est encore temps de soutenir l’opération #UneJonquillePourCurie. Pour chaque selfie posté avec ces jolies fleurs et ce hashtag, 1€ est reversé à la Fondation Curie. Vous pouvez aussi faire un don sur le site

Ouistiti a un nouveau rituel le matin, puisqu’il me demande un biberon d’eau avec son morceau de pain ou sa cracotte. Attablé sur sa chaise haute, il a tous les éléments d’un petit déj’ de Grand. Et bien sûr, je n’ai pas intérêt à prendre un autre biberon que son nouveau préféré, au risque de me faire remonter les bretelles !

Mars ne serait pas mars si le soleil s’installait, définitivement, tous les jours de la semaine. Mais, tant qu’il ne pleut pas, on ne se laisse pas abattre et on retrouve le calme de notre lac, le matin. Quasi pas un bruit en plein Paris, ça fait du bien !

J’ai dégusté de délicieux cupcakes et smoothies à la présentation des nouveautés Munckin. Je vous en dis plus la semaine prochaine (soyez au rendez-vous, il y aura une surprise pour vous !)

Ouistiti demande de plus en plus à faire des activités manuelles. Je pense que la garderie éveille cette envie. Du coup, on s’est essayé à la pâte à modeler. J’adore voir sa petite tête lorsqu’il touche cette matière, encore toute nouvelle pour lui !

Avec des réveils plus matinaux toute la semaine, et des nuits toujours aussi hâchées, j’ai fini complètement ratatinée. Ouistiti endormi, je suis restée avec lui et j’en ai profité pour souffler, à défaut de réussir à dormir moi aussi !

picstitch(20)

Sur le blog, je vous ai présenté le bodie CLIMAKID Air et j’ai activé le mode nostalgie en pensant au fait qu’il y a deux ans, à cette époque, ma grossesse débutait tout juste. Je tenais d’ailleurs à vous remercier pour les gentils messages que vous m’avez adressés, suite à ce billet.

C’était ma semaine en Instagram pour Madame Parle. Et vous, il s’est passé quoi dans la vôtre ?

Macaron Famili

Je participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

Bébé Cigogne

Depuis l’anniversaire de Ouistiti, je me paye de sacrés moments de nostalgie en mode « ça passe trooooooop vite ».

Et cette semaine, j’ai été encore bien servie !

Déjà parce que j’ai fêté mon anniversaire et que même si tout le monde me dit que je ne fais pas mon âge, je vois la prochaine dizaine approcher à grands pas : et ça, ça ne me plait pas, mais alors pas du tout !

L’envie de Bébé2 est de plus en plus présente, mais, pour l’instant, la raison l’emporte encore. Clairement, ce serait de la folie (douce) de se lancer dans cette nouvelle aventure, alors qu’on est franchement cramé de fatigue.

D’un côté, je me dis que si ça prend autant de temps que pour Ouistiti, il ne va pas falloir qu’on traine non plus (rapport à la nouvelle dizaine qui me guette). Mais si ça marche tout de suite, je crains de ne pas avoir l’énergie suffisante pour gérer la fatigue accumulée (et à venir) et une grossesse.

La nostalgie est aussi entière cette semaine, car cela fait deux ans que toute cette magnifique aventure a commencé.

Il y a déjà deux ans que Ouistiti a fait son nid dans mon bidon ! Et là dans le genre « le temps file beaucoup trop vite », avouez que je suis servie.

Je n’ai su qu’un mois après que j’étais enceinte. J’avais eu ce que je pensais être mes règles, pas au bon moment et pas comme d’habitude (PapaDeOuistiti se fait un plaisir, à chaque fois, de me dire qu’il avait eu une bonne intuition, alors que moi je ne voyais que le signe d’un nouvel échec) et ce sont de méchantes douleurs qui me clouaient au sol chaque nuit pendant 4 jours, alternant à gauche et à droite, qui m’avaient amenée à aller voir ma gynéco.

Persuadée que ces douleurs étaient de mauvaise augure, je n’étais pas du tout détendue.

Quand j’y repense maintenant, dès les premiers symptômes que je lui ai décrits, elle savait. Je revoie son sourire au coin des lèvres.

J’ai la chance qu’elle ait le matériel nécessaire pour faire des échos à son cabinet. Et quand elle a pointé la sonde sur mon ventre et que j’ai vu ce « rond » persuadée qu’elle était sur mon ovaire, alors qu’elle était en plein milieu de mon ventre et qu’elle m’a dit « ce qui devait arriver arriva, nous avons une grossesse ici » avec cette fois un large sourire sur les lèvres, je suis tombée des nues (heureusement que j’étais allongée !).

J’ai fait le trajet de son cabinet à chez moi en pleurant comme une madeleine avec le cliché à la main. Et j’ai annoncé la nouvelle direct à PapaDeOuistiti qui n’était pas surpris, puisqu’il était resté sur son intuition.

Les premiers temps ont été stressants, car les douleurs étaient toujours là et j’ai eu plusieurs fois des pertes, qui n’étaient en fait dû qu’à mon utérus qui se modifiait pour accueillir mon tout-petit.

Ma grossesse s’est ensuite passée de la meilleure façon qu’il soit : je n’ai connu quasi aucun symptôme désagréable de la grossesse, mis à part que je suis devenue une grosse marmotte au 1er trimestre et que je m’endormais systématiquement à 22h.

J’ai pu profiter de mon deuxième trimestre en été, et donc en vacances au bord de la mer. J’ai juste été gênée par quelques journées de canicule en juillet à Paris.

Nous avons été confrontés à un terrible choc à la rentrée et il a fallu faire la part des choses entre l’immense chagrin et le bonheur à venir. On s’est donc focalisé sur les préparatifs pendant tout l’automne, avec des visites de ma Cousine et de ma Tante en octobre et novembre.

Je n’ai pas eu le temps de stresser sur mon accouchement puisque Ouistiti est arrivé à J-15, et l’accouchement s’est passé aussi bien que ma grossesse.

Je n’ai jamais trouvé le temps long et aujourd’hui je trouve que ça a même passé hyper vite. Tout comme le temps qui défile depuis la naissance de mon petit garçon.

Je regarde très très souvent toutes les photos que nous avons prises de lui. Le jour de mon anniversaire, j’ai regardé une photo de nous deux à mon anniversaire, l’année dernière, et c’est fou comme mon bébé a changé.

Il fait de plus en plus de petits pas tout seul.

Il allume et éteint chaque interrupteur quand il rentre dans une pièce.

Il demande à jeter du papier, des mouchoirs, du coton à la poubelle.

Il cherche à mettre ses chaussettes et ses chaussures.

Il m’allume la bouilloire le matin quand je prépare mon petit déjeuner.

Il demander à se laver les mains, et ferme le robinet une fois qu’il a passé sa main sous l’eau.

Bref, toute une série de choses qui nous montre qu’il réfléchit à ce qu’il fait et qu’il sait se faire comprendre, même si il ne parle pas encore.

Il y a eu aussi de grands changements à la halte garderie cette semaine, puisqu’il n’a pas pleuré quand je l’y ai laissé. Mercredi, il a même tendu les bras vers la puéricultrice et m’a dit au revoir avec sa petite main, en me faisant un grand sourire !

Ses éclats de rire sont quotidiens, tout comme ses câlins.

Et me dire qu’il a commencé à grandir au creux de mon ventre il y a déjà deux ans, je trouve ça fou !

C’est à la fois rapide et, en même temps, j’ai l’impression qu’il a toujours été là.

Je ne suis pas enchantée que le temps qui passe me fasse vieillir, mais je savoure de le voir grandir et évoluer.

Même si il restera toujours mon bébé !

Macaron Famili

Je participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

Climakid

La température corporelle de nos bébés est une des choses sur laquelle il faut être particulièrement vigilant.

A la naissance, nos petites merveilles ne savent pas la réguler. Il faut donc bien les couvrir.

Je me souviens de toutes les couches que je devais mettre à Ouistiti à la Maternité : bodie, pyjama, brassière, gigoteuse, bonnet dans une chambre où il ne faisait pas froid, mais alors pas froid du tout (merci les hormones de m’avoir fait bouillir pendant tout notre séjour !).

Comme en plus il est né fin novembre, il fallait aussi bien faire attention aux variations de températures lorsque nous sortions.

Jusqu’au mois de juin de l’année dernière, je n’ai pas eu trop de difficultés à gérer tout ça.

Puis, en juin dernier, est arrivée une période où les températures ont été particulièrement chaudes. Depuis, Ouistiti est devenu une bouillotte miniature pour qui le moindre effort lui donne tout de suite très chaud.

Lorsqu’il tête, il a la tête trempée comme si il sortait de son bain.

Je retrouve son drap housse mouillé quand il se réveille. Je ne lui ai pas mis un seul pyjama en velours, ni une seule gigoteuse épaisse de tout l’hiver.

Lors du spot des EfluentMums en décembre dernier, j’ai eu l’occasion de rencontrer les créateurs de la marque CLIMAKID : ce qu’ils proposaient répondait clairement aux besoins de Ouistiti.

Climakid est le bébé de Nicolas Faure qui s’est penché sur le confort thermique des enfants, à la naissance de sa première fille :

« Ma femme et moi avons pris conscience de la grande sensibilité des bébés aux températures extérieures, mais aussi de l’absence totale de produits réellement adaptés.

L’enfant dispose d’une physiologie spécifique qui le rend particulièrement perméable au froid et au chaud.

Autrement dit, leur corps se refroidit vite au contact du froid, tandis qu’il se réchauffe instantanément à la chaleur. Réguler leur température leur demande un effort. »

Climakid propose 3 gammes de produits.

  • Le bodie Climakid AIR est composé de textiles respirants et légers évacuant efficacement l’humidité. Il évite ainsi les échauffements dans toutes les situations où bébé transpire facilement (allaitement, portage…)
  • Le bodie Climakid RÉGUL est composé de fibres thermo régulantes protégeant le corps de bébé des trop grandes variations de températures, en assurant un contrôle optimal de l’humidité. Bébé est donc aidé à réguler sa température sans effort dans chaque situation où les températures sont changeantes, comme lorsque l’on passe d’une balade à l’extérieur aux régulières courses au supermarché.
  • Le bodie CLIMAKID PROTEC associe le pouvoir chauffant de la laine et la respirabilité des fibres techniques. Particulièrement recommandé pendant les saisons froides, il maintient le corps de bébé bien au chaud que vous soyez chez vous ou lors de vos activités hivernales en plein air.

J’ai reçu un bodie AIR et je peux vous assurer que la promesse faite par CLIMAKID est plus que tenue. Que ce soit à son réveil ou pendant une tétée, Ouistiti n’est plus en nage.

picstitch(15)

J’ai donc réservé ce bodie pour la nuit car c’est là qu‘il transpire le plus et parce que la journée, je peux plus facilement gérer cette surchauffe en ne le couvrant pas exagérément.

Petit détail non négligeable, ses fibres aérées rendent son séchage hyper rapide. Je le lave le matin et je peux le remettre à Ouistiti le soir même !

Le tissu souple et léger du bodie le rende très agréable à porter.

J’ai bien l’intention de lui en acheter d’autres, notamment en manches courtes pour cet été car quand je vois comment il arrive à transpirer en plein hiver, je me doute bien que cet été, le scénario va être le même que celui de l’année dernière.

Vous pouvez retrouver les produits CLIMAKID directement sur le site de la marque.

Produit Offert

Macaron FamiliJe participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!

C’est une semaine bien remplie qui se termine. On a cru à une percée du printemps mais ces derniers jours nous ont montré qu’il fallait être encore un peu patient. J’ai vraiment hâte que les beaux jours s’installent, car cet hiver me sort par les yeux et les oreilles !

Dimanche dernier, sous un beau soleil, J’ai emmené Ouistiti encourager ma copine MamaFunky qui s’était lancée dans son premier  semi marathon. J’ai hâte de pouvoir faire ma première sortie sous les couleurs de la Team MumNRun qu’elle a créée.

photo(156)

Comme le soleil est resté avec nous l’après midi, nous avons ressorti le tricycle de Ouistiti et nous sommes allés nous balader autour du lac près de chez nous.

 

 

La semaine a ensuite été l’occasion de faire plein de découvertes.

Mercredi, j’ai pu assister à une démonstration de la plate-forme Netflix qui propose une offre très variée de programmes pour enfants. Quant à moi, je vais profiter des après-midis où Ouistiti sera à la garderie pour regarder Unbreakable Kimmy Schmidt, la toute nouvelle série lancée par Netflix, .

photo(160)

Je me suis ensuite rendue à une présentation presse et j’ai flashé sur les tous nouveaux ErgoBaby issus d’une collaboration avec Belly Button.

photo(167)

Jeudi, j’ai pris mon premier Space invader en photo !

photo(161)

La gourmande que je suis s’est régalée avec les desserts Marie Morin (le tout nouveau moelleux pistache au cœur de chocolat est juste à tomber !). J’ai aussi particulièrement aimé les biscuits apéritif Too Good Kids, 70% moins gras que des chips, puisqu’ils sont soufflés au lieu d’être frits. Et j’ai été surprise par la dégustation des Mochi Ice de la marque Little Moon. Ces petites sphères de pâte de riz gluant recouvrent une ganache ou de la glace.

Ouistiti, lui, s’est beaucoup amusé en faisant des dessins avec les crayons de couleurs de la Colorbox Ulmann. Moi, j’ai hâte de faire de la peinture à la gouache avec lui et j’ai trouvé leur stylo correcteur/surligneur/effaceur vraiment très ingénieux.

photo(162)

Vendredi, je suis allée au Salon Baby où j’ai eu le plaisir de voir Margote exposer ses jolies créations à l’espace créateurs, mis en place pour la première fois par le salon. J’ai aussi eu un gros coup de cœur pour la nouvelle poussette Net de la marque Inglesina.

picstitch(14)

Ce week-end, j’ai fleuri mon salon de jolies jonquilles, mais j’ai surtout soutenu la recherche contre le cancer en participant à l’opération #UneJonquillePourCurie lancée pour la 11ème année par les jardineries Truffaut, pour aider l’institut Curie à financer la recherche contre cette terrible maladie.

photo(166)

Ouistiti et son Papa ont commencé la guitare à quatre mains, et c’est déjà devenu un rituel entre eux. Je craque complètement !

photo(159)

Sur le blog, je vous ai parlé de Ouistiti qui affirme son caractère et parfois c’est compliqué, de la marketplace God Save The Kids et du centre d’activités Boikido, et de mon coup de coeur pour Mylya Boutique et son lange personnalisé (avec un code promo pour vous valable jusque ce soir

C’était ma Semaine en Instagram pour Madame Parle. Et vous, il s’est passé quoi dans la vôtre ?

 

Macaron FamiliJe participe au concours Famili « Blog Parents 2015″. Si le coeur vous en dit, vous pouvez me soutenir chaque jour en cliquant ici, puis sur le « Je Vote » qui apparait sur l’image du blog et de vous laisser guider. Merci !!!