photo(104)
J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de Comme des Papas.
En juillet dernier, je vous ai raconté cette aventure complètement folle dans laquelle se lançaient Arthur, Clément et Arthur.
En décembre, j’ai pu déguster leur délicieuse compote pomme-pruneaux lors des EfluentMums.Fin janvier, j’ai eu la chance de recevoir une box de 8 petits pots dont j’avais pu choisir les saveurs quelques semaines auparavant.Ils sont arrivés soigneusement emballés dans une boîte en carton, livrée par un gentil livreur qui avait bravé le froid polaire ce jour-là.Ouistiti avait déjà dîné, la dégustation du premier petit pot a donc dû attendre le lendemain midi.

Parmi les recettes choisies,il y avait l’écrasé de topinambours et bourguignon de bœuf et c’est par celle-là que j’ai eu envie de commencer. J’aime ce légume mais j’avoue que je n’en fait jamais car je n’aime pas les préparer. Du coup, j’ai sauté sur l’occasion quand j’ai vu qu’ils étaient présents dans une recette.

Le verdict de Ouistiti est tombé à la première cuillère : grand sourire et bouche grande ouverte pour les cuillérées suivantes, sachant qu’en ce moment, il ne finit pas toujours son assiette, c’est vraiment qu’il appréciait ce qu’il était en train de manger.
picstitch(5)Tous les repas avec les autres recettes se sont déroulés de la sorte.Il y a donc eu des régalades avec le risotto de poireaux et émincé de poulet, la patate douce et pointe de curry, le rutabaga et sauté de veau à la noix de muscade, la purée de carottes et pour finir la compote de pomme-pruneaux.

J’avais pris deux pots de topinambours et bourguignon de bœuf et de compote de pomme-pruneau : La deuxième compote, j’avoue, elle était pour moi. Je m’étais tellement régalée quand je l’avais goûtée lors des EfluentsMums que je voulais en manger un pot entier. Ne me dénoncez pas !
Quand j’ai découvert le projet de Comme des Papas, l’idée sur le papier m’avait plu. C’est pour cela que je les avais soutenus en vous en parlant sur le blog. J’avais hâte de découvrir si ça allait être aussi alléchant dans l’assiette que ça l’était sur le papier.
Et ma réponse est un grand OUI !Dans chaque recette, on retrouve le goût de chaque ingrédient qui la compose. On sent la fraîcheur des produits utilisés. Et ce n’est pas que mon opinion puisque, comme je vous l’ai dit, Ouistiti a tout dévoré.

Quand j’ai publié mes photos sur les réseaux, vous avez été nombreuses à me demander les tarifs. Il faut donc compter entre 35€ et 40€ la box de 12 pots selon l’âge de l’enfant avec la livraison gratuite en point-relais (ou une livraison à domicile entre 12 et 20€ selon la zone géographique).

Il est vrai que cela représente un budget mais il faut garder à l’esprit que Comme des Papas a pris le parti du bio, frais, local et de saison, ce qui implique un certain coût.

Pour ma part, je choisirai la livraison en point relais car c’est plus le tarif de la livraison à domicile qui me freine que le prix de la box en elle-même : si on fait le calcul, le petit pot coûte environ 3€, et certains petits plats que j’achète à Ouistiti en grandes surfaces sont au même prix.

Je ne sais pas encore à quelle régularité je passerai commande. Mais ce sera minimum à chaque nouvelle saison pour découvrir les recettes que nous auront concoctées le Chef de Comme des Papas, et très probablement une fois par mois car je sais que Ouistiti se régalera avec des produits de qualité et c’est le plus important pour moi !

Si vous avez envie de découvrir et faire découvrir à vos Bout’Choux ces délicieux petits pots, il suffit de vous rendre sur Comme des Papas puisque c’est aujourd’hui qu’a lieu le lancement de la boutique !

2 Thoughts on “Comme des Papas, la promesse est tenue !

  1. C’est sympa, dommage mon Titi est maintenant trop grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation