Happy Birthday mon Ouistiti !!!

4
15

photo(53)

Et voilà, ça y est, tu as eu 1 an Dimanche !

Cette journée, j’y ai pensé pendant tout le mois de Novembre : J’étais à la fois excitée à l’idée de préparer ton anniversaire mais, en même temps nostalgique, de voir à quelle vitesse cette année est passée.

Ce mélange de sentiments m’a accompagnée tout au long de cette journée qui était la tienne.

Le matin, ça a été éclats de rire et câlins à gogo tous les trois, et le temps s’est écoulé normalement jusqu’à la sieste.

Pendant que tu dormais, nous nous sommes occupés de décorer le salon. Tu t’es réveillé avant que nous ayons fini, et tu avais plus envie que je te prenne dans mes bras plutôt que je gonfle des ballons.

Cette année nous a appris à être pleins de ressources et, en jonglant entre Papa et moi, tout était prêt quand les invités sont arrivés.

Ce premier anniversaire a eu lieu en petit comité : les Mamies, Tatie et les Tontons, et ça a été pour toi l’occasion de manger ton premier gâteau au chocolat.

Mamie J. avait en fait préparé deux gâteaux (d’après la recette que Bergamote avait spécialement publiée sur son blog après que je lui ai demandé des conseils par rapport aux PLV. Merci Copine !) : le gâteau au chocolat que tu as savouré même si tu as fait une drôle de tête aux premières bouchées et un gâteau en forme de petit train, décoré de tout un tas de bonbons que tu as beaucoup aimé.

Puis vint le moment des cadeaux pour lesquels tu nous a épatés en comprenant immédiatement comment se servir des balles d’un des jouets.

Comme tu n’avais dormi qu’une heure, la distribution des cadeaux a été un peu longue pour toi, on l’a donc écourtée en décidant de t’offrir ceux qui restaient plus tard.

PapaDeOuistiti avait préparé un montage des photos et vidéos que nous avons faites tout au long de l’année et je n’ai pas pu retenir mes larmes.

Te voir si petit à l’écran alors que tu étais assis sur mes genoux, c’était beaucoup d’émotions pour moi.

Ce moment a, en fait, résumé tout ce que je ressens depuis plusieurs semaines : une certaine nostalgie face à ce temps qui est passé si vite.

Je ne vais pas m’étaler sur le sujet mais j’aurais voulu que cette année te soit plus douce, j’aurais voulu réussir à trouver comment te soulager et ne pas te voir avoir mal si souvent.

Je te promets que je vais tout faire pour que tout cela cesse au plus vite.

C’est pour cela que je suis nostalgique car j’ai l’impression que ces moments douloureux t’ont volé trop de doux moments.

C’est dur pour mon cœur de Maman de penser que tu as souffert presque tous les jours pendant un an…

Mais à côté de ça, tu nous offres tous les jours des éclats de rire, tu fais plein de progrès :

  • Tu nous envoies des bisous (aujourd’hui, tu l’as même fait quand je t’ai dit « tu fais un bisous à Papa ? »),
  • Tu nous donnes tes jouets quand tu t’amuses avec,
  • Tu partages tes biscuits,
  • Tu me donnes tes chaussons quand je t’habille.

Bref, tu partages tout !

Depuis que tu as découvert la position debout, tu t’y mets de plus en plus et tu tiens de plus en plus longtemps. Tu te déplaces le long du canapé et ce week-end, tu as même fait trois pas en me tenant les mains.

Tu discutes toujours autant avec les gens que tu rencontres, et tout le monde s’accorde pour dire que tu es un petit charmeur (comme quoi non, être gardé par sa Maman, ne fais pas de toi un sauvage !).

Tu es toujours mon bébé koala qui réclame souvent les bras, c’est fou les choses que j’ai apprises à faire à une seule main en un an (et je remercie aussi le portage !)

Les siestes redeviennent un peu plus simples : il y a souvent un réveil mais tu dors à nouveau, la plupart du temps, dans ton lit.

Si tu disais Papa depuis un moment et quelques fois Maman, là tu le dis en t’adressant à nous : tu nous regardes et tu dis bien « Papa » à Papa et « Maman » à moi, et on fond à chaque fois !

De plus en plus, quand je te prends sur mes genoux ou quand je suis assise sur le lit et que tu joues à côté de moi, tu t’installes contre moi et tu m’entoures de tes petits bras pour me faire un câlin. Tu peux rester comme ça un long moment, et il t’est même arrivé de t’endormir.

Dans ces cas-là, je me laisse aller et je m’endors avec toi.

Et puis dimanche, c’était aussi l’anniversaire de notre allaitement. Et ça, j’en suis fière !

Je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, t’allaiter, j’y tenais vraiment mais jamais je ne me serais imaginée que nous franchirions le cap d’une année complète.

Je me suis toujours dit que ce serait un vrai allaitement à la demande et que le sevrage n’interviendrait que quand tu le déciderais.

Ça, c’était dans mon idéal car un allaitement peut subir de nombreuses embûches.

Mais malgré une mastite, des remarques de soi-disants professionnels dont je ne parlerai pas sur ce billet, nous sommes toujours dans cette magnifique aventure et, c’est un vrai cadeau pour moi.

Alors oui, c’est vrai, il y a un peu de nostalgie dans mon cœur de Maman qui te voit grandir trop vite mais il y a surtout tellement de bonheur de te voir devenir un petit garçon qui s’épanouit de jour en jour.

Mon Ouistiti, ta naissance a rendu notre vie plus belle, chaque jour passé depuis le 30 novembre 2013 a fait grandir cet amour qui était déjà si fort, quand tu étais dans mon bidon.

Et il va continuer de grandir encore et encore !

Joyeux Anniversaire, mon petit Ouistiti, Ta Maman qui t’aime encore plus que très très fort!

4 Commentaires

  1. Faut pas écrire des mots si doux, si jolis, tu me fais monter les larmes à chaque fois 😉
    Pour ce qui est du côté soi disant sauvage… j’ai bien ri, Ouistiti est tout sauf sauvage. C’est une machine à sourires, à rires. Ça fait du bien de le regarder tellement il semble heureux ce petit bonhomme.
    Tu peux être fière de lui et de toi !
    Joyeux premier anniversaire de Maman à toi ! Tu es extra pour lui, il n’aurait pu rêver meilleure maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here