Je ne vous dévoile pas de scoop si je vous dis que j’adore le portage. Ouistiti a mis 4 mois avant d’accepter l’écharpe mais, depuis, c’est quasi tous les jours et bien souvent ça me sauve surtout, comme ces dernières semaines, où il s’est mis en mode petit pot de glue à quoi s’est ajoutée la percée de la première dent. Si je veux avoir l’usage de mes mains mieux vaut « être écharpée » (oui j’invente des expressions parfois, j’aime bien !).

Si vous vous souvenez bien, je vous ai parlé du superbe Manduca que j’ai trouvé dans un vide-grenier il y a quelque temps. J’en suis toujours aussi fan mais à la maison ou pour les petites courses du style aller chercher le pain, je préfère mon écharpe, moins encombrante car plus fine. Son seul problème avec les températures estivales que nous avons connues en juin et qui reviennent maintenant c’est qu’avoir bébé contre soi avec 30 degrés affichés au thermomètre ça nous donne chaud à moi, comme à lui. Ça ne devenait plus agréable du tout et j’ai dû troquer mon écharpe contre mes bras. Bien malheureuse je fus !

Quelques jours plus tard, j’ai eu la chance de recevoir l’écharpe Fil’up que j’avais vue à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et autant vous dire que j’étais plus que ravie : j’allais pouvoir remettre Ouistiti en écharpe, récupérer l’usage de mes bras et surtout ne plus avoir chaud, le combo gagnant !

filup1

Car la particularité de cette écharpe, comme son nom l’indique, c’est qu’elle est faite à partir d’une maille-filet en coton (quand je l’ai montrée à PapaDeOuistiti, il m’a dit « on dirait un filet de pêche », et bien ça vous donne une parfaite représentation de cette écharpe). Contrairement aux écharpes classiques faites dans du tissu, la Fil’up est complètement aérée grâce aux trous du filet.

L’air circule donc facilement et adieu l’aspect sauna, la petite goutte d’eau qui dégouline dans le dos et l’empreinte de Ouistiti sur mon TShirt !

Petit plus non négligeable, cette écharpe est de fabrication française et je trouve que c’est important de le mettre en avant et de soutenir ces initiatives.

Si vous êtes adeptes des écharpes, vous ne serez pas perdues pour l’installer car il suffit d’un nœud classique pour y installer bébé. Et si vous ne connaissez pas ce nœud, une notice est fournie avec l’écharpe et vous trouverez même une vidéo sur YouTube.

 

Pour ma part, je ne l’utilise pas pour des sorties longues car mon dos n’est pas vraiment d’accord, mais c’est déjà le cas avec mon écharpe classique et c’est pour ça que j’utilise mon manduca (beaucoup moins quand il fait très chaud car bien qu’il soit en chanvre, on transpire quand même).

Par contre, j’ai hâte de la sortir à la plage, car nous partons prochainement au bord de la mer et même si j’avais envie que Ouistiti goûte aux joies de faire trempette, le porter en peau à peau mouillée sans rien pour m’assurer qu’il ne glisse pas, me freinait un peu. Mais grâce à la Fil’up j’ai la solution toute trouvée puisque sa maille aérée ne mettra pas trois jours à sécher et elle ne sera pas hyper lourde comme une écharpe classique gorgée d’eau.

Nous avons donc encore plein de jolis moments ensoleillés à passer la Fil’up, Ouistiti et moi.

Et vous, le portage en été vous avez vos astuces ou vous attendez qu’il fasse moins chaud ?

Vous pouvez suivre l’actu de l’écharpe sur la page Facebook de la marque.

Produit offert

Ce billet « Ouistiti Testeur : L’écharpe Fil’Up » est apparu en premier sur MamanDeOuistiti

3 Thoughts on “Ouistiti Testeur : L’écharpe Fil’up

  1. Si bébé était né je pense que j’aurai craqué :p

  2. Je n’avais pas pensé que ça pouvait aussi servir pour aller dans l’eau (merci de me donner un nouvel argument 😉 )
    Petite question technique : la fil’up s’utilise jusqu’à quel poids ?

  3. Rhoo c’est vrai que "ce filet de pêche" donne envie….
    Craquer ou pas… la question est là.
    Merci pour ton avis sur ce produit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation