La coupe du monde ou la connerie humaine…

9
41
La coupe du monde ou la connerie humaine...

 

Ce billet n'a pas pour but de dénoncer le pays où se déroule la coupe du monde, ce n'est même pas un coup de gueule contre le foot qui va être diffusé sur nos écrans pendant un mois, non, je vais peut être vous paraître nombriliste, mais ce soir je bouillonne tellement que j'ai besoin du blog pour me calmer.

Voilà donc une semaine que cette coupe a commencé et depuis une semaine nous subissons chaque soir les hurlements, à chaque but de chaque équipe, de notre voisin du dessus.

Le premier soir, nous n'avons rien dit (pauvres pommes), le deuxième soir après 3 buts et 3 réveils, PapaDeOuistiti est monté pour expliquer de façon diplomatique qu'il comprenait son engouement pour les matchs, lui même aimant le foot mais que vu l'heure de diffusion des matchs et avec un enfant en bas âge juste en dessous, il serait assez aimable de calmer son "enthousiasme" car ça n'allait pas être possible comme ça pendant un mois.

Le mec s'excuse en disant que sa voix porte, et assure qu'il ferait attention.

Le lendemain nous n'étions pas chez nous donc rien à dire. Les soirs suivants, on entendait bien qu'il se manifestait pendant les buts mais ça nous paraissait moins fort, soit…

Sauf qu'à nouveau, avant hier, Ouistiti se réveille après deux buts, les bruits du voisins sont toujours moins forts, mais on est bien d'accord que la coïncidence est troublante…

Et hier je comprends pourquoi : Il a changé de pièce pour regarder ses matchs et il s'est mis dans sa chambre qui est au-dessus de la notre où dort Ouistiti !!!! Hier soir, nous avons été plus occupés à apaiser Ouistiti qui a eu une violente crise à son ventre que d'aller gueuler à l'étage.

Mais ce soir alors que j'ai réussi à coucher Ouistiti sans encombre, ce qui n'était pas arrivé depuis au moins 15 jours voire même 3 semaines, le Chili a eu la bonne idée de mettre une pâtée à l'Espagne, et le 2ème but a eu raison du sommeil de Ouistiti.

PapaDeOuistiti est donc monté pour lui demander à nouveau de faire attention et voilà la réponse de ces deux zigotos :

– Pour Monsieur : ce n'est pas lui qui a braillé comme un putois

– Et pour Madame, accrochez vous c'est gratiné : tout le monde fait du bruit dans l'immeuble mais il n'y a qu'à eux qu'on fait des remarques ET ils ont fait plusieurs nuits blanches à cause de Ouistiti ALORS QUE certes, il se réveille plusieurs fois par nuit, mais au grand jamais on ne le laisse pleurer puisque ça voudrait dire qu'on le laisse souffrir. Mais eux, par contre, nous ont fait subir très récemment une de leurs engueulades bien épicée jusqu'à 2h du matin…

Mais vous comprenez Madame travaille 12 heures par jour… C'est sur que nous on lézarde au soleil….

PapaDeOuistiti n'a pas surenchéri en évoquant leur dispute car ça aurait déclenché une grosse prise de tête avec hurlements à la clé dans l'escalier alors que j'étais en train d'essayer de rendormir Ouistiti.

Nous voilà donc tous les deux, assis sur le canapé, en train de ruminer sur ces deux débilos mais je sais déjà que la diplomatie à partir de ce soir, c'est fini. La prochaine fois, car c'est sûr, il y en aura une, celui de nous deux qui montera pour se plaindre n'ira plus par quatre chemins et leur sortira TOUT ce qu'on supporte depuis qu'ils emménagé dans l'immeuble (le sèche cheveux tous les matins pendant 40 minutes fenêtre ouverte, leurs engueulades fenêtre ouverte, les talons, les tiroirs qui claquent tous les soirs, leurs conversations et même les ronflements). Jusque là on subissait car les conflits de voisinage, voilà quoi mais maintenant que Ouistiti est là et que ça perturbe ses périodes de sommeil toujours aussi compliquées à atteindre, là non stop, trop c'est trop !

Encore une fois, je n'avais pas prévu de faire un billet plaintif ce soir, comme lorsque j'avais écrit "Ce sentiment d'impuissance", mais la dernière fois écrire m'avait apaisée donc j'en ai fait de même ce soir car demain nous avons ce rendez-vous que nous attendons avec autant d'impatience que d'appréhension et je ne pouvais pas aller me coucher avec autant de négativité dans la tête.

Mais promis, le prochain billet sera plus fun puisque je vous parlerai du dimanche après-midi de Ouistiti passé chez sa Mamie avec la tente Pop'Up Tinéo, et ce jour là oui, on a lézardé au soleil !!!!

9 Commentaires

  1. J’habite en immeuble et je comprend tout a fait ce que tu ressent car hier soir encore je disais a mon mari qu’ils aller réveiller les bébés(j’en est deux) bref je ne supporte plus non plus et ce n’est pas seulement pour la coupe du monde mais c’est toute l’année, mon mari et moi avons donc pris la décision de chercher une maison sans voisin ne supportant plus de vivre avec un voisinage qui n’a aucun respect de la vie en communauté.En plus du foot qui a durée tard hier soir et qui ma déranger par rapport au bruit qu’ils faisaient et de ma migraine qui ne passer pas, ce matin la voisine a décider de claqué ses portes a 6h00! Je finis par me demandais si elle a un cerveau ou si elle fait ça juste pour nous emmerder.Désole de ma vulgarité mais quand c’est trop c’est trop!

  2. Je t’ai déjà dit ce que j’en pensais…..bande d’abrutis sans cervelle!
    Courage ma bichette, et franchement, n’hésite pas a monter les voir toi même et à gueuler!

  3. Mais le blog c’est aussi fait pour ça : décompresser et sortir ce qui nous hante !!! Moi aussi je l’ai fait et mon dieu ça m’a libérée !!! Plein de courage car les relations de voisinage c’est toujours délicat puisque c’est du quotidien. Et surtout je croise tout ce que je peux pour cet après midi 🙂

  4. thy do tend to be … thy do tend to be liberal religiously and socialy but that dont mean being atheist …just a different phlpisoihocal relation to God,, at lest the architects i no ;p

  5. ei ole totta! taas meillä on syöty samaa ruokaa kuin teillä! meillä täytteissä tomaatin tilalla oli tuoreita herkkusieniä, muuten ihan sama. hyvääää! viini oli sentään eri ;D rentouttavaa viikonloppua teidänkin perheellenne!

  6. Alex: Être indépendant, c’est être surexploité par des salariés qui, eux, font 35 heures par semaine, prennent leurs congés, ont une vie sociale, familiale et culturelle très riche… parce qu’ils vous font faire leur boulot !Et en plus les salariés en question ont une fâcheuse tendance à regarder de haut ces indépendants qu’ils exploitent. Et finalement, pourquoi s’en priveraient-ils ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here