6 mois, cela fait maintenant 6 mois que Ouistiti souffre sans que personne n'arrive à le soulager.

6 mois qu'on a l'impression que le corps médical ne nous écoute pas.

Entre une pédiatre qui nous dit que ce sont des coliques, que jusqu'à 3 mois, un bébé ça se forme… Une autre qui nous envoie voir un pédo-psy en me faisant comprendre que ça vient de ma grossesse et que Ouistiti doit apprendre a se consoler tout seul (facile quand on a mal, hein ? Sûrement pauvre cloche !). Un troisième qui, lui, nous écoute, essaye des traitements mais qui ne marchent pas et qui nous oriente vers un gastro-pédiatre dont le premier rendez-vous n'est possible que le 11 septembre prochain (je vous rassure, j'ai trouvé entre temps une solution de rechange pour le 19 juin)

6 mois que les nuits sont compliquées, qu'elles le sont encore plus ces dernières semaines avec au minimum 4 réveils.

5 mois (car le premier mois, Ouistiti était un nourrisson qui dormait la journée), 5 mois donc qu'il ne dort pas l'après-midi à moins que je ne le sorte en poussette

6 mois qu'il n'est pas bien et moi aujourd'hui je flanche. Je flanche car j'ai mal de le voir souffrir. Je flanche car je suis fatiguée par ces journées où je ne me pose pas un seul instant et par ces nuits qui ne me permettent pas de récupérer.

Alors depuis ce matin, les larmes s'installent dans mes yeux car je ne trouve rien pour le soulager et parce que l'espace d'un instant, j'ai pensé à la quiétude de ma grossesse et j'ai regretté cette période douce et sans vague où Ouistiti était dans mon ventre et où il ne souffrait pas. Et depuis, je culpabilise d'avoir eu cette pensée alors que j'ai la chance infinie de l'avoir auprès de moi, à pouvoir lui faire des câlins, à le voir me sourire quand il ne souffre pas.

Mais depuis hier soir où même la tétée d'avant dodo ne l'a pas apaisé, où la nuit a été ponctuée de pleurs et de douleurs, alors que j'ai bêtement pensé que le cododo pourrait adoucir la situation, où sa fatigue est venue se greffer à ce qu'il avait déjà subi les heures précédentes, où cet après-midi, j'ai encore échoué pour l'aider à trouver le sommeil dont il a tant besoin (après plus d'une heure de tentative, il est allongé sur mes genoux et il vient de tomber de fatigue, c'est d'ailleurs uniquement pour ça que je peux écrire en pleine après-midi); depuis hier soir donc je me sens impuissante et inutile alors que je suis sa Maman.

Je mets tous mes derniers espoirs dans ce rendez-vous du 19, mais si cette fois-ci encore c'était un échec, comment faire face ? Comment arriverais-je à gérer cette nouvelle claque ? Et surtout comment réussirais-je à le soulager alors que là je n'y arrive pas ?

Ce rendez-vous, je l'attends donc avec autant d'impatience que d'appréhension…

Je n'avais pas prévu d'écrire un billet bad mood en cette veille de week-end ensoleillé, et je m'en excuse mais sous les conseils de plusieurs copines sur twitter et facebook (merci les filles <3), je me suis lâchée et j'ai ouvert les vannes.

Ca et le fait que Ouistiti dorme, même si ce n'est pas dans son lit (au moins ce n'est pas en poussette et heureusement vu la chaleur), je sens que la journée va mieux se terminer qu'elle n'a commencé.

Vous croisez les doigts pour nous ?

Ce sentiment d'impuissance

8 Thoughts on “Ce sentiment d’impuissance

  1. Tu as essayé l’ostéopathie ? Ca avait bien marché sur mon fils pour lui

  2. brrrr, ça me rappelle de très mauvais souvenirs tout ça 🙁
    ma Crawette et tout ce qu’on a tenté pour elle, au final, c’est après une séance de microkiné que tout s’est calmé… est-ce que c’est cette séance ou juste le fait de grandir ?
    j’espère que vous allez vite trouver une solution, je t’envoie plein de courage et de bisous
    (essaie de te garder des moments pour toi si tu veux pas finir vidée comme je l’ai été)

  3. Ton poste est très touchant et je comprends ton sentiment d’impuissance face à la douleur de nos ptits bouts.
    Ma grenouille a eu des coliques et des problèmes avec le lait (culpabilité bonjour…) dès sa naissance et le mieux est venu de la diversification… j’ai repris goût à lui donner à manger et elle allait mieux.
    Pour le dodo,( bad mother) on l’a endormie en la berçant dans nos bras jusqu’à ses 10 mois.
    Avec le temps les choses s’arrangent et tout rentre dans l’ordre, il suffit d’être patiente (et je sais que ce n’est pas facile, mais écrire comme tu l’as fait aide…)
    Bon courage à toi

  4. Oh, je suis désolée de lire ça 🙁 Pour Ouistiti et pour toi. Je connais bien le truc du bébé qui ne dort jamais, j’ai cru devenir folle avec ma Louloute. Heureusement Poupette dormait plus. J’espère vraiment que ton rendez vous avec le gastro pourra vous aider! Plein de bisous

  5. siobann on 7 juin 2014 at 0 h 00 min said:

    bonjour

    comme Keyang j’allais te conseiller l’osthéopathie qui peut être miraculeux parfois pour tout ce qui est système digestif et autres souffrances mécaniques. J’ai moi-même des soucis digestifs et cela a été un vrai plus pour apaiser ma douleur. Pour notre puce deux mois qui nous fait des reflux + apnées, on a vu un réel changement pour l’endormissement et la longueur du sommeil. La manipulation est impressionnante et je pense qu’il y a des résultats réels. cala peut etre une solution

  6. maman de la Bouille on 7 juin 2014 at 0 h 00 min said:

    Oh ma bichette, ton billet me fait tellement mal au cœur, pour toi et pour Ouistiti….. Tu es une super Maman, mais tu es un etre humain, ne culpabilise jamais, tu fais tout ce qui est possible pour lui, et je suis sure que tout finira par s’arranger, je croise tous mes doigts, ceux de chéri, et ceux de la Bouille!
    Et comme toujours, tu sais que je suis la en soutien! <3

  7. Tu fais bien d’écrire ce billet, soleil ou pas, week-end ou pas… Ton blog est aussi là pour ça, pour être un exutoire, pour faire sortir toute cette fatigue et ces douleurs que Ouïstiti et toi accumulez depuis tant de temps maintenant.
    C’est dur pour lui, dur pour toi, tellement désarmant… Je croise tout ce que je peux pour que le RDV du 19 soit salvateur, qu’il ouvre la voie à la guérison, au mieux, au bonheur, que vous puissiez enfin profiter sereinement d’être ensemble, juste ça. De gros bisous à vous 2. Et si besoin, tu m’appelle, on ira marcher et se balader en Scoot au lac Daumesnil ou ailleurs 😉

  8. hellvis on 13 juin 2014 at 0 h 00 min said:

    Bonjour,
    je viens de decouvrir ton blog. Moi aussi j’ai un bebe qui souffre depuis sa naissance et qui ne fait toujours pas ses nuits (il a un an dans quelques jours). Les choses n’ont commence a s’ameliorer que depuis qu’il a ete diagnostisque allergique aux proteines de lait de vache (la beta lactoglobuline pour les intimes) quand il avait 10 mois. Depuis on fait un regime d’eviction strict.
    j’espere que vous allez trouver ce qui ne va pas. Nous aussi on a eu l’impression de nager a contre courant face au corps medical qui n’ecoute pas. Courage.
    Les autres ont raison, apres le gastropediatre, tu pourras encore tenter l’osteopathe ou l’allergo comme pour nous. Je suis sure que tout va s’arranger et que tu pourras soulager ton loulou!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation